Les habitudes de brossage des dents liées à la propagation des infections au COVID-19, selon une étude

Le partage de la brosse à dents et d’autres mesures d’hygiène bucco-dentaire peu judicieuses pourraient jouer un rôle influent dans la propagation du COVID-19, selon une nouvelle étude britannique.

La dernière étude a montré que partager une brosse à dents, du dentifrice, le même récipient pour la brosse et ne pas changer la brosse après le processus viral, sont toutes des voies possibles de contamination croisée du coronavirus.

 

Partager sa brosse à dents

L’enquête a surveillé des centaines de familles au cours de 15 jours. Elle a révélé que plus de la moitié (55%) des personnes positives au COVID qui partagent leur brosse à dents ont transmis le virus à d’autres membres de la famille du ménage.

Les derniers chiffres recueillis par l’organisme de bienfaisance montrent qu’environ un Britannique sur quatre (26%) est ouvertement disposé à partager sa brosse à dents avec d’autres.

Le Dr Nigel Carter OBE, directeur général de la Fondation pour la santé bucco-dentaire, estime que les habitudes d’hygiène bucco-dentaire telles que le partage de brosses à dents sont liées à la transmission de nombreuses maladies et doivent être abandonnées.

«Il y a plusieurs centaines de bactéries et de virus différents dans notre bouche et ceux qui partagent une brosse à dents pourraient les transmettre à d’autres » a-t-il déclaré.

“Bien que cela puisse être quelque chose de relativement inoffensif, comme un simple rhume ou une petite douleur, si la personne avec qui vous partagez est infectée par des virus comme l’hépatite B et actuellement le Coronavirus, ceux-ci pourraient également être transmis par la brosse à dents, avec de graves conséquences sur la santé”.

 

Les brosses à dent qui se touchent

En plus du partage de la brosse à dents, la recherche publiée dans BMC Oral Health, a découvert un risque encore plus grand pour les familles qui laissent leur brosse à dents dans le même récipient. Deux personnes sur trois (66 %) ayant été testées positives au coronavirus et qui partagent un récipient de brosse à dents avec des membres de leur famille, leur ont transmis le virus.

 

Le tube de dentifrice

Selon d’autres résultats, les membres d’une même famille ne devraient pas utiliser le même tube de dentifrice entre eux. En effet, c’est une autre façon de faciliter la contamination croisée.  Les ménages dont un membre est séropositif au COVID augmentent leur risque de propagation du virus de près d’un tiers (30 %) s’ils partagent le même tube de dentifrice.

 

La brosse à dents dans un bain de bouche

L’étude a également montré que les personnes qui désinfectent leur brosse à dents avec un bain de bouche antibactérien, réduisent de plus d’un tiers (39 %) leurs chances de transmettre le virus aux membres de leur famille dans le ménage.

 

Conseils de rangement des brosses à dent

“Stocker les brosses à dents dans le même récipient a toujours été une mauvaise idée, mais aujourd’hui cette séparation est devenue une véritable nécessité”, ajoute le Dr Carter.

“Cela est particulièrement important si une personne est atteinte du virus sans en présenter les symptômes, car elle pourrait transmettre le virus à ses proches sans le savoir”.

“Il est important de ranger votre brosse à dents à l’écart des autres, dans un endroit sec et avec la tête de la brosse dirigée vers le haut. Cela permet aux poils de sécher plus rapidement et empêche la propagation de tout virus ou bactérie qui pourrait s’attarder sur la brosse.  Si vous savez que vous êtes infecté, le fait de tremper votre brosse dans un bain de bouche anti-bactérien après le brossage pourrait également contribuer à tuer les bactéries et les virus présents sur la brosse à dents”.

 

Changer sa brosse à dent

Dans la même enquête, plus de la moitié (54 %) des personnes qui n’ont pas changé de brosse à dents après avoir été testées positives au COVID-19, ont transmis le virus à d’autres personnes de leur foyer.

La Fondation pour la santé bucco-dentaire recommande généralement de changer sa brosse à dents ou sa tête de brosse tous les trois mois.  L’association conseille désormais à toute personne ayant eu un coronavirus, ou des symptômes du virus, de changer de brosse à dents.

Le Dr Carter déclare : “En tant que population, nous prenons des mesures sans précédent, tant sur le plan personnel que professionnel, pour réduire la propagation du coronavirus.  Le changement de la brosse à dents, ainsi que d’autres mesures simples d’hygiène bucco-dentaire, sont des mesures relativement faciles à prendre pour réduire la propagation éventuelle du COVID-19”.

 

La bouche, première cible du virus

L’étude a également montré que le nettoyage de la langue était l’habitude d’hygiène buccale la plus efficace pour réduire la propagation du virus.

Le document note que la bouche est une cible précoce d’infection pour le COVID-19, en particulier la langue, qui est un grand réservoir de germes viraux.

Les auteurs de l’étude estiment que si elle est mise en œuvre efficacement, l’hygiène à la maison et dans la vie quotidienne peut réduire les taux d’infection et la consommation d’antibiotiques.

Le brossage des dents, le nettoyage inter-dentaire et le nettoyage de la langue sont tous jugés essentiels pour réduire la présence du virus dans la bouche.

Source : https://www.dentalhealth.org/