Topic-icon :la sédation consciente au"MEOPA"mélange equimolaire oxygène protoxyde d'azote

Plus d'informations
il y a 8 ans 7 mois - il y a 1 an 7 mois #104 par nadjibcd
L'inhalation d'un mélange d'oxygène et de protoxyde d'azote a des effets sédatifs et analgésiques qui peuvent être exploités en Odontologie pour faciliter la coopération de patients initialement opposants aux soins dentaires à l'état vigile. Depuis l'apparition et le développement des anesthésiques locaux en 1940, la technique avait pratiquement disparu de la pratique de l'Odontologie. Au cours des dernières années, les incitations à la prise en charge de la douleur ont favorisé le développement des postes d'administration du mélange équimolaire de protoxyde d'azote et d'oxygène dans les services hospitaliers, et les indications en Odontologie se sont alors précisées. L'Autorisation de mise sur le marché délivrée en janvier 2002 indique qu'un mélange équimolaire de protoxyde d'azote et d'oxygène peut être administré au cours des soins dentaires pour favoriser la coopération des jeunes enfants d'âge préscolaire, des patients présentant des troubles cognitifs ou mentaux et des patients anxieux ou phobiques des soins dentaires. Une première étude prospective et multicentrique, a montré que l'inhalation du mélange N2O/O2 permet la réalisation d'un acte de soin dentaire chez ces patients dans 93% des cas, et que le niveau de coopération des patients est significativement amélioré au cours de la séance de soins.
Cependant, malgré l'importante littérature internationale qui se rapporte à la sédation par inhalation de protoxyde d'azote, il n'existe à ce jour aucune référence, ni en soins dentaires, ni dans les autres domaines d'utilisation, qui permette de prévoir quels sont les effets à long terme de cette technique. De plus, la plupart des études antérieures rapportent des indications pour des patients qui n'ont pas de troubles mentaux et qui peuvent exprimer leur satisfaction ou leur opposition vis à vis de ce mode de prise en charge. Les indications de la technique pour les personnes qui présentent des troubles cognitifs, ou une déficience mentale sont peu décrites et sont parfois contradictoires. En particulier aucune étude ne permet de prévoir si leur opposition aux soins est aggravée au cours des réitérations, ou si, au contraire, ces patients bénéficient de l'effet éducatif de la technique et s'ils pourront un jour être soignés à l'état vigile sans sédation.
Le rapport de l'OMS sur la Santé Mentale concernant l'usage et là maîtrise des psychotropes recommande une orientation des recherches pour « améliorer les connaissances sur les traitements qui, seuls ou en association, agissent le mieux et pour qui ». L’usage du mélange protoxyde d’azote/oxygène se développe dans différents domaines d'utilisation clinique de manière plus ou moins contrôlée. Ses effets doivent être mieux connus, avant d'en protocoliser les utilisations, particulièrement dans les domaines qui impliquent des administrations répétées,
Cet essai prospectif vise à comparer l'efficacité et la tolérance de la sédation par inhalation d'un mélange équimolaire de N2O/O2» lorsqu'il s'agit d'une première expérience de sédation ou lorsqu'il s'agit d'une expérience réitérée.
Dernière édition: il y a 1 an 7 mois par adminv15.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 8 ans 7 mois #107 par Nobody
bonjour,
oui ça semble intéressant, mais il n'y a pas de risque d'addiction ou autre efféts secondaires ?
merci

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 8 ans 7 mois - il y a 1 an 7 mois #110 par nadjibcd
salam,
voici le lien de la thèse:
Lien brisé

vous pouvez la telecharger et jetez un coup d'oeil.
Dernière édition: il y a 1 an 7 mois par adminv15.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 11 mois #287 par sidalidocteur
bonjour,

Y'a t'il ceux qui l'ont déjà utilisé ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 2 mois - il y a 1 an 7 mois #308 par claudette453
De plus, la plupart des études antérieures rapportent des indications pour des patients qui n'ont pas de troubles mentaux et qui peuvent exprimer leur satisfaction ou leur opposition vis à vis de ce mode de prise en charge. Les indications de la technique pour les personnes qui présentent des troubles cognitifs, ou une déficience mentale sont peu décrites et sont parfois contradictoires. En particulier aucune étude ne permet de prévoir si leur opposition aux soins est aggravée au cours des réitérations, ou si, au contraire


















________________________________________________
après la pluie , le beau temps
Dernière édition: il y a 1 an 7 mois par adminv15.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: adminv15
Temps de génération de la page : 0.272 secondes
Publier un article
indexation index medicus
Novembre 2019
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Aller au haut