BLOG

Douleur au palais : symptômes, causes et traitements

Dernière mise à jour le 07/09/2023

Pourquoi le palais est-il douloureux ?

Si le palais est douloureux, il peut devenir inconfortable et difficile de manger et de boire. Vous pouvez également avoir des difficultés à parler normalement.

Plusieurs facteurs peuvent provoquer une douleur au palais, notamment le café très chaud, les infections buccales, les allergies et les blessures. Dans la plupart des cas, il ne s’agit pas d’une affection grave et elle disparaît généralement d’elle-même. Toutefois, si la douleur au palais est intense ou dure plus de quelques jours, contactez un professionnel de la santé.

 

Symptômes

Les symptômes d’une plaie du palais varient en fonction de la cause. Vous pouvez ressentir :

Une douleur,
Une sensation de brûlure ou de picotement,
Difficulté à manger ou à boire,
Mauvaise haleine,
Gonflement,
Rougeur,
Plaies visibles.

 

4 causes possibles de la douleur au palais

Voici quatre causes possibles de la douleur au palais :

1. Brûlures

Le palais est une zone délicate et sensible qui peut se brûler facilement. Manger ou boire quelque chose de trop chaud peut provoquer une brûlure.

La douleur de la brûlure est généralement immédiate et peut être sévère. Elle disparaît généralement dans les 3 à 7 jours sans traitement et guérit d’elle-même.

 

Autres symptômes
annonce Quick ADN horizontal

Douleur
Ampoules,
Rougeur,
Gonflement,
Peau qui pèle,
Bouche sèche.

 

Traitement

Les boissons et les aliments frais ou congelés, tels que les glaces, les crèmes glacées et les yaourts, peuvent atténuer la gêne occasionnée par une brûlure buccale. Il est sage d’éviter les aliments croquants, chauds ou épicés jusqu’à la guérison de la brûlure.

Votre dentiste peut également vous recommander des bains de bouche qui favorisent la guérison.

 

2. Aphtes (ulcères aphteux)

Les aphtes sont de petits ulcères douloureux qui peuvent se développer sur le palais dur ou n’importe où sur les tissus mous de la bouche. Ils sont généralement blancs ou jaunes avec une bordure rouge et peuvent rendre l’ingestion de nourriture et de boissons inconfortable.

Les lésions peuvent ressembler à des boutons de fièvre, mais elles ne se produisent pas à la surface des lèvres et ne sont pas contagieuses.

Les médecins ne savent pas exactement pourquoi certaines personnes ont des aphtes. Il peut s’agir d’une combinaison de facteurs, notamment une carence en vitamine B-12, le stress, les changements hormonaux, les infections ou les blessures mineures. Les médecins les associent également à des problèmes du système immunitaire.

Les aphtes sont rarement graves. Toutefois, des symptômes plus graves peuvent survenir dans certains cas.

 

Types

Il existe trois types d’aphtes différents :
1- Mineurs : type le plus courant ; généralement petits et de forme ovale avec une bordure rouge. Ils peuvent mettre une à deux semaines à guérir sans laisser de cicatrices.

2- Majeurs : type moins courant ; généralement rond avec des bords irréguliers et bien définis. Elles sont extrêmement douloureuses et peuvent prendre jusqu’à 6 semaines pour guérir. Elles peuvent également laisser des cicatrices importantes.

3- Herpétiforme: type peu courant ; se développe plus tard dans la vie mais n’est pas causé par l’infection par le virus de l’herpès. Ils sont généralement de la taille d’une aiguille et peuvent se présenter en groupes de 10 à 100. Cependant, ils peuvent fusionner en un seul grand ulcère et mettre une à deux semaines pour guérir sans laisser de cicatrices.

 

Facteurs déclenchants

Les causes courantes des aphtes sont les suivantes :

Une blessure mineure de la bouche due à un travail dentaire ou à un traumatisme buccal,
Les dentifrices et les bains de bouche contenant du lauryl sulfate de sodium (SLS).
Sensibilités alimentaires, notamment au chocolat, au café, aux fraises, aux œufs, aux noix, au fromage, aux aliments épicés ou acides,
Un régime alimentaire pauvre en vitamine B-12, zinc, folate (acide folique) et/ou fer,
Une réaction allergique à certaines bactéries présentes dans la bouche,
Helicobacter pylori, la même bactérie qui cause les ulcères gastriques,
Les changements hormonaux pendant les menstruations et la grossesse,
Le stress mental.

 

Les aphtes peuvent également survenir en raison de certaines conditions et maladies, telles que :

La maladie cœliaque : un trouble intestinal grave causé par une sensibilité au gluten,
Les maladies inflammatoires de l’intestin : comme la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse,
La maladie de Behçet : une maladie rare qui provoque une inflammation dans tout le corps,
Un système immunitaire déficient : qui attaque les cellules saines plutôt que les agents pathogènes,
VIH/SIDA : qui supprime le système immunitaire.

 

Autres symptômes

Plaies peu profondes, rondes ou ovales,
Sensation de brûlure ou de picotement,
Fièvre,
Ganglions lymphatiques enflés.

 

Traitement

Le traitement peut inclure :

Des anesthésiques topiques pour soulager la douleur au palais,
Rince-bouche,
Crèmes corticostéroïdes,
Des antibiotiques pour les aphtes récurrents.

Un médecin peut recommander des changements de régime alimentaire ou des vitamines ou compléments spécifiques si des carences nutritionnelles sont à l’origine d’un aphte.

 

3. Les feux sauvages (boutons de fièvre)

Le virus de l’herpès simplex est à l’origine des boutons de fièvre. Si le palais vous fait mal et que vous voyez des cloques, il peut s’agir de boutons de fièvre. Ces lésions buccales apparaissent généralement sur les lèvres mais peuvent également se développer sur le palais dur.

La plupart des gens contractent le virus lorsqu’ils sont enfants, mais les lésions n’apparaissent pas toujours immédiatement. Au contraire, le virus peut rester en sommeil pendant des années jusqu’à ce qu’un facteur déclenchant comme le stress, la maladie ou un système immunitaire affaibli provoque une poussée.

 

Déclencheurs

Voici quelques causes courantes des boutons de fièvre :

Une infection virale ou une fièvre,
Des Changements hormonaux, tels que ceux liés aux menstruations,
Le stress,
La fatigue,
L’exposition au soleil et au vent,
Des Changements du système immunitaire,
Des blessures de la peau.

 

Certaines affections et maladies peuvent également déclencher des feux sauvages, comme par exemple :

LE VIH/SIDA,
La dermatite atopique (eczéma),
La chimiothérapie anticancéreuse,
Des médicaments antirejet.

 

Signes et symptômes

Un feu sauvage passe généralement par 3 étapes :

1- Des picotements, des démangeaisons et des brûlures pendant un jour ou deux avant l’apparition d’une petite tache dure et douloureuse.
2- De petites cloques remplies de liquide apparaissent généralement le long du bord vermillon des lèvres. Ces cloques peuvent également apparaître autour du nez, des joues ou à l’intérieur de la bouche.
3- Les petites cloques peuvent fusionner puis éclater, laissant une plaie ouverte et peu profonde.

 

Autres symptômes
annonce Quick ADN horizontal

Ulcères dans et autour de la bouche,
Gonflement des ganglions lymphatiques,
Douleur,
Symptômes de type grippal.

 

Traitement

Il est impossible de guérir le virus de l’herpès simplex qui provoque des aphtes. Une fois qu’une personne a contracté le virus, il reste dans son corps pour toujours.

Les vésicules du feu sauvage guérissent généralement d’elles-mêmes en 14 jours. Pendant la guérison, boire des boissons fraîches et manger des aliments congelés comme de la crème glacée peut soulager l’inconfort.

Si vous avez des feux sauvages plus de 9 fois par an ou si vous présentez un risque élevé de complications graves, votre médecin peut vous prescrire un médicament antiviral à prendre régulièrement.

 

4. Cancer de la bouche

Bien que les causes d’une plaie du palais soient généralement inoffensives, certaines, comme le cancer de la bouche, sont plus graves. Le cancer de la bouche fait que les cellules se divisent sans s’arrêter et se propagent dans les tissus environnants. Il peut se développer sur la langue, les gencives, le palais ou tout autre endroit de la bouche.

L’identification précoce du cancer de la bouche est la clé d’un traitement réussi. Par conséquent, si votre palais est toujours douloureux après 10 jours, consultez votre médecin ou votre dentiste pour une évaluation.

 

Symptômes

Une plaie qui ne guérit pas,
Une douleur qui ne disparaît pas,
Une bosse ou un tissu épaissi,
Taches blanches ou rouges,
Engourdissement,
Gonflement.

 

Traitement

Le traitement du cancer de la bouche dépend de votre état de santé général ainsi que de la localisation et du stade du cancer. Les options comprennent :

Chirurgie,
Radiothérapie,
Chimiothérapie,
Thérapie ciblée,
Immunothérapie,
Traitement palliatif.

 

Pendant combien de temps le palais sera-t-il douloureux ?

La plupart des causes de la douleur du palais ne sont pas graves et disparaissent en 10 jours environ. Toutefois, si votre palais est toujours douloureux après cette période, prenez rendez-vous avec votre médecin.

Il pourra procéder à une évaluation physique et recueillir vos antécédents médicaux pour vous aider à diagnostiquer votre état. Il pourra ensuite recommander un traitement ou vous adresser à un spécialiste de l’oreille, du nez et de la gorge (ORL) pour une évaluation plus approfondie.