BLOG

Respiration buccale et santé bucco-dentaire

Dernière mise à jour le 19/04/2023

Il est normal que les gens respirent par le nez. La respiration nasale réchauffe et humidifie l’air entrant et filtre les contaminants. La respiration buccale, quant à elle, peut sembler anodine car elle est nécessaire lorsque vous souffrez de congestion nasale ou que vous faites de l’exercice. Mais cette respiration buccale peut être un problème important pour la santé bucco-dentaire et même pour le développement du visage chez les enfants.

 

Signes de la respiration buccale

Si vous remarquez ces symptômes chez vous ou chez votre enfant, prenez rendez-vous avec votre dentiste pour déterminer si la respiration buccale en est la cause et discuter des solutions.

Mauvaise haleine chronique,
Lèvres craquelées,
Infections des sinus et des oreilles,
Ronflement,
Rhumes fréquents,
Bouche sèche,
Gencives rouges et enflées qui saignent facilement,
Caries dentaires,
Sensibilité des dents.

 

Causes de la respiration par la bouche

Bien que la respiration buccale puisse être habituelle, elle est généralement causée par des blocages temporaires du passage nasal. Voici quelques-unes des causes de la respiration buccale :

La congestion nasale due à des allergies, un rhume ou une infection des sinus,
Déviation de la cloison nasale,
Amygdales ou adénoïdes hypertrophiées,
Une petite mâchoire,
Apnée obstructive du sommeil,
Polypes nasaux,
Stress et anxiété.

Lorsque votre dentiste identifie la cause de votre respiration buccale, il peut élaborer avec vous un plan de traitement pour gérer cette affection.

 

Effets de la respiration buccale sur votre santé dentaire

Votre dentiste est souvent le premier à identifier les signes et les effets d’une respiration buccale chronique. Les effets physiques d’une respiration buccale fréquente peuvent prendre diverses formes.

annonce Quick ADN horizontal

 

Risque accru de sécheresse buccale et de caries dentaires

La respiration buccale peut affecter de manière significative votre production de salive. Lorsque vous respirez par le nez, vos sinus ajoutent de l’humidité à l’air que vous inspirez. Ainsi, lorsque vous respirez par la bouche, vous avez un risque élevé d’avoir la bouche sèche.

La sécheresse buccale augmente l’acidité de la bouche, ce qui accroît le risque de carie dentaire. Les personnes souffrant de sécheresse buccale sont plus susceptibles de développer des caries le long de la ligne gingivale en raison du manque de salive protégeant les dents des acides. La couche interne de dentine de votre dent n’est pas aussi résistante à l’acidité que votre émail.

 

Risque accru de maladie des gencives

Sans salive pour éliminer les bactéries buccales nocives, vous êtes plus susceptible de souffrir de maladies des gencives. Dans ses premiers stades, la gingivite est réversible sous la supervision de votre dentiste et grâce à une routine d’hygiène bucco-dentaire efficace à domicile.

Cependant, si les maladies des gencives ne sont pas traitées, elles peuvent évoluer vers une parodontite qui non seulement entraîne la perte des dents mais est également liée à des problèmes de santé tels que le diabète, les accidents vasculaires cérébraux AVC et les problèmes respiratoires.

annonce Quick ADN horizontal

 

Changements dans le développement du visage chez les enfants

La respiration buccale chronique se produit chez 10 à 15 % des jeunes enfants. Elle peut entraîner des déformations structurelles telles qu’un visage plus long et plus étroit (connu sous le nom de syndrome du visage long), un nez plus plat, des muscles des joues faibles et un palais haut.

Un mauvais développement facial dû à la respiration buccale peut également entraîner des malocclusions telles qu’une occlusion ouverte, un articulé croisé et des dents surchargées et incluses. Ceci fait partie de la discipline « l’occlusodontie« .

Les enfants qui respirent par la bouche peuvent également présenter des anomalies de déglutition et des déficits d’élocution. D’après une étude faite en 2014, les tissus faciaux convexes et un degré plus élevé de séparation des lèvres étaient plus importants chez les enfants souffrant de respiration buccale chronique.

 

Faites passer votre santé bucco-dentaire en premier

Si vous présentez des symptômes indiquant que vous respirez fréquemment par la bouche, il est judicieux de prendre rendez-vous avec votre dentiste pour en connaître la cause. La respiration buccale à long terme peut avoir des effets néfastes sur votre santé bucco-dentaire.