Photo Gianfranco BerruttiNous avons le plaisir de vous faire part de cette interview avec Mr. Gianfranco Berrutti, vice président de l’Union Nationale des Industries Dentaires Italienne UNIDI et Président du Salon IDEA Africa qui se tiendra à l’hôtel Hyatt Regency, Casablanca du 20 au 22 juin 2019 et dont il est l’architecte. Il est diplômé en administration des affaires.

 

Le courrier du dentiste : Qu'est-ce qu'IDEA et qu'apporte la rencontre à l'industrie dentaire marocaine et africaine ?

Mr. Gianfranco Berrutti : Le secteur dentaire organise des événements et des congrès dans le monde entier. Nous nous sommes rendus compte, il y a cinq ans, qu'il n'existait aucune exposition internationale de marchandises en Afrique pouvant servir de passerelle pour les exposants internationaux et les distributeurs locaux. Nous croyons également fermement au développement du continent Africain: Les opérateurs, les dentistes et les revendeurs africains seront en mesure de toucher aux dernières nouvelles de l'industrie dentaire moderne, de bénéficier d'un programme de formation avancée avec des conférenciers internationaux, avec à la clé de nombreux ateliers pratiques. Ce contexte international exclusif se tient au Hyatt Regency de Casablanca sans aller en Europe.

 

LCDD : IDEA Africa 2019 aura lieu du 20 au 22 Juin à Casablanca. Que faut-il attendre de cette quatrième édition et 1ère édition au Maroc ?

Mr. G. B. : Nous avons choisi d’organiser la quatrième édition d'IDEA au Maroc à Casablanca pour la vocation internationale que revêt le pays. Le Maroc est sans doute un point de référence pour toute l’Afrique francophone.

Que devons-nous attendre d'IDEA 2019?

Un autre événement international pour l'Afrique qui se déroule en Afrique. Cela semble être une apparence prémonitoire, mais si vous réfléchissez un instant, il n’en est rien.
Nous serons là pour interagir avec les professionnels de la dentisterie africaine et notamment marocaine pour faire de cet événement une réussite pour l’intérêt de la profession en Afrique. Nous avons déjà atteint la 4ème édition avec plus de 400 exposants et 8 000 visiteurs lors des éditions précédentes et aspirons un avenir meilleur.

 

LCDD : Quelle présence internationale aurez-vous dans ce salon ?

Mr. G. B. : Une présence internationale d’exposants, principalement italiens, souhaitant entrer en contact avec des professionnels locaux et une présence de visiteurs internationaux venus de toute l’Afrique. Merci également à la bonne collaboration de la Délégation Commerciale d'Italie (ITA), avec laquelle nous pourrons inviter des délégués de nombreux pays d'Afrique francophone.

 

LCDD : Pourquoi la visite du salon vaut-elle la peine ?

Mr. G. B. : C'est un événement unique en son genre en Afrique: Le patronage du Ministère de la santé que nous saluons au passage est en effet une initiative louable pour soutenir cet événement international qui mérite d’être visité. Plusieurs conférenciers de grande renommée animeront un programme scientifique riche et diversifié, tel que le professeur Gerhard Seeberer, président élu de la FDI, qui parlera de l’augmentation osseuse des implants, suivi d’autres conférenciers nationaux et internationaux.

Dans la foulée, les visiteurs auront l’opportunité d’avoir un aperçu sur les dernières innovations technologiques de l’industrie dentaire présentées en avant-première à Cologne (IDS).

 

LCDD : Quelles sont les nouveautés les plus importantes de cette édition ?

Mr. G. B. : Sans aucun doute pour nous, la relation avec les associations marocaines du secteur était fondamentale. A cet effet, nous avons pu approcher l'AMPBD (Association Marocaine de Prévention Bucco-Dentaire) qui a immédiatement adhéré au projet et qui organise son Congrès International de l'AMPBD en jumelage avec notre salon IDEA en offrant aux dentistes un programme scientifique de haut niveau absolu.

Aussi, l’actualité la plus marquante sera l’organisation de plusieurs ateliers pratiques avec le concours d’entreprises nationales et internationales.

 

LCDD : Quels secteurs de l'industrie dentaire seront représentés à IDEA Africa 2019?

Mr. G. B. : Tous, aucun secteur ne sera exclu. Les visiteurs seront certainement satisfaits et émerveillés par ce qu'ils découvriront à IDEA Africa 2019!

 

LCDD : Quel rôle jouent les nouvelles technologies et la numérisation des procédés de l'industrie dentaire ?

Mr. G. B. : Un rôle très important avant tout pour la technologie dentaire et par conséquent pour la dentisterie, car elle révolutionne la profession odonto-technique dans le monde, en la rendant plus efficace et plus productive, facilitant ainsi le flux de travail entre le prothésiste et le dentiste.

 

LCDD : Quelles sont vos relations avec vos partenaires ?

Mr. G. B. : De grand respect et une grande coopération. Avant de lancer le projet IDEA, nous avons écouté avec humilité toutes les suggestions et les attentes de nos partenaires.

Pour nous chez IDEA, la collaboration avec les institutions locales est essentielle et déterminante pour le succès de l’initiative.

C'était donc ainsi pour les éditions que nous avions organisées au Sénégal et en Éthiopie, et c'est ce que nous attendons d'IDEA Casablanca 2019.

 

LCDD : Le mot de la fin

Mr. G. B. : Un événement unique en Afrique et pour l’Afrique, une opportunité à ne pas manquer pour une formation théorique et pratique avec des conférenciers internationaux et un rendez-vous pour découvrir les dernières innovations de l'industrie dentaire mondiale.

LCDD : Merci Monsieur Berrutti pour vos réponses.

Par Redouane MOUDEN

indexation index medicus
Publier un article
Septembre 2019
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Aller au haut