Qu’est-ce qu’une péri-implantite ?

La péri-implantite est une infection de l’implant dentaire

La péri-implantite est une affection qui touche les patients ayant subi des procédures d’implantation dentaire. Elle commence par une bactérie qui se forme dans les gencives autour de l’implant. À bien des égards, elle est similaire à une maladie des gencives dans la mesure où elle endommage les gencives et les dents qui l’entourent.

 

Symptômes de la péri-implantite

Un implant dentaire infecté (péri-implantite) peut présenter les symptômes suivants :

Des saignements ou du pus,

Fièvre,

Douleur lancinante,

Rougeur et gonflement des gencives,

Une mauvaise haleine,

Difficulté à mâcher les aliments,

L’implant semble lâche.

 

Tests médicaux permettant de diagnostiquer une péri-implantite

Si vous présentez les symptômes ci-dessus, rendez-vous chez un dentiste qui pourra confirmer une infection à l’examen.

 

Quelles sont les causes de la péri-implantite ?

Un implant dentaire peut s’infecter si des débris alimentaires ou des bactéries se logent dans l’implant, ce qui peut entraîner la formation d’une infection.

 

La péri-implantite peut-elle être évitée ?

Des soins préventifs sont possibles pour éviter les péri-implantites, dont une grande partie peut être réalisée à domicile. Il est important de garder votre implant dentaire propre. Les meilleures façons de les garder propres à la maison sont les suivantes :

Se brosser les dents quotidiennement,

Utilisez du fil dentaire tous les jours,

Utiliser occasionnellement un bain de bouche.

 

Il est également conseillé de faire nettoyer périodiquement l’implant par un professionnel. Ce nettoyage sera complet et comprendra un détartrage de la surface de la dent ou de l’implant. Il doit avoir lieu tous les 6 mois, lors de votre visite semestrielle chez le dentiste ou l’hygiéniste.

Pour éviter une infection directement après la pose d’un implant, les mesures suivantes sont utiles :

Évitez de déranger l’implant,

Rincez-vous 2-3 fois par jour avec de l’eau salée,

Appliquez de la glace en cas d’inconfort ou de douleur,

Lors du brossage, soyez très doux avec l’implant.

 

Quels sont les facteurs de risque de développer une péri-implantite ?

Certains facteurs de risque incluent :

Tabagisme,

Parodontite,

Diabète,

Mauvais contrôle de la plaque dentaire,

Absence de visites régulières chez le dentiste pour des contrôles.

Certains patients ressentent une gêne lors du brossage autour de leurs implants, ou ne peuvent pas accéder à certaines zones pour les nettoyer ; il leur est conseillé d’en parler à leur dentiste. Les patients doivent procéder régulièrement à l’élimination de la plaque dentaire pour prévenir et traiter la péri-mucosité en se brossant les dents. Les dentistes doivent également donner des instructions d’hygiène buccale pour s’assurer que le patient élimine suffisamment la plaque dentaire et le tartre.

 

Traitements de la péri-implantite

Si un implant s’infecte très rapidement après sa mise en place, le traitement peut inclure des antibiotiques ou le remplacement complet de l’implant.

Pour les infections ultérieures des implants, les professionnels de la santé dentaire administrent des antibiotiques, mais si l’infection est trop grave, ils passent nécessairement à une intervention chirurgicale sera .