K. TAMDY, N. KHLIL, B. ABBASSI, J. KISSA
Service de parodontologie,
Centre de Consultations et de Traitements Dentaires CHU Ibn Rochd Casablanca

RÉSUMÉ
Les freins sont des replis muqueux, constitués par deux couches d’épithélium entre lesquels se trouve un tissu conjonctif lâche, des fibres de collagènes, des fibres élastiques, des nerfs et des vaisseaux, mais pas de fibres musculaires.
Ces freins de part leurs insertions et leurs dimensions peuvent affecter la santé gingivale et prédisposer aux lésions muco-gingivales et ceci à travers plusieurs mécanismes qui peuvent agir séparément ou en synergie.

S. BOUZOUBAA, O. ALAOUI MDAGHRI, I. BENYAHYA
Faculté de médecine dentaire de Casablanca

RÉSUMÉ
La diapneusie est une tumeur bénigne correspondant à une hyperplasie fibro-épithéliale de forme nodulaire avec une muqueuse de recouvrement d’aspect normal. Elle siège préférentiellement sur le bord de la langue, et sur la face interne des muqueuses jugales. Elle est secondaire à un tic de succion, la diapneusie est toujours en regard d’un espace édenté.

Elle est toujours bénigne mais elle récidive tant que l’étiologie n’a pas été éliminée.

A. TAJMOUATI
Orthodontiste en privé - Casablanca


Le traitement des patients ayant une béance dentaire antérieure continue à être un sujet de controverse dans la littérature orthodontique. La béance antérieure peut être d'origine squelettique ou dentoalvéolaire. Cette distinction n'est pas toujours claire puisque dans la plupart des cas, il existe une combinaison des deux étiologies.

M. SEBBAR ; F. BOURZGUI
Département d’orthopédie dento-faciale.
Faculté de médecine dentaire de Casablanca. Maroc
 
RÉSUMÉ
La corrélation entre le traitement orthodontique et les dysfonctionnements cranio-mandibulaires (DCM) avait fait longtemps l’objet de plusieurs études dans le but de la confirmer à partir du fait que le traitement  peut apporter un changement au fonctionnement du système stomatognathique.

S. BENCHEKROUN , K. IDRISSI KAITOUNI, Y. LAALOU
Cabinet privé – CASABLANCA


A la suite d’un traumatisme répété sur les incisives supérieures, un traitement adéquat n’a pu être prodigué après le second choc (absence du praticien habituel pour une longue période). L’échec du traitement d’apéxification et surtout la formation des granulomes péri apicaux ont rendu impossible toute tentative de conservation de ces dernières.

Y. HANNOUNI, M. MAHTAR, A. BENJELLOUN, A. CHEKKOURY-IDRISSI.
Service de Stomotologie et de Chirurgie MAXILLO-FACIALE
Hôpital du 20 Août, C.H.U de Casablanca, Maroc


RÉSUMÉ

L'Ostéomyélite Mandibulaire chronique Primitive (OCP) non suppurative est rare et de cause inconnue.
Les auteurs décrivent un cas rare d'ostéomyélite mandibulaire chronique primitive chez une fille de 6 ans, l'examen histologique a permis de confirmer le diagnostic. Jusqu’à présent, seuls quelques cas de cette affection, dont le début se situe dans l’enfance ou l’adolescence, ont été décrits.

A. OUAZZANI
Cabinet privé, Casablanca
Membre titulaire de la SMODF

PRÉSENTATION DU CAS CLINIQUE

Il s’agit de l’enfant A.M.A, qui s’est présenté dans notre cabinet à l’âge de 11 ans. Le motif de sa consultation était à la fois esthétique et fonctionnel.

indexation index medicus
Publier un article
Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Aller au haut