Calmer la poussée dentaire du bébé

Avant de découvrir comment calmer la poussée dentaire d’un bébé, il faut connaître l’évolution des dents de lait chez l’enfants avec le temps.

La première dent de lait fait généralement éruption vers l’âge de 6 mois, bien que cela varie d’un enfant à l’autre. Chez certains enfants, elle ne fait pas éruption avant l’âge de 12 mois et très rarement il y a ceux qui viennent au monde avec quelques petites dents (les dents dites connatales).

Les incisives émergent entre 6 et 12 mois ; les premières molaires, entre 12 et 18 mois ; les crocs entre 18 et 24 mois ; et les secondes molaires, entre 24 et 30 mois.

Au total, 20 dents temporaires qui resteront jusqu’à l’âge de 6 ou 7 ans.

 

Gêne commune

La tension produite dans les mâchoires des bébés et la rupture des gencives les rendent rouges et gonflées.

Il est courant que votre bébé soit plus nerveux ou irritable et qu’il essaie de mâcher toutes sortes de choses, dans une tentative désespérée de calmer l’inconfort et la douleur qu’il ressent à cause de la poussée dentaire.

La gêne augmente pendant les mois d’été, car le froid rétracte les gencives et la chaleur les dilate.

La dentition est souvent liée à tort à d’autres altérations courantes dans la seconde moitié de la vie et qui ont davantage à voir avec d’autres maladies et l’introduction de solides : fièvre, bave ou diarrhée.

Parfois, il y a confusion car lorsque le bébé passe quelques jours avec une forte fièvre, un petit bout de dent apparaît. Cela étant dû au fait que lorsque la température du corps augmente, le métabolisme s’accélère, et l’éruption de la dent se précipite.

 

 

Des astuces pour calmer l’inconfort et la douleur

Ce qui calme la poussée dentaire du bébé, c’est de se frotter les gencives, c’est-à-dire de mordre.

calmer la poussée dentaire d'un bébé Donnez-leur des jouets pour bébé. Ils doivent être fabriqués à partir de matériaux sûrs. Vous pouvez congeler certains jouets,  une petite demi-heure seulement (ils sont remplis d’eau). Le froid réduit le gonflement et engourdit légèrement la zone.

Proposez-lui un petit morceau de fruit frais, lavé et épluché, en veillant à ce qu’il ne le casse pas et ne s’étouffe pas. Il doit s’agir d’un fruit qu’il a déjà goûté.

Massez doucement ses gencives avec vos doigts ou avec une gaze imbibée de camomille chaude.

Frottez quelques gouttes de paracétamol ou d’ibuprofène sur ses gencives. C’est plus efficace que de le faire avec une crème anti-inflammatoire car ils ne restent pas par l’excès de salive dans sa bouche. Dans tous les cas, avant de lui donner un quelconque médicament, consultez toujours votre pédiatre.

Divertissez-le et gâtez-le. Quand il s’amuse, tout lui fait moins mal. Il est important que les objets que vous lui proposez pour jouer soient propres et adaptés à la mastication. Sinon, il mettra n’importe quoi dans sa bouche pour apaiser son malaise.

Baver beaucoup risque d’irriter la peau du visage de votre bébé, ce qui provoque une gêne accrue. Pour éviter cela, les spécialistes conseillent de lui sécher souvent le visage avec un mouchoir ou un bavoir et de changer sa literie plus souvent, car elle deviendra rapidement humide dans la zone où repose sa tête.

Et enfin dans cette dure épreuve que traverse votre bébé, n’oubliez pas que le meilleur remède reste : la patience et l’affection, beaucoup d’affection.

 

Les plaies buccales du bébé

Que faire si votre bébé a des aphtes, comment les traiter ou les soulager, et devez-vous vous inquiéter ? Tout d’abord, il faut rester calme, car il s’agit d’une situation qui arrive fréquemment et qui ne doit pas être grave. Nous vous recommandons de consulter notre article ” Comment traiter des plaies dans la bouche de votre bébé ?”.