Les kystes dentaires

Les kystes dentaires peuvent être dommageables pour la santé. Et s’ils ne sont pas traités, ils peuvent entraîner des complications plus graves, accompagnées de douleurs et de malaises intenses. Quand une situation de kyste avancé évolue, les résultats peuvent abîmer de façon permanente vos dents saines et affecter votre sourire caractéristique.

Les kystes ne s’infectent pas nécessairement pendant longtemps. En effet, ils peuvent se développer lentement pendant de nombreux mois, voire des années, sans que des symptômes ne se manifestent. Cependant, tôt ou tard, sans attention, une infection risque de se transformer en problème buccale nécessitant un traitement dentaire sérieux et coûteux.

Le nombre de patients se présentant chez leur dentiste avec des problèmes de kystes dentaires est important. La cause principale est due à l’échec des traitements de canal.

 

Qu’est-ce qu’un kyste dentaire ?

Un kyste dentaire est en fait un sac de tissus fermé. Certains sont remplis d’air, tandis que d’autres sont remplis de matière molle ou de fluide. Les kystes se développent généralement dans les tissus buccaux mous tels que la gencive, les lèvres et autour ou à côté d’une dent dans l’os de la mâchoire. Leur croissance est généralement lente et peut être à l’origine d’une irritation, d’une douleur dans la mâchoire, ou peut-être pire. Si un kyste évolue en une complication grave, vous devrez peut-être subir une intervention chirurgicale majeure pour le faire enlever.

Un kyste peut commencer à se former dans divers tissus de la bouche, du visage ou de la mâchoire. Dans la plupart des cas, lorsqu’ils commencent à se former, ils sont exempts d’infection. La nature inflammatoire d’un kyste commence à s’implanter lorsque l’ancienne pulpe dentaire commence à s’user à la racine de la dent affectée. Une fois que la pulpe meurt, l’inflammation éclate. Au fur et à mesure du processus, une pression extrême sera ressentie autour de la structure osseuse de la dent compromise, et elle pourrait ronger l’os, l’affaiblissant ainsi.

 

Un abcès dentaire n’est pas un kyste !

Il n’est pas du tout inhabituel qu’un abcès se forme près ou à l’intérieur d’un kyste. Ce qui est la principale raison pour laquelle certaines personnes peuvent confondre les conditions. Le fait est qu’un abcès est similaire, et aussi différent d’un kyste de plusieurs façons pour les raisons suivantes :

Il vous serait difficile d’ignorer que vous avez un abcès. En effet, le principal symptôme est la douleur, qui peut être lancinante ou intense. La douleur s’accompagne d’une inflammation, d’un gonflement, d’une fièvre et d’une fatigue. Vous pouvez même remarquer un goût ou une odeur inhabituelle à l’intérieur de votre bouche. La douleur de l’abcès commence généralement de façon soudaine et s’intensifie au fil des heures ou des jours. Cette douleur peut irradier jusqu’au cou, à la mâchoire et à l’oreille et peut s’intensifier gravement sans soins et traitements dentaires.

Un abcès représente une infection localement aiguë (invasion bactérienne) et nécessite généralement une opération de canal pour sauver la dent affectée.

 

Symptômes des kystes buccaux

En général, si vous avez un kyste dentaire infecté, il est probable qu’il soit enflammé, gonflé et douloureux.

Si votre kyste est situé dans la muqueuse de votre bouche, il peut attirer votre attention sous la forme d’une lésion ou d’une ampoule. Si vous avez un kyste qui n’est pas infecté, il n’y aura souvent aucun symptôme évident. Par conséquent, à moins que votre kyste n’ait grossi au point de former une masse visible ou palpable, il ne sera généralement détectable que par un examen diagnostique ou une radiographie dentaire.

 

Quelques-uns des kystes buccaux les plus courants

Kyste dentaire :

Se développe et se forme généralement à proximité ou au sommet de la couronne d’une dent de sagesse non éruptive.

 

Kyste périapical (communément appelé kyste radiculaire) :

Est un kyste dentaire qui se forme normalement à la base d’une dent suite à une infection pulpaire ou à la mort du nerf. Un kyste périapical peut potentiellement ou non se transformer en abcès.

 

Kyste mucocèle (souvent appelé kyste muqueux) :

Ce type de kyste se développe généralement dans les zones de tissus mous de la bouche, de l’intérieur des joues, des lèvres, de la langue. Ils se forment généralement à la suite d’un traumatisme ou d’une irritation des tissus dans les zones touchées. Si vous en avez un, vous remarquerez probablement qu’il va et vient et qu’il peut parfois libérer de la salive.

Kystes odontogènes :

Il s’agit d’un groupe de kystes dentaires (en plus des kystes périapicaux et dentaires précédemment énumérés) que l’on trouve souvent dans la mâchoire. Un kyste odontogène prend souvent de l’ampleur avant que des symptômes visibles ne se manifestent.

 

Les principales raisons pour lesquelles les kystes dentaires se développent

Habituellement, les kystes commencent à se former à l’extrémité des racines d’une dent morte ou mourante.

• Certains se forment à cause de la façon inadéquate dont une dent a poussé et s’est positionnée dans la bouche, d’autres à cause de la façon anormale dont une dent s’est développée,

• Un canal radiculaire qui a échoué naturellement ou à la suite d’une procédure bâclée,

• En raison d’un syndrome génétique (syndrome de Gorlin), si c’est le cas, d’autres symptômes seront impliqués,

• Des kystes peuvent se former autour des couronnes (et des racines) des dents enterrées. Les dents de sagesse qui sont touchées (enterrées) sont des causes courantes de formation de kystes,

• Parce que les dents touchées par un kyste sont mortes (traumatisme ou infection), la racine des dents n’a pas été traitée ou l’a été incorrectement.

Les kystes dentaires peuvent se former sur n’importe laquelle de vos dents. Ils ne surviennent généralement qu’une à la fois, mais certaines personnes y sont plus sensibles que d’autres.

Cela est dû à l’état de leurs dents ou à un problème de santé existant dont l’un des symptômes est la présence de kystes dentaires. Votre dentiste devrait être en mesure de vous expliquer en détail la cause de votre kyste spécifique.

 

Que puis-je faire pour éviter l’apparition de kystes dentaires ?

Pour prévenir les kystes, il est impératif que vous mainteniez un niveau élevé de soins bucco-dentaires et de bien-être. Aussi vous devez consulter régulièrement votre dentiste pour des examens et des nettoyages. Dans le cadre de vos soins bucco-dentaires, si vous sentez qu’une de vos dents nécessite un traitement de canal en raison d’une carie, consultez votre dentiste. Et de même pour un traumatisme dentaire ou d’une maladie des gencives.

Gardez à l’esprit que les dents qui restent en bonne santé, ont rarement des kystes autour ou à proximité d’eux.

 

Quelles sont mes options de traitement ?

Si vous avez un kyste, vous devrez subir un examen bucco-dentaire et radiographique. Votre traitement sera donc déterminé en fonction du type de kyste et de son emplacement exact dans votre bouche. Afin de traiter efficacement vos kystes et de rétablir votre santé bucco-dentaire, un traitement de canal peut être la solution. Souvent, le scanner Cone Beam est également un bon outil pour créer un plan de traitement efficace et définitif.

Si votre kyste existe depuis un certain temps et que votre système immunitaire est compromis d’une manière ou d’une autre, il peut s’enflammer. Il peut même provoquer des pulsations et être douloureux au toucher. Si c’est le cas, la chirurgie d’extraction dentaire ou le traitement de canal seront vos seules options.