Traitement orthodontique précoce chez l’enfant

Traitement orthodontique précoce pour enfants

Le traitement orthodontique est principalement utilisé pour prévenir et corriger les irrégularités de “morsure”. Plusieurs facteurs peuvent contribuer à de telles irrégularités, notamment des facteurs génétiques, la perte précoce des dents primaires (de lait) et des habitudes buccales dommageables (comme la succion du pouce et les problèmes de développement).

Les irrégularités orthodontiques peuvent être présentes à la naissance ou se développer pendant la petite enfance. Les dents tordues nuisent à l’estime de soi et rendent difficile l’hygiène bucco-dentaires à domicile, tandis que les dents droites contribuent à minimiser le risque de carie dentaire et de maladie parodontale chez l’enfant.

Lors des visites préventives semestrielles, le pédodontiste est en mesure d’utiliser de nombreux outils de diagnostic pour surveiller les irrégularités orthodontiques et, si nécessaire, mettre en œuvre des stratégies d’intervention précoce. Les enfants doivent subir une première évaluation orthodontique avant l’âge de huit ans.

 

Pourquoi un traitement orthodontique précoce a-t-il un sens ?

Certains enfants présentent des signes précoces d’irrégularités orthodontiques mineures. Dans ce cas, le pédodontiste peut choisir de suivre la situation dans le temps sans intervenir. Toutefois, pour les enfants qui présentent de graves irrégularités orthodontiques, un traitement orthodontique précoce peut présenter de nombreux avantages, notamment :

• Amélioration de la confiance en soi et de l’apparence esthétique,

• Probabilité accrue d’une bonne croissance de la mâchoire,

• Augmentation de la probabilité d’avoir des dents adultes correctement alignées et espacées,

• Réduction du risque de bruxisme (grincement des dents),

• Réduction du risque de caries infantiles, de maladies parodontales et de caries dentaires,

• Réduction du risque de dents adultes abîmées,

• Réduction du risque de traitements orthodontiques prolongés au cours des années suivantes,

• Réduction du risque de problèmes d’élocution,

• Réduction du risque de blessure aux dents, aux gencives et aux os de la mâchoire.

 

Quand mon enfant peut-il commencer un traitement orthodontique précoce ?

Les pédodontistes reconnaissent trois stades de traitement orthodontique liés à l’âge.  Ces étapes sont décrites en détail ci-dessous :

 

Stade 1 : Traitement précoce (2-6 ans)

Le traitement orthodontique précoce vise à guider et à réguler la largeur des deux arcades dentaires. L’objectif principal du traitement précoce est de fournir suffisamment d’espace pour que les dents permanentes puissent faire éruption correctement. Parmi les bons candidats à un traitement précoce, citons :

• les enfants qui ont des difficultés à mordre correctement,

• les enfants qui perdent leurs dents de lait précocement,

• les enfants dont les mâchoires cliquent ou grincent pendant les mouvements,

• les bruxomanes,

• les enfants qui utilisent la bouche pour respirer.

Pendant la phase de traitement précoce, le pédodontiste travaille avec les parents et les enfants pour éliminer les habitudes nuisibles sur le plan orthodontique, comme l’utilisation excessive de la tétine et la succion du pouce. Le dentiste peut également fournir l’un des divers appareils dentaires pour favoriser la croissance des mâchoires, maintenir l’espace pour les dents permanentes (mainteneurs d’espace), ou pour empêcher les dents de “bouger” vers des zones non désirées.

 

Étape 2 : Dentition moyenne (6-12 ans)

Les objectifs des traitements de la dentition moyenne sont de :

• réaligner les mâchoires qui s’écartent,

• de commencer à corriger les occlusions croisées,

• entamer le processus de redressement en douceur des dents permanentes mal alignées.

La dentition moyenne marque une période de développement où les tissus mous et durs sont extrêmement flexibles. D’une certaine manière, elle marque donc le moment optimal pour commencer à corriger une malocclusion grave.

Là encore, l’orthodontiste peut fournir à l’enfant un appareil dentaire. Certains appareils (comme les appareils dentaires) sont fixes et d’autres sont amovibles. Quel que soit l’appareil, l’enfant pourra toujours parler, manger et mâcher normalement.  Toutefois, les enfants qui portent un appareil orthodontique fixe doivent veiller à nettoyer chaque jour. Il doit s’assurer de toucher toute la région buccale afin de réduire le risque de taches, de caries dentaires et, plus tard, de dommages esthétiques.

 

Étape 3 : Dentition des adolescents (13 ans et plus)

La dentition des adolescents est ce qui vient à l’esprit de la plupart des parents lorsqu’ils pensent à un traitement orthodontique. Parmi les principaux objectifs de la dentition des adolescents figurent le redressement des dents permanentes et l’amélioration de l’aspect esthétique du sourire.

Le plus souvent, au cours de cette période, le dentiste fournit des “appareils” fixes ou amovibles pour redresser progressivement les dents. À la fin du traitement orthodontique, l’adolescent peut être amené à porter un appareil de rétention afin d’empêcher la régression des dents vers leur alignement d’origine (la récidive).