Surconsommation d’antibiotiques dentaires pendant la pandémie du Covid-19

La Fédération Dentaire Internationale (FDI) publie un nouveau livre blanc sur la résistance aux antibiotiques, à l’occasion de la Semaine mondiale de sensibilisation aux antimicrobiens. Une surconsommation d’antibiotiques pendant la pandémie du Covis-19 en est la conséquence directe.

Selon une nouvelle étude publiée le 16 novembre dans le British Dental Journal (BDJ), l’une des conséquences du confinement dû au COVID-19 en Angleterre a été une augmentation de 25% de la prescription d’antibiotiques par les dentistes.

Les taux de prescription ont été les plus élevés à Londres, avec une augmentation de 60 % pour la même période. Les plus faibles augmentations, moins de 10%, ont été enregistrées dans le sud-ouest de l’Angleterre.

La résistance aux antibiotiques (RAB) est un problème mondial qui représente une menace importante pour la santé. Ceci en raison de maladies prolongées, de séjours plus longs à l’hôpital et d’une mortalité accrue.
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a souligné l’urgence de s’attaquer à la résistance aux antibiotiques, en l’intégrant dans les cinq plates-formes de la santé et le bien-être  mondiaux.

La RAB est un problème qui touche tout le monde et qui doit être traité de toute urgence. Si elle continue à augmenter, on estime que les infections résistantes aux médicaments seront la première cause de décès dans le monde au cours des 30 prochaines années.

 

“La semaine mondiale annuelle de sensibilisation aux anti-microbiens de l’OMS se tient du 18 au 24 novembre.”

 

Les antibiotiques ne guérissent pas les maux de dents. La plupart des infections dentaires se prêtent à un traitement par une procédure dentaire visant à éliminer la source de l’infection sans avoir recours aux antibiotiques. En temps normal, les plans de traitement par antibiotiques uniquement sont rarement appropriés. L’utilisation inutile d’antibiotiques stimule le développement et la propagation d’infections résistantes.

Pandémie au ralenti

Reconnaissant l’urgence de la situation, la FDI a publié ce 16 novembre son livre blanc : “Le rôle essentiel de l’équipe dentaire dans la réduction de la résistance aux antibiotiques”. Il s’appuie sur une bibliothèque de ressources en ligne et s’accompagne d’un cours en ligne ouvert à tous.

Ce document constitue une étape importante pour dire que les dentistes du monde entier méritent une reconnaissance, pour leur rôle dans la prévention et le traitement des infections dentaires,  et d’être habilités à optimiser leur prescription d’antibiotiques.

“Nous sommes face à une pandémie au ralenti. Et une action collective urgente est nécessaire pour la ralentir”, a déclaré le Dr Gerhard K. Seeberger, président de la FDI.

“Pour aller de l’avant, la profession dentaire a la responsabilité évidente de s’engager et de contribuer aux efforts mondiaux, nationaux et locaux pour lutter contre la résistance aux antibiotiques”.

Source: FDI Fédération Dentaire Internationale