Le syndrome de Sjögren

Le syndrome de Sjögren est une affection relativement courante qui touche principalement les yeux et les glandes salivaires, mais qui peut affecter différentes parties du corps.

Le syndrome de Sjögren est une maladie auto-immune, ce qui signifie qu’il résulte d’un mauvais fonctionnement du système immunitaire.

Votre système immunitaire est conçu pour identifier les corps étrangers (tels que les bactéries et les virus) et les attaquer pour vous maintenir en bonne santé. Cependant, dans le cas du syndrome de Sjögren, votre système immunitaire attaque les glandes qui produisent les larmes et la salive. Cela empêche les glandes de fonctionner correctement et provoque une sécheresse de la bouche, des yeux ou d’autres tissus.

La maladie peut évoluer lentement, de sorte que les symptômes typiques de la sécheresse des yeux et de la bouche peuvent mettre des années à se manifester. Toutefois, elle peut également se manifester rapidement. Les symptômes peuvent être légers, modérés ou graves, et l’évolution est souvent imprévisible.

Les femmes sont le plus souvent touchées par le syndrome de Sjögren. Il n’existe pas de traitement curatif, mais il est possible de le gérer efficacement. Dans de rares cas, des organes tels que le foie et les reins peuvent être touchés, ce qui peut accroître la gravité de l’affection. Chez un petit nombre de personnes, le syndrome de Sjögren peut être associé à un lymphome (cancer des glandes lymphatiques).

 

Cause du syndrome de Gougerot-Sjögren

On ne connaît pas les causes du syndrome de Gougerot-Sjögren. Il semble que vos gènes puissent jouer un rôle, combiné à un facteur déclenchant extérieur tel qu’une bactérie ou un virus, et qu’il soit plus susceptible d’affecter les personnes atteintes de maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde, la sclérodermie et le lupus.

 

Symptômes du syndrome de Sjögren

Les symptômes les plus courants du syndrome de Sjögren sont les suivants :

sécheresse oculaire (irritation, sensation de grésillement ou de démangeaison, brûlure)

la bouche sèche (ou difficulté à mâcher ou à avaler).

D’autres zones peuvent être touchées

Le syndrome de Gougerot-Sjögren est une maladie systémique, ce qui signifie qu’il peut affecter l’ensemble du corps.

 

Les autres symptôme peuvent inclure :

un gonflement et une sensibilité des glandes au niveau du visage, du cou, des aisselles et de l’aine,

une fatigue (lassitude),

une peau sèche ou des éruptions cutanées,

des douleurs articulaires et douleurs générales,

une sécheresse du nez, des oreilles et de la gorge,

une sécheresse vaginale,

une irritation des intestins.

 

Les complications peuvent inclure :

un risque accru de carie dentaire,

un risque accru de développer des infections buccales à muguet,

 des problèmes de vision,

une inflammation d’organes internes (tels que les reins, les poumons ou le foie),

des problèmes au niveau des systèmes circulatoire et nerveux.

 

Consultez immédiatement votre médecin si vous remarquez une rougeur et une douleur excessives dans les yeux, car cela pourrait être un signe d’infection.

 

Diagnostic du syndrome de Sjögren

Un diagnostic et un traitement précoces sont importants pour prévenir les complications futures. Il peut être difficile de diagnostiquer le syndrome de Sjögren car les symptômes peuvent imiter ceux d’autres affections telles que le lupus et la fibromyalgie. La sécheresse de la bouche et des yeux peut également être l’effet secondaire de médicaments destinés à traiter d’autres problèmes, comme la dépression et l’hypertension artérielle.

Le diagnostic du syndrome de Sjögren est souvent posé par un rhumatologue (un spécialiste qui traite les affections affectant les articulations, les muscles et les os) et implique un certain nombre d’examens, qui peuvent comprendre :

• un test de Schirmer : un papier buvard spécial tenu contre l’œil est utilisé pour évaluer le degré de production de larmes,

• un examen de l’œil : y compris l’utilisation de colorants spéciaux,

• une biopsie : un petit morceau de tissu de la glande salivaire est prélevé (généralement sur la lèvre) et examiné au microscope.

• des analyses sanguines : elles peuvent être utilisées pour vérifier le taux de certaines cellules du système immunitaire dans le sang et pour détecter tout problème au niveau des reins ou du foie.

 

Traitement du syndrome de Sjögren

Le syndrome de Sjögren est incurable, mais il peut être pris en charge efficacement. Le traitement peut comprendre :

des larmes artificielles et des pommades lubrifiantes pour les yeux,

 une salive artificielle,

des bains de bouche et des pastilles,

 des sprays nasaux,

 des lubrifiants vaginaux,

 une lotion hydratante pour la peau,

 des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : ces médicaments (par exemple le naproxène et l’ibuprofène) aident à contrôler l’inflammation et à soulager temporairement la douleur,

 des corticostéroïdes : peuvent être utilisés comme traitement temporaire des douleurs articulaires,

 des immunosuppresseurs (par exemple l’hydroxychloroquine et le méthotrexate) : peuvent être utilisés pour aider à contrôler votre système immunitaire hyperactif.

 

Autogestion du syndrome de Sjögren

Il existe de nombreuses choses que vous pouvez faire pour gérer votre syndrome de Gougerot-Sjögren :

 Évitez les environnements secs et poussiéreux,

 Évitez les courants d’air ou le temps venteux,

 Portez des lunettes de protection lorsque vous êtes à l’extérieur, dans le vent ou au soleil,

 Buvez régulièrement de l’eau ou sucez des glaçons,

 Évitez les savons forts qui peuvent dessécher votre peau,

 Essayez d’augmenter l’humidité dans votre maison,

 Faites régulièrement de l’exercice, adoptez un régime alimentaire sain, arrêtez de fumer et réduisez le stress pour améliorer votre santé et votre bien-être général,

 Mangez des aliments mous et humides si vous avez du mal à avaler,

 Prenez des repas plus petits et plus fréquents pour stimuler le flux de salive,

 Utilisez de l’eau tiède (et non chaude) lorsque vous prenez une douche ou un bain,

 Mâchez du chewing-gum sans sucre pour stimuler la salive,

 Évitez les aliments salés, acides ou épicés et les boissons gazeuses qui peuvent être douloureuses si votre bouche est sèche,

 Ayez une bonne hygiène dentaire et consultez souvent votre dentiste.