Le mercure du plombage dentaire : dangereux ou pas ?

Le plombage dentaire est une intervention dentaire courante que de nombreuses personnes doivent subir, parfois plusieurs fois. Une fois que votre dentiste a placé un plombage dentaire dans votre dent, vous vivez probablement votre journée sans trop y penser. Cependant, certaines personnes s’interrogent sur la dangerosité ou non des plombages en argent, également appelés amalgames dentaires.

Actuellement, des millions d’amalgames dentaires sont utilisés et continuent d’être placés dans les écoles dentaires, les cliniques et les hôpitaux du monde entier. Les professionnels de la dentisterie les considèrent comme sûrs et stables, mais leur utilisation continue de faire l’objet de débats.

 

Qu’est-ce qu’un amalgame dentaire ?

L’amalgame dentaire est un mélange de mercure liquide (élémentaire) et d’un alliage en poudre composé d’argent, d’étain et de cuivre. Le mercure élémentaire représente environ 50 % du poids de l’amalgame dentaire. Il réagit avec les autres particules métalliques et les lie entre elles pour former un amalgame solide et stable.

Les dentistes utilisent ces plombages dentaires depuis plus de 150 ans dans le monde entier. L’amalgame dentaire a fait ses preuves en tant que matériau sûr, durable et peu coûteux que les dentistes peuvent placer facilement pour combler les cavités que la carie dentaire provoque.

 

Quels sont les effets du mercure ?

Il existe des instruments si sensibles qu’ils peuvent détecter de très minuscules quantités de vapeur de mercure dans la bouche des gens. Toutefois, la quantité de mercure absorbée par l’organisme d’une personne est bien inférieure à celle qui pourrait avoir un effet néfaste sur la santé.

Une étude a comparé 10 patients symptomatiques et huit patients qui ne se plaignaient pas de leur santé. Le groupe présentant des symptômes ne présentait pas une absorption quotidienne estimée de vapeur de mercure inhalée plus élevée, ni une concentration de mercure dans le sang et l’urine plus importante que dans le groupe témoin. Les quantités de mercure détectées par les tests étaient insignifiantes.

D’autres recherches ont montré que les problèmes que les patients pensent être causés par les restaurations en amalgame sont liés à leur anxiété à leur sujet plutôt qu’aux plombages eux-mêmes. Lorsque les chercheurs ont testé le sang, ils n’ont trouvé aucun signe d’intoxication au mercure. Ils ont néanmoins constaté que le retrait des plombages chez les patients souffrant d’une telle anxiété était important pour la santé mentale des personnes concernées.

Certains ont affirmé que le mercure était lié à la maladie d’Alzheimer. Cependant, une multitude d’organisations, dont l’American Dental Association, la FDA et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), citent des preuves qui n’établissent aucun lien entre les amalgames dentaires et la maladie d’Alzheimer. L’Association Alzheimer indique également qu’il n’y a pas de relation entre le plombage dentaire en argent et la maladie d’Alzheimer.

 

Dois-je faire enlever mes amalgames existants ?

À l’heure actuelle, aucune preuve scientifique ne soutient le retrait des amalgames dentaires comme étant curatif. Plus que ça, si vous avez déjà des amalgames, il peut être plus nocif de les retirer, à cause la vapeur de mercure libérée lors du retrait.

Selon la Food and Drug Administration (FDA) Américaine, le retrait des amalgames peut également entraîner une perte inutile de structure dentaire saine.

Une étude a rapporté que l’utilisation de l’amalgame dentaire n’a pas posé de risque pour la santé, hormis quelques réactions allergiques chez certains patients. L’OMS et l’American Dental Association indiquent également que les obturations en argent sont une option sûre pour les enfants et les adultes. Mais l’OMS reconnait l’importance d’un contrôle permanent de l’innocuité et de l’efficacité des tous les matériaux de restauration dentaire.

Toutefois, si l’amalgame doit être retiré en raison de caries secondaires ou d’une défaillance du matériau de restauration, vous ne devez pas retarder le remplacement de l’obturation individuelle. Il existe une grande variété d’alternatives parmi lesquelles vous pouvez choisir, comme les composites, la céramique ou l’or.

Si vous êtes préoccupé par les amalgames, il est important d’avoir un dialogue ouvert avec votre dentiste. C’est aussi l’occasion de discuter d’éventuelles alternatives avec lui.