Dévitalisation dentaire : ce que cela signifie

Une carie profonde ou un traumatisme peut provoquer une douleur lancinante et le dentiste vous dit que vous devez subir une dévitalisation dentaire ?

Cela peut ne pas sembler très rassurant, mais la dévitalisation dentaire est l’une des meilleures procédures conservatrices pour sauver votre dent de l’extraction. Elle n’est pas douloureuse et peut résoudre le problème en peu de temps.

 

Qu’est-ce que c’est et qui le fait ?

En termes simples, la dévitalisation implique le retrait de la pulpe dentaire infectée, cette section de la dent vitale où passent les nerfs et les vaisseaux sanguins, afin d’effectuer un nettoyage en profondeur de l’élément dentaire.

Le traitement est effectué par un endodontiste, un dentiste spécialisé dans le diagnostic et les maladies de la pulpe dentaire.

 

La procédure

Une anesthésie locale et la mise en place d’une digue en caoutchouc permettent de préparer la dent à traiter.

La première étape consiste à percer un petit trou dans la couronne dentaire qui permettra de pénétrer dans la chambre pulpaire et de retirer la pulpe enflammée.

La deuxième phase est appelée nettoyage. Elle consiste en un nettoyage méticuleux du canal radiculaire de la dent afin d’éliminer toute bactérie et tout résidu de tissu.

La dernière étape est le filling, c’est-à-dire l’obturation du canal radiculaire avec des matériaux biocompatibles pour sceller la dent et éviter l’entrée éventuelle de bactéries et de résidus alimentaires.

Après quelques jours, l’obturation est suivie d’un scellant pour protéger la dent. Il peut s’agir d’une reconstruction en matériau composite, si la dent est peu endommagée, ou d’une couronne qui encapsule la dent traitée, afin de restaurer la fonction masticatoire correcte, si la dent est très endommagée.

 

Est-ce douloureux ?

La dévitalisation dentaire en elle-même n’est pas douloureuse, grâce à l’anesthésie locale. Après l’intervention, certains maux peuvent apparaître. Cela peut se produire notamment si la dent traitée présentait une infection profonde avec un tissu parodontal enflammé, qui peut de toute façon être traité avec des antibiotiques prescrits par le dentiste.

Attention aux éventuels traumatismes causés par la mastication d’aliments trop durs et le tissu parodontal. Même si elles sont dévitalisées, vous devez tenir compte du fait que les récepteurs de pression situés sous la dent sont toujours vitaux et fonctionnent régulièrement, ils peuvent donc vous faire ressentir une douleur.

Important : évitez de mordre et de mâcher avec la dent dévitalisée jusqu’à l’obturation définitive ou la pose de la couronne. Il faut savoir que la dent non construite est plus fragile et plus exposée au risque de fracture.

 

Quand il n’est pas possible de recourir à la dévitalisation

En cas de dents compromises par une fracture grave ou lorsque le support osseux approprié fait défaut et ne peut être restauré.