L’anatomie d’une dent

Sommaire

Malgré leurs petites tailles, vos dents sont en fait très complexes et évoluent constamment avec l’âge. Afin de prendre correctement soin de vos dents, il est essentiel de comprendre l’anatomie d’une dent.

 

Les dents contiennent des couches

Toutes les dents ont trois couches : l’émail, la dentine et la pulpe. L’émail est la couche la plus externe et est principalement constitué de minéraux de phosphate de calcium. L’émail est la substance la plus dure du corps humain, mais il ne repousse pas lorsqu’il est perdu. Les bactéries peuvent former un biofilm appelé plaque dentaire à la surface des dents et les acides carboxyliques produits par ces bactéries peuvent user l’émail, provoquant des caries dentaires et une sensibilité.

Pour éviter que la plaque ne s’accumule sur l’émail et ne le détruise, pensez à vous brosser les dents au moins deux fois par jour avec une brosse à dents à poils souples, à utiliser du fil dentaire toutes les 24 heures pour perturber les colonies bactériennes, à utiliser un bain de bouche fluoré et à effectuer un nettoyage dentaire tous les 6 mois ou selon les recommandations de votre dentiste.

La dentine est la couche intermédiaire de la dent qui contient à la fois des minéraux et des tubules menant à la pulpe. La dentine est neuf fois plus tendre que l’émail.
La sensibilité dentaire peut être causée par tout ce qui expose la dentine, comme :
– un brossage trop dur,
– la consommation d’aliments acides qui attaquent l’émail,
– la fissuration de la dent,
– l’utilisation excessive de produits de blanchiment en vente libre qui usent l’émail.

Si vous souffrez de sensibilité dentaire, appelez votre dentiste.

La pulpe est la couche la plus interne et la plus molle des dents. Elle contient des tissus vivants (sang et nerfs) qui descendent sous le rebord gingival avec la dentine. Si une carie atteint la pulpe, un traitement de canal peut être nécessaire pour éliminer l’infection et sauver la dent. Si la dent ne peut être sauvée, il peut être nécessaire de l’extraire.

Il en ressort que connaître et comprendre l’anatomie d’une dent est une étape importante pour être sensible à tout ce qui peut porter atteinte à la santé de vos dents.

L’anatomie d’une dent
Illustration représentant l’anatomie d’une dent

 

Parties de la dent

La surface mordante de la dent s’appelle la couronne et est importante pour la mastication et la parole. La couronne est recouverte d’émail pour protéger la dentine et la pulpe des bactéries et des stimuli susceptibles de provoquer une sensibilité.

La racine de la dent descend sous la ligne des gencives, ancrant la dent dans les gencives. La surface de la racine est recouverte d’une couche de tissu dur appelée cément. D’un côté de la racine, le cément est attaché au ligament parodontal (gencive). De l’autre côté, le cément est relié à la dentine. Le collet de la dent est l’endroit où la couronne et la racine se rejoignent au niveau de la gencive.

 

Types de dents

Il existe également quatre classes de dents, qui ont toutes des fonctions et des structures différentes.

types de dentsLes incisives sont les quatre dents du milieu situées en haut et en bas de la bouche et sont utilisées pour couper les aliments en raison de leur forme en ciseau.

Les canines sont les suivantes à mesure que l’on s’éloigne de la ligne médiane et leur forme pointue est utile pour déchirer les aliments.

Les prémolaires sont au nombre de deux après les canines et qui se trouvent de chaque côté de la bouche, en haut et en bas. Les prémolaires, également appelées prémolaires bicuspides, possèdent deux cuspides qui sont utilisées pour déchirer et écraser les aliments.

Enfin, les molaires sont les plus éloignées dans la bouche et leurs multiples cuspides sont utiles pour broyer les aliments.

Chaque dent de votre bouche a un rôle à jouer. Il est important de les garder en bonne santé grâce à un bon brossage fluoré, à l’utilisation du fil dentaire, et à des nettoyages dentaires réguliers.