Les dents de sagesse arrivent : signes et symptômes

Afin d’obtenir un traitement opportun pour les dents de sagesse incluses, il est important de comprendre ce que sont les dents de sagesse et quels sont les signes de leur apparition qui doivent vous inquiéter.

 

Apparition des dents de sagesse : Ce que vous devez savoir

Saviez-vous que les dents de sagesse sont les dernières dents permanentes à apparaître dans votre bouche ? Elles peuvent commencer à faire éruption vers l’âge de 18 ans, mais elles peuvent aussi rester en sommeil et ne jamais apparaître. Et pour certaines personnes, elles peuvent pousser parfaitement bien, ajoutant quatre molaires supplémentaires pour compléter leurs dents adultes.

Cependant, les dents de sagesse peuvent aussi créer des complications dentaires sous la ligne gingivale. Cela peut entraîner des infections et toute une série d’autres problèmes de santé. Dans ces cas, l’extraction chirurgicale des dents de sagesse est généralement nécessaire. Mais comment savoir si les vôtres sont en train de sortir et si une extraction future est nécessaire ?

 

Si vos dents de sagesse sont en train de pousser, vous vous posez peut-être de nombreuses questions, telles que :

Comment savoir si vos dents de sagesse sont en train de pousser ?

Pourquoi les dents de sagesse sont-elles douloureuses ?

Les dents de sagesse sont-elles même nécessaires ?

Dans cet article, nous répondrons à ces questions afin de vous aider à traverser le processus d’apparition de vos dents de sagesse le plus facilement possible.

 

Pourquoi avons-nous des dents de sagesse ?

En général, les dents de sagesse n’ont pas d’utilité spécifique, si ce n’est d’être une paire de molaires supplémentaires de chaque côté de la bouche pour faciliter le broyage des aliments. Cependant, en raison de leur éruption tardive (généralement entre 17 et 24 ans), ces quatre dents supplémentaires peuvent devenir problématiques si elles n’ont pas assez de place pour sortir.

Selon des recherches scientifiques, la vitamine K2, qui est responsable du développement et de la croissance de la mâchoire, fait souvent défaut dans les régimes alimentaires modernes. Par conséquent, le sous-développement de la mâchoire est courant dans la population moderne, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles les dents de sagesse n’ont pas assez de place pour émerger et se développer.

En outre, il existe d’autres causes possibles du sous-développement de la mâchoire, comme la diminution du taux d’allaitement maternel et un régime alimentaire humain à base d’aliments mous à l’âge du nourrisson.

 

Symptômes des dents de sagesse : Premiers signes de l’apparition des dents de sagesse

Lorsque vous examinez votre bouche à la recherche de signes d’apparition des dents de sagesse, prêtez attention à ces symptômes de santé dentaire :

Gencives sensibles ou qui saignent,

Gonflement des gencives ou de la mâchoire,

Douleur à la mâchoire,

Goût désagréable dans la bouche ou mauvaise odeur buccale,

Difficulté à ouvrir la bouche.

 

Tissu gingival sensible et gonflé

L’un des premiers signes de l’arrivée de vos dents de sagesse est une sensibilité ou une gêne à l’arrière de la bouche. Cela peut se produire des deux côtés ou d’un seul côté. Si vous pouvez imaginer la sensation d’une poussée dentaire chez l’adulte, c’est une idée précise de ce que vous ressentirez. Vous pouvez également constater un gonflement des gencives.

 

Maux de tête déclenchés

Si votre dent de sagesse se retrouve coincée sous la gencive, cela peut entraîner une accumulation de pression qui peut déclencher des maux de tête. Ce signe peut être difficile à détecter si vous souffrez déjà de maux de tête fréquents. Veillez donc à toujours vous rendre à vos contrôles réguliers chez un dentiste compétent afin qu’il puisse surveiller l’état de votre santé bucco-dentaire.

 

Infection des gencives

Lorsqu’une dent de sagesse commence à sortir, ses racines sont souvent mal positionnées, ce qui fait que seule une partie de la dent sort. Lorsque cela se produit, le tissu gingival peut être très sensible aux infections actives. Même avec une ouverture minuscule, la nourriture peut facilement s’y loger, ce qui la rend très difficile à enlever, même avec un brossage et un fil dentaire minutieux. Si elle n’est pas détectée et corrigée immédiatement, cette situation peut dégénérer en une infection potentiellement grave, appelée péricoronarite. Il s’agit du signe le plus grave à surveiller lors de l’arrivée de vos dents de sagesse. Consultez donc toujours votre dentiste dès que possible.

 

Pourquoi les dents de sagesse causent la doulour ?

En général, l’arrivée des dents de sagesse peut occasionner une douleur et un inconfort  dus à plusieurs facteurs :

– L’impaction : Dans certains cas, la dent de sagesse n’a tout simplement pas assez d’espace pour faire éruption complètement. Par conséquent, la dent peut être placée à des angles bizarres, créant une pression constante contre les dents voisines. C’est dans ce cas que la dent de sagesse est considérée comme “incluse”.

– Éruption partielle :  Si la dent ne fait que partiellement éruption, les bactéries peuvent pénétrer sous la gencive, provoquant une infection et une raideur, un gonflement et une douleur. Il s’agit de la cause la plus fréquente de douleur aux dents de sagesse.

– Tumeurs ou kystes : Une dent de sagesse incluse peut provoquer des tumeurs ou des kystes dentaires, qui peuvent ensuite entraîner la destruction d’autres dents saines et de la mâchoire s’ils ne sont pas traités à temps.

 

Quand faut-il enlever les dents de sagesse ?

Les dents de sagesse sont la dernière série de 32 dents à traverser la gencive. Si elles sont bien placées et que leur alignement est correct, elles ne risquent pas de causer de problèmes. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de retirer une dent de sagesse.

Néanmoins, il arrive souvent que la dent de sagesse commence à entrer de travers. En cas de manque d’espace, elle peut rester coincée sous le rebord gingival, perturbant l’alignement des autres dents. Cette dent de sagesse est “incluse” et peut développer des kystes ou des tumeurs, qui peuvent détruire l’os de la mâchoire et provoquer des caries si elles ne sont pas traitées.

Enfin, si une dent de sagesse n’émerge que partiellement, elle peut rendre l’hygiène buccale plus difficile. De telles dents peuvent permettre aux bactéries de pénétrer dans les gencives, entraînant une infection buccale qui provoque raideur, douleur et gonflement, ainsi qu’une mauvaise haleine.

Il n’est pas surprenant que de nombreux dentistes du monde entier recommandent l’extraction de la dent de sagesse s’ils voient le potentiel de ces problèmes dentaires.

 

Soulagement de la douleur liée à la dent de sagesse

En attendant la chirurgie d’extraction de votre dent de sagesse, vous pouvez faire quelques choses pour soulager la douleur dentaire à la maison. Voici quelques conseils sur la façon de se débarrasser des douleurs dentaires :

 

– Appliquer une compresse froide : L’application d’une compresse froide sur le côté de votre visage pendant 20 minutes peut aider à réduire l’inflammation et la douleur associée.

– Utilisez une compresse chaude : Vous pouvez également appliquer une compresse chaude sur le côté de votre visage. La chaleur de la compresse soulagera temporairement la douleur. Si vous n’avez pas de compresse chaude à la maison, vous pouvez en fabriquer une en remplissant une chaussette de riz et en l’attachant. Placez ensuite la chaussette dans le micro-ondes pour la réchauffer.

– Prenez un anti-inflammatoire : Vous pouvez atténuer les signaux de douleur en prenant des anti-inflammatoires en vente libre, comme l’ibuprofène. Continuez à prendre le médicament toutes les quelques heures, comme indiqué sur l’étiquette, ou l’inflammation risque de revenir. Vous pouvez également prendre de l’acétaminophène à la place. Cependant, l’acétaminophène n’aiderait qu’à gérer la douleur, mais il n’a pas de propriétés anti-inflammatoires.

– Rincez-vous à l’eau salée : Le rinçage à l’eau salée est un moyen simple et naturel de se débarrasser des douleurs dentaires. Se rincer la bouche avec de l’eau salée tiède peut favoriser un soulagement temporaire de la douleur et nettoyer les infections bactériennes, ainsi que guérir toute plaie buccale. Veillez simplement à ne pas avaler d’eau salée pendant le rinçage.

– Utilisez des sachets de thé à la menthe poivrée : La menthe poivrée possède de légères propriétés anesthésiantes naturelles qui réduisent temporairement la douleur buccale. La plupart des gens trouvent utile de refroidir les sachets de thé dans le congélateur avant de les utiliser. Vous pouvez également appliquer le sachet de thé lorsqu’il est encore chaud et attendre qu’il refroidisse.