Boutons de fièvre : symptômes, causes et traitements

Les boutons de fièvre sont de petites lésions ressemblant à des cloques qui ont tendance à se former sur les lèvres, le menton, les joues ou dans les narines. Ils apparaissent moins fréquemment sur les gencives ou le palais.

Les boutons de fièvre provoquent généralement une douleur, une sensation de brûlure ou des démangeaisons avant d’éclater et de se recouvrir d’une croûte.

La cause la plus fréquente de ces boutons est le virus de l’herpès simplex de type 1 (HSV-1). Dans d’autres cas, ces lésions résultent d’une infection par une souche différente, appelée virus herpès simplex de type 2 (HSV-2).

Il n’existe aucun moyen de guérir ou de prévenir ces lésions, mais une personne peut prendre des mesures pour réduire la fréquence et la durée des poussées.

 

Causes des boutons de fièvre

Les souches virales à l’origine, généralement le HSV-1 et moins souvent le HSV-2, sont très contagieuses et se transmettent facilement lors de contacts étroits, comme les rapports sexuels.

Après la pénétration du virus dans l’organisme, une personne peut présenter :

des symptômes semblables à ceux de la grippe,

des lésions dans ou autour de la bouche ou dans les narines,

des lésions autour de la zone génitale, dans certains cas.

 

Il est possible que les lésions d’herpès buccal, ou boutons de fièvre, se développent autour des organes génitaux si la transmission se produit lors d’un rapport sexuel oral.

Une poussée d’herpès labial dure généralement une à deux semaines sans traitement, avant que le système immunitaire de l’organisme n’élimine le virus.

Le virus ne quitte pas l’organisme et, bien qu’il reste inactif la plupart du temps, il peut périodiquement se réactiver et provoquer des boutons de fièvre.

La plupart des personnes atteintes d’herpès buccal ne s’en rendent compte que lorsqu’elles ont des boutons de fièvre ou d’autres symptômes. Certaines personnes n’ont qu’une seule poussée et ne réapparaissent pas, car le virus reste inactif.

D’autres ont des poussées fréquentes qui se poursuivent pendant de nombreuses années.

 

Symptômes des boutons de fièvre

Certaines personnes atteintes de ces boutons ne présentent aucun symptôme, tandis que d’autres ne les ressentent qu’après la première exposition au virus.

Pourtant, au moins 25 % des personnes atteintes d’herpès buccal connaissent des poussées récurrentes. Dans ce cas, les boutons de fièvre apparaissent souvent aux mêmes endroits à chaque fois.

Les premiers symptômes d’une infection par le HSV-1 peuvent apparaître de 2 à 20 jours après l’exposition au virus et peuvent être les suivants :

des lésions sur la langue, la bouche, le menton, les joues ou dans les narines,

douleur dans la bouche ou la langue,

gonflement des lèvres,

difficulté à avaler,

mal de gorge,

gonflement des ganglions lymphatiques,

température corporelle élevée,

des maux de tête,

déshydratation,

des nausées.

 

Il peut également y avoir une infection de la bouche et des gencives, appelée gingivostomatite. Elle dure 1 à 2 semaines et ne se reproduit pas.

En outre, chez les adultes, une infection de la gorge et des amygdales appelée pharyngotonsillite peut se développer avec l’infection initiale d’herpès oral.

 

Étapes des symptômes des boutons de fièvre

Ils se développent en plusieurs étapes lorsqu’ils réapparaissent :

Une sensation de picotement, de démangeaison ou de brûlure autour de la bouche indique souvent le début d’une poussée,

Des lésions douloureuses et remplies de liquide apparaissent, généralement autour de la bouche,

Les lésions se rompent et produisent du liquide,

Une croûte jaune se forme sur les lésions,

La croûte se détache, révélant une peau rose qui guérit en 3 à 4 jours.

 

Diagnostic

Les personnes souffrant de poussées récurrentes peuvent les gérer à domicile en reconnaissant les signes et en utilisant des médicaments.

Cependant, consultez un professionnel de la santé quand :

Les symptômes sont sévères,

Un feu sauvage ne commence pas à guérir dans les 10 jours,

Les gencives enflent,

La personne a un système immunitaire affaibli,

D’autres symptômes sont préoccupants.

 

Un médecin ou un dentiste peut généralement diagnostiquer le problème en tenant compte des symptômes et en procédant à un examen visuel, mais dans certains cas, par exemple si la personne a un système immunitaire affaibli, il peut également demander une analyse de sang ou prélever un échantillon du fluide du bouton de fièvre pour le tester.

Parmi les facteurs susceptibles d’affaiblir le système immunitaire figurent le VIH, les médicaments administrés à la suite d’une transplantation d’organe, certains types de cancer et certains traitements anticancéreux.

 

Traitement

La plupart des poussées de boutons de fièvre disparaissent en une à deux semaines sans traitement.

Toutefois, certains médicaments en vente libre ou sur ordonnance peuvent raccourcir la durée d’une poussée et réduire la gêne ou la douleur, mais ils n’éliminent pas le virus de l’organisme.

Dans la plupart des cas, il est préférable d’utiliser des traitements dès l’apparition des premiers signes d’une poussée.

 

Crèmes antivirales

Les crèmes antivirales en vente libre peuvent raccourcir la durée d’une poussée. La plupart des crèmes contiennent de l’acyclovir ou du penciclovir.

Une personne doit appliquer la crème sur la zone affectée toutes les 2 ou 3 heures pendant 5 jours (demander avis de votre médecin).

 

Médicaments antiviraux oraux

Voici quelques exemples de médicaments antiviraux qu’une personne peut prendre par voie orale :

Activir

Valacyclovir (Valtrex)

Acyclovir (Zovirax)

Famciclovir (Famvir)

 

Un médecin peut prescrire l’un de ces médicaments si une personne a un système immunitaire affaibli ou si elle a des poussées régulières.

Une personne le prend une ou deux fois par jour.

Ces médicaments peuvent raccourcir la durée d’une poussée et empêcher qu’elle ne se reproduise.

 

Soulagement de la douleur

Les options en vente libre contiennent un analgésique comme la benzocaïne ou la lidocaïne. Ils n’accélèrent pas le processus de guérison, mais ils peuvent réduire l’inconfort.

Voici quelques médicaments antidouleur pour les boutons de fièvre :

Orajel

Blistex

Cymex

Anbesol

 

Boutons de fièvre : symptômes, causes et traitementsCes pommades, crèmes ou gels doivent être appliqués sur les lésions à l’aide d’un coton-tige, et il est important de ne pas partager ces produits.

Si une personne applique le médicament avec un doigt, elle doit se laver les mains avant et après.

Parmi les autres options possibles, citons les médicaments tels que l’ibuprofène (Advil) ou l’acétaminophène (Tylenol).

 

Remèdes à domicile

Boutons de fièvre : symptômes, causes et traitementsCertaines personnes trouvent que les techniques de soins à domicile suivantes soulagent les symptômes du bouton de fièvre :

appliquer des sachets de thé froids et imbibés sur la zone toutes les heures,

tamponner la zone avec de l’huile de géranium, de lavande ou de théier diluée,

utiliser de la gelée de pétrole pour garder la peau humide et éviter les fissures.

 

Cependant, Il n’existe aucune preuve scientifique de l’efficacité ou de l’innocuité de ces remèdes.

 

Complications

Dans de rares cas, les boutons de fièvre peuvent entraîner des complications, notamment chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Les complications possibles sont les suivantes :

la déshydratation, si la douleur des lésions empêche de boire,

le blanchiment herpétique, une infection douloureuse qui peut survenir par une coupure de la peau et provoquer des cloques, généralement sur les doigts,

la kératoconjonctivite herpétique, une infection secondaire qui peut provoquer un gonflement et une irritation de l’œil, des lésions sur les paupières et, sans traitement, une perte de vision,

l’encéphalite, ou gonflement du cerveau, qui peut survenir si l’infection se propage.

 

Prévention

En présence de lésions, essayez de :

Éviter les baisers et autres contacts peau à peau impliquant la zone affectée,

Utilisez une digue dentaire ou un préservatif lors des rapports sexuels oraux,

Évitez de partager des objets personnels, comme les serviettes et le baume à lèvres,

Suivez les techniques correctes de lavage des mains,

Évitez de toucher les zones où des lésions peuvent se développer, comme les yeux, la bouche, le nez et les organes génitaux,

 Si vous devez toucher les lésions, lavez-vous les mains avec du savon et de l’eau chaude avant et après.

 

Perspectives

Le bouton de fièvre peut être un symptôme douloureux et perturbant de l’herpès oral.

De nombreuses personnes ne connaissent pas de complications et peuvent gérer les poussées à la maison avec un traitement en vente libre ou sur ordonnance.

Toute personne dont le système immunitaire est affaibli doit informer son médecin si elle a des boutons de fièvre ou tout autre symptôme d’herpès oral.

Il peut être utile de reconnaître les premiers signes d’une poussée et d’utiliser immédiatement un traitement. Sans traitement, l’herpès labial disparaît souvent en une à deux semaines.