Extraction de dent de lait

Une extraction de dent de lait, ou extraction de dent pédiatrique, est l’ablation chirurgicale d’une dent primaire. La dent d’un enfant peut nécessiter une extraction si elle est gravement endommagée par une blessure ou une carie. Ces procédures sont très courantes chez les enfants.

Les molaires de bébé sont les extractions les plus courantes car elles sont plus sujettes aux caries que les dents de devant. Cependant, l’extraction de dents de lait de devant est une des procédures les plus simples car elles n’ont qu’une racine, plutôt que plusieurs.

 

Quand les enfants ont-ils besoin d’extraire des dents ?

Les raisons courantes d’extraire des dents primaires sont les suivantes :

 

Carie dentaire

Les dents de lait sont facilement victimes de la carie dentaire, ce qui entraîne généralement des extractions.

Les caries se forment généralement sur les molaires de l’enfant car l’émail des dents de lait est très fragile. De plus, les enfants ne suivent souvent pas des pratiques de soins dentaires complètes, ce qui rend leurs dents plus sujettes à la carie.

Une carie non traitée dans les dents de lait peut également entraîner des problèmes de santé bucco-dentaire et des maladies plus graves. Par exemple, lorsqu’une dent de lait est infectée, les bactéries peuvent se propager aux autres dents et affecter les dents adultes en développement.

Si une dent primaire est extraite en raison d’une carie grave, les dents adultes peuvent également se déplacer dans l’espace ouvert au niveau du site d’extraction, ce qui entraîne des dents relativement tordues ou encombrées.

 

Traumatisme ou blessure

Les dents primaires d’un enfant peuvent être endommagées par un traumatisme ou une blessure, notamment un accident, une chute ou une restauration dentaire défectueuse. Si une dent de lait est ébréchée, fissurée ou complètement détachée de son alvéole, la douleur et une sensibilité accrue sont des symptômes courants.

En fonction de la gravité des dommages, une thérapie pulpaire pédiatrique (traitement de canal pour bébé) ou une couronne à couverture complète peut permettre de sauver la dent. Souvent, la dent doit être retirée et remplacée par un mainteneur d’espace jusqu’à ce que la dent adulte pousse.

 

Maladie des gencives

La gingivite provoque une inflammation des tissus gingivaux. Elle se traduit par des saignements, des rougeurs et un gonflement des tissus gingivaux.

Si la gingivite n’est pas traitée, une maladie parodontale pédiatrique peut se développer ultérieurement. La maladie parodontale est une affection buccale grave qui affecte les gencives et la mâchoire.

Les cas graves peuvent entraîner la perte de dents, le déchaussement des gencives et des saignements importants. L’extraction de dent de lait est généralement nécessaire si les dents ne tombent pas d’elles-mêmes.

 

Dents de sagesse incluses

Lorsque les troisièmes molaires poussent partiellement ou restent coincées sous les gencives, elles sont considérées comme des dents de sagesse incluses. Les dentistes recommandent leur extraction pour réduire les risques de maladie et de désalignement de la mâchoire.

Si votre enfant montre des signes précoces d’une ou plusieurs dents incluses à un jeune âge, les dents sont souvent extraites pour prévenir les problèmes de santé bucco-dentaire futurs. Ces problèmes peuvent inclure les maladies des gencives, les caries et la résorption radiculaire.

 

Traitement orthodontique

Les dents de lait sur-réservées sont des dents qui se sont déchaussées mais qui se resserrent ensuite dans la gencive, empêchant l’éruption des dents permanentes. Les dentistes recommandent généralement d’extraire ces dents pour permettre l’éruption correcte des dents adultes.

Si les dents primaires ne sont pas extraites, un encombrement dentaire se développe couramment, ce qui est une condition qui se produit lorsqu’il n’y a pas assez d’espace pour que les dents puissent pousser.

Les dents adultes peuvent également commencer à pousser au-dessus des dents primaires trop conservées, ce qui entraîne un mauvais alignement des dents et la nécessité d’un traitement orthodontique par la suite. Les dents les plus couramment extraites pour des raisons orthodontiques sont les premières prémolaires, qui sont situées à côté des canines.