Qu’est-ce que la nécrose dentaire chez l’enfant ?

Une nécrose dentaire se dit d’une dent morte : morte parce que le nerf à la racine est mort. Cet état, également appelé pulpe nécrotique, se produit lorsque la pulpe de la dent n’a plus d’apport sanguin viable et que le tissu meurt. À ce stade, le canal radiculaire creux et la chambre qui contient la pulpe deviennent des victimes involontaires des bactéries. Si cela ressemble à un scénario de film d’horreur, c’est parce que cela peut le devenir.

Une dent nécrosée est potentiellement dangereuse car la colonisation bactérienne à l’intérieur de la pulpe morte accède à l’approvisionnement en sang, et au reste du corps de votre enfant. Les enfants peuvent également tomber très malades dans ce cas. Avoir des dents nécrosées est une condition sérieuse qui requiert l’attention de votre dentiste traitant. Bien que cela soit moins fréquent chez les enfants, il n’en est pas moins important de comprendre les conséquences des nécroses dentaires.

 

Quand les dents deviennent grises

Chez les enfants, les dents nécrosées apparaissent souvent grises ou du moins plus foncées que les autres dents. Dès qu’une dent de votre enfant change de couleur ou perd sa blancheur normale, consultez de suite votre pédodontiste.

Il ne s’agit pas toujours d’une nécrose dentaire. Parfois, les dents des enfants apparaissent temporairement grises. Ce léger changement de couleur peut se produire parce que la bouche de votre enfant grandit et change constamment. Certaines décolorations des dents d’enfants peuvent survenir avec la croissance ou suite à un accident.

Mais une décoloration grave n’est pas à prendre à la légère. Si vous remarquez qu’une dent est grise (pas tachée ou tachetée, mais vraiment grise), le plus tôt vous contacterez votre dentiste, le mieux ce sera. Souvent, votre pédodontiste peut prendre des mesures pour prévenir d’autres dommages. C’est particulièrement vrai pour les dents d’adulte qui ont poussé. Comme elles sont permanentes, elles doivent durer toute la vie de votre enfant.

 

Causes des dents nécrotiques

Pour la plupart des gens, les nécroses dentaires surviennent avec l’âge, lorsque le corps s’affaibli et subit des complications. Mais pour les enfants, la mort d’une ou plusieurs dents peut être très douloureuse, parfois embarrassante et dangereuse.

Voici quelques causes de la formation de la pulpe nécrotique chez les enfants :

• Lésion traumatique : Les traumatismes dentaires sont peut-être la cause la plus fréquente de dents nécrosées chez les enfants. Le traumatisme peut arrêter l’apport sanguin, tuant essentiellement la dent. Si votre enfant a subi un traumatisme buccal, consultez votre dentiste pour enfants du New Jersey, quelle que soit la gravité perçue.

• Carie dentaire grave : La carie dentaire chez l’enfant est presque toujours évitable grâce à de bonnes pratiques de santé bucco-dentaire et des nettoyages réguliers. Apprenez à vos enfants l’importance d’une bonne hygiène bucco-dentaire.

• Mouvement orthodontique trop rapide : Si vos enfants consultent un orthodontiste, les procédures de déplacement des dents, comme les appareils orthodontiques, ne doivent pas être effectuées trop rapidement, sous peine de provoquer la nécrose des dents.

• Maladie des gencives (parodontale) : Il s’agit d’une autre maladie qui peut être évitée grâce à une bonne hygiène buccale et à des contrôles réguliers chez le dentiste.

• Dent dévitalisée : Comme votre pédodontiste peut vous le dire, c’est le premier stade que traverse une dent avant de devenir une dent nécrotique. Une dent non vitale ou dépulpée est en train de mourir.

 

Problèmes courants causés par la nécrose dentaire

Les problèmes causés par la mort d’une dent varient d’un enfant à l’autre. Parfois, votre enfant ressent de la douleur, mais pas toujours. La meilleure prévention contre les dents nécrotiques consiste à effectuer des contrôles réguliers chez votre pédodontiste.

 

Voici quelques-uns des symptômes des dents nécrosées :

• Le noircissement de la dent : Le noircissement est l’un des premiers symptômes. Chez les enfants, ce phénomène s’inverse souvent avant que la dent ne meure complètement. Il est causé par le manque de flux sanguin vers la dent. Comme il s’agit d’un symptôme précoce, plus vous emmenez rapidement votre enfant chez le dentiste, plus vous avez de chances de récupérer la dent.

• Une légère gêne est un autre symptôme précoce des dents nécrosées : La dent peut devenir sensible et provoquer une gêne lors de la mastication. Il ne s’agit cependant pas toujours d’un symptôme ; certaines personnes dont la dent est morte ne ressentent jamais de sensibilité ou de gêne. D’autres peuvent ressentir cette sensation des années après la mort de la dent.

• Une douleur sourde : Elle survient pendant la mastication ou une douleur lancinante, constante et intense.

• Un furoncle gingival et tractus fistuleux : La pulpe nécrotique peut provoquer des furoncles gingivaux ou des trajets fistuleux qui peuvent être très douloureux. Il s’agit de furoncles ressemblant à des boutons qui se forment pour drainer l’accumulation de pus causée par la pulpe nécrotique.

• Abcès dentaire aigu : Il se produit lorsque la bactérie qui se développe dans la dent devient active. L’abcès provoque douleur et gonflement, ce qui oblige la dent à s’élever au-dessus des dents voisines. Ce désalignement contribue à la douleur pendant la mastication.

• Absence de réponse aux tests thermiques : Comme la dent est morte, votre enfant ne sentira rien lors des tests de sensibilité au chaud et au froid.

• Douleur spontanée : Elle est souvent décrite comme une douleur vive aléatoire qui peut réveiller les enfants pendant leur sommeil. Elle peut être très effrayante et traumatisante pour les enfants.

 

Diagnostic des dents nécrotiques

Le fait d’avoir une sensibilité, une douleur ou une dent foncée ne signifie pas nécessairement que votre enfant souffre de nécrose dentaire. Cependant, ce sont tous des symptômes qui nécessitent l’attention immédiate de votre pédodontiste. Un diagnostic correct nécessite un examen complet, comprenant :

De multiples radiographies sous différents angles,

Des tests de température,

Test de palpation,

Test de percussion,

Tests de vitalité.

 

Un mauvais diagnostic et un mauvais traitement d’une nécrose dentaire peuvent avoir de graves conséquences. C’est pourquoi il faut de nombreux tests pour que votre pédodontiste puisse déterminer à 100 % que la dent est complètement morte. La plupart des pédodontistes ne posent pas de diagnostic de mort dentaire tant que d’autres conditions n’ont pas été éliminées par des tests et des examens.

 

Traitements des dents nécrosées

Les traitements d’une nécrose dentaire sont des procédures sérieuses qui diffèrent d’un enfant à l’autre. Discutez longuement de vos options avec votre pédodontiste.

Voici quelques traitements que les pédodontistes peuvent recommander :

• Des couronnes blanches recouvrent la dent morte, non pas pour la protéger, mais pour l’esthétique.

• Extraction et remplacement : L’extraction d’une dent d’enfant et son remplacement par un bridge ou un implant est une autre option.

• Canal radiculaire : Cette procédure permet d’extraire tout le nerf et la racine infectée de la dent, qui a souvent besoin d’une couronne par la suite.

• Observation : Il est possible de ne pas s’occuper de la dent, à condition qu’elle ne dérange pas votre enfant. Vous et votre pédodontiste devez alors surveiller tout changement .