Mal de dent et douleur de la bouche

Le mal de dent et la douleur de la bouche peuvent prendre différentes formes. Vous pouvez ressentir une douleur sourde et lancinante dans la dent ou la mâchoire, des douleurs aiguës lorsque vous mangez ou buvez, ou un gonflement dans la zone touchée.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vos dents ou vos gencives peuvent être sensibles, ou même douloureuses. Ici, vous découvrirez les causes possibles et ce que vous pouvez faire pour y remédier.

Une douleur dentaire soudaine peut être le signe d’un problème, mais tous les types de malaises dentaires ne sont pas un mystère. Vos dents peuvent être plus sensibles naturellement que celles des autres. Ou bien, vous venez de recevoir des soins dentaires qui ont provoqué une sensibilité ou une douleur temporaire.

Si vous ressentez une douleur dentaire intense, trouvez un dentiste d’urgence près de chez vous.

 

Quand consulter un dentiste

Un mal de dent peut être temporaire et disparaître de lui-même, mais il est généralement conseillé de consulter un dentiste par sécurité. Vous devriez consulter un dentiste en cas d’urgence quand :

– un mal de dent dure plus de 2 jours,

– vous avez mal aux dents en mâchant,

– les médicaments contre la douleur ne font rien,

– vous avez de la fièvre ou un gonflement de la joue ou de la bouche (signes d’une infection).

Si un gonflement de la bouche ou du cou rend la respiration, la parole ou la déglutition difficile, vous pourriez avoir besoin de soins médicaux urgents. Consultez immédiatement votre dentiste ou votre médecin.

 

Causes possibles des douleurs dentaires
Problèmes dentaires

La douleur dentaire ou la sensibilité à la température peuvent être les symptômes d’un problème de santé bucco-dentaire. Votre dentiste essaiera de trouver la cause de votre mal de dent pour pouvoir traiter à la fois l’origine du problème et les symptômes.

Parmi les problèmes dentaires courants qui peuvent provoquer des maux de dents ou une sensibilité des dents, on peut citer :

• La carie dentaire,

• Les dents fêlées,

• Les aphtes,

• Les dents usées,

• Les plombages perdus ou endommagés,

• Les appareils dentaires qui lachent ou endommagés,

• Les dents de sagesse touchées,

• Le déchaussement des gencives,

• La maladie des gencives.

 

Pour diagnostiquer correctement votre problème, il est très important de comprendre le type de douleur que vous avez ressentie à cause de la dent. Votre dentiste vous posera des questions telles que :

• La dent est-elle sensible aux choses froides, chaudes ou sucrées ?

• Est-elle sensible à la mastication ?

• Avez-vous mal spontanément ?

• Lorsque vous avez mal, combien de temps cela dure-t-il ?

• Avez-vous pris des médicaments pour la dent douloureuse ? Si oui, qu’avez-vous pris et cela vous a-t-il aidé ?

• Depuis combien de temps ressentez-vous ces symptômes ?

• Y a-t-il eu un événement qui a provoqué ces symptômes ?

 

Il est très important que vous puissiez répondre à ces questions pour que le problème soit correctement diagnostiqué. Votre dentiste examinera également votre bouche et pourra vous recommander une radiographie pour évaluer le problème.

Une fois que votre dentiste aura établi la cause de la douleur, il discutera avec vous des options de traitement. Il peut s’agir d’une absence de traitement, d’un plombage, d’un traitement de canal ou d’une extraction de la dent.

 

Pourquoi mes dents me font-elles mal quand je suis malade ?

Comme si vous n’aviez pas assez de soucis à vous faire lorsque vous êtes malade, mais certains symptômes d’autres problèmes de santé peuvent provoquer des maux de dents (ou aggraver un mal de dent existant). L’inflammation des sinus peut être un effet secondaire de la grippe. du rhume ou d’une infection des sinus. Cette inflammation peut exercer une pression sur les racines de vos dents supérieures, ce qui peut engendrer une sensibilité ou une sensation de douleur dans les dents.

Si vous ne vous sentez pas bien, vous devez consulter un médecin et mentionner toute gêne dentaire. Mais si vous vous sentez mieux et que la gêne dentaire n’a pas disparu, ou si la gêne a duré plus de deux jours, vous devriez également envisager de consulter votre dentiste. En effet, il arrive qu’un problème dentaire soit présent, mais qu’il ne soit pas douloureux jusqu’à ce que l’organisme s’épuise en raison d’une autre maladie.

 

Le bruxage des dents

Grincer des dents ou serrer la mâchoire peut potentiellement provoquer des douleurs dentaires. Le grincement des dents et le serrement de la mâchoire peuvent eux-mêmes être les symptômes d’un problème plus profond, mais ils risquent d’endommager vos dents ou de provoquer des douleurs dentaires, quelles qu’en soient les causes sous-jacentes.

Pour protéger vos dents et réduire le risque de mal de dent, essayez de trouver des moyens d’éviter ou de gérer le grincement des dents. Mais nous savons que c’est parfois plus facile à dire qu’à faire ! Un dentiste ou un médecin peut être en mesure de vous aider ou de vous donner des conseils. Par exemple, si vous grincez des dents pendant votre sommeil, votre dentiste peut vous suggérer un protège-dents (une gouttière) sur mesure à porter la nuit pour éviter d’endommager vos dents.

 

Malaise causé par les traitements dentaires

Certains types de traitements dentaires ou même un simple nettoyage professionnel des dents peuvent parfois provoquer une gêne temporaire. Si vous ressentez des douleurs dentaires après un traitement de canal, une obturation ou une couronne, celles-ci devraient disparaître en quelques heures ou quelques jours. Vous pourrez peut-être y remédier à l’aide de médicaments antidouleur ou en prenant soin de vous. Les maux de dents consécutifs à l’utilisation d’un appareil dentaire doivent également être temporaires. Votre bouche s’adaptera à la sensation de l’appareil et au mouvement progressif de vos dents.

Si un mal de dent dure plus de quelques jours ou si vous remarquez d’autres effets secondaires, prenez un rendez-vous d’urgence.

 

Plus qu’un simple mal de dent ?

Parfois, la douleur dentaire peut n’être qu’un symptôme parmi d’autres.

Si votre mal de dent s’accompagne de douleurs à la mâchoire lorsque vous bâillez, de douleurs aux oreilles ou de raideur de la nuque, alors vous pourrez souffrir d’un trouble articulaire tel qu’un dysfonctionnement de l’articulation temporomandibulaire (ATM). Les dentistes peuvent aider à diagnostiquer les problèmes d’articulation de la mâchoire ou vous adresser à un professionnel de santé qualifié si le problème est lié à une autre articulation.

 

Comment aider à soigner les dents sensibles ou douloureuses ?

Si vos dents sont sensibles en raison d’une intervention dentaire récente ou d’un traitement orthodontique, votre dentiste vous donnera généralement des conseils lors de votre rendez-vous. Il peut vous donner une idée de la durée de l’inconfort ou vous recommander un analgésique en vente libre. N’oubliez pas d’en parler à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre un médicament.

Les maux de dents sont une bonne raison de consulter votre dentiste. Toutefois, il existe quelques conseils que vous pouvez essayer en attendant votre rendez-vous.

• Utilisez une compresse froide. Mettez une poche de glace ou une compresse contre l’extérieur de votre joue (veillez à l’envelopper dans un tissu pour protéger votre peau). Cela peut aider à atténuer la gêne éventuelle. Mais ce n’est peut-être une option que si vous n’êtes pas très sensible aux températures extrêmes.

• Tenez-vous en aux aliments doux ou liquides. De nombreux types de douleurs dentaires peuvent s’aggraver lorsque vous exercez une pression sur la dent incriminée. Essayez donc de manger des soupes, des smoothies ou des aliments mous comme les œufs brouillés.

• Envisagez de prendre des médicaments contre la douleur. Tout en gardant à l’esprit les recommandations de votre médecin ou de votre pharmacien, vous pouvez essayer des médicaments antidouleur en vente libre. Mais sachez que l’aspirine n’est généralement pas recommandée, parce qu’elle peut augmenter le risque de saignement pendant le traitement dentaire.

 

Comment réduire le risque de mal de dent

Bien que vous ne puissiez pas éliminer tous les risques de douleurs dentaires, vous pouvez contribuer à en réduire les risques. Vous devez maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire et garder vos dents et vos gencives aussi saines que possible. Nous vous recommandons de :

vous brosser les dents deux fois par jour pendant 2 minutes avec un dentifrice au fluor,

utiliser le fil dentaire une fois par jour pour éliminer les aliments et la plaque dentaire,

réduire les aliments et boissons sucrés ou les limiter aux heures de repas,

subir des contrôles réguliers et des nettoyages professionnels chez votre dentiste.

 

Les enfants peuvent être plus exposés au risque de carie dentaire, car leur émail dentaire a tendance à être plus fin et plus fragile que celui des adultes. Un dentiste peut recommander des traitements dentaires préventifs, comme le scellement des fissures, pour protéger les dents des enfants contre la plaque et la carie.