Inlay et onlay : Options d’obturation indirectes

Inlay et Onlay sont des restaurations dentaires utilisées par un nombre important de dentistes. Dans certains cas, ils constituent une alternative plus conservatrice aux couronnes dentaires complètes. Également connus sous le nom d’obturations indirectes, les inlays et onlays offrent une solution réparatrice bien ajustée, plus solide et plus durable en cas de carie dentaire ou de dommages similaires. Ces restaurations sont bénéfiques tant d’un point de vue esthétique que fonctionnel.

Inlay et Onlay peuvent souvent être utilisés à la place des obturations dentaires traditionnelles pour traiter les caries ou des dommages structurels similaires. Alors que les plombages sont moulés en bouche lors d’une visite chez le dentiste, les inlays et onlays sont fabriqués indirectement dans un laboratoire dentaire avant d’être adaptés et collés à la dent endommagée par votre dentiste.

La restauration est appelée “inlay” lorsque le matériau est collé au centre de la dent. À l’inverse, la restauration est appelée “onlay” lorsque l’étendue des dommages nécessite l’inclusion d’une ou plusieurs cuspides (pointes) de la dent ou la couverture complète de la surface de morsure.

 

Les avantages des inlays et onlays

– Ajustement supérieur : Elles offrent une préparation conservatrice qui préserve autant de dents saines que possible. Elles constituent un excellent choix si vous souffrez d’une carie minime ou modérée qui s’étend jusqu’à la zone de passage du fil dentaire, et offrent une excellente alternative aux couronnes complètes.

– Couleur de la dent : ils offrent une longévité esthétique et ne risquent pas de se décolorer avec le temps, contrairement aux obturations en résine de la couleur de la dent.

– Sauvegarde de la structure de la dent : Elles préservent le maximum de structure dentaire saine tout en restaurant les zones cariées ou endommagées, ce qui contribue à assurer la longévité fonctionnelle.

– Nettoyage facile des dents : Parce que l’ajustement est adapté à tous les bords et que la préparation est minimale, votre dent peut être plus facile à nettoyer qu’elle ne le serait avec des alternatives de restauration à couverture complète comme une couronne dentaire. Les obturations en composite peuvent rétrécir pendant le processus de polymérisation, alors que les inlays/onlays préfabriqués en porcelaine ou en or ne le font pas (ce qui garantit un ajustement précis).

– Remplissage d’espaces étroits : Si vous avez une cavité entre vos dents, envisagez un inlay plutôt qu’une obturation directe en composite. Ils scellent mieux les dents pour empêcher les bactéries d’entrer ; ils sont faciles à nettoyer, ne se tachent pas et offrent une longévité exceptionnelle.

– Résistance et stabilité : Ce sont des solutions de restauration extrêmement stables pour le traitement de la carie. L’ajustement supérieur et le matériau durable en font un choix stable qui peut réellement renforcer une dent endommagée.

– Protection des dents faibles : Un onlay peut protéger les zones faibles de la dent. La procédure ne nécessite pas le remodelage complet de la dent.

 

Inconvénients des inlays et onlays

Comme c’est le cas pour la plupart des procédures dentaires, il y a aussi certains inconvénients à choisir les inlays et onlays pour vos obturations. Ces inconvénients peuvent être les suivants :

– Coûts : Bien que les inlays et onlays aient tendance à durer plus longtemps que les obturations traditionnelles, ils sont également plus coûteux, car un laboratoire dentaire est généralement nécessaire pour fabriquer ces restaurations.

– Deuxième rendez-vous nécessaire : Comme ces restaurations sont “faites sur mesure” pour chaque dent par un laboratoire dentaire, un deuxième rendez-vous sera nécessaire pour les coller à vos dents, ce qui demande plus de temps au cabinet de votre dentiste.

– Inesthétiques : des inlays et onlays en or jaune ou blanc ne ressemblent pas aux autres dents, et donc l’esthétique est rompue. De plus, avec ces procédures, une tension se crée avec la partie restante de la dent, ce qui peut avec le temps l’abîmer.

Il est toujours préférable de prendre note de tous les avantages et inconvénients des traitements afin de pouvoir prendre une décision éclairée basée sur des faits et sur la meilleure option pour vous.

 

La procédure

En général, une procédure d’inlay ou d’onlay est réalisée en deux visites chez le dentiste.

Lors de la première visite, votre dentiste doit préparer la dent endommagée. Une empreinte moulée de la dent est ensuite prise et envoyée à un laboratoire dentaire, où la restauration est fabriquée.

Les inlays et onlays peuvent être fabriqués en or, en porcelaine ou en résine composite. La différence réside dans l’apparence de la restauration finie. Une restauration provisoire ajustée (parfois appelée provisoire ou “temp” en abrégé) de la forme de la restauration finale peut être créée au cours de cette visite pour protéger la dent pendant que la restauration finale est fabriquée.

Votre dentiste peut discuter avec vous du meilleur type de matériau à utiliser. Si l’esthétique n’est pas une préoccupation (par exemple, pour les molaires arrière), l’or est peut être une bonne option. La porcelaine offre la meilleure esthétique et est souvent utilisée dans les zones de la “ligne du sourire”. Les matériaux en résine peuvent être la meilleure option pour les personnes qui grincent des dents et/ou celles qui ont une occlusion mal alignée (malocclusion).

Lors de votre deuxième visite, le provisoire est retiré et votre inlay ou onlay est placé.

Il s’agit de restaurations extrêmement stables et rarement défaillantes. Votre dentiste vérifiera toutes les marges pour s’assurer que l’ajustement est parfait et que les contacts adjacents sont étroits. Il vérifiera également votre occlusion pour s’assurer qu’aucun problème lié à l’occlusion n’affecte les bords de la restauration. Une fois adaptée, la restauration est collée sur la dent et les bords sont polis.

 

Que réserve l’avenir ?

Les matériaux utilisés pour fabriquer les inlays et onlays continuent d’évoluer et deviennent plus naturels et plus proches de la dent en termes de structure, d’usure et de longévité. Leur utilisation à des fins de restauration n’est pas près d’être remplacée par un autre traitement en raison de la combinaison d’une excellente longévité fonctionnelle et du naturel esthétique associé aux inlays et aux onlays. En fait, le maintien de la couleur des dents tout au long de votre vie peut être encore amélioré grâce à l’amélioration continue des matériaux, ce qui ajoute à la valeur esthétique de la restauration.

 

Choisir le bon dentiste

Généralement, aucune formation officielle n’est proposée pour les inlays et onlays en porcelaine dans les écoles et universités dentaires. Cependant, le nombre de cours de formation continue est en plein expansion et se fait en présentiel ou en distantiel. Par conséquent, de plus en plus de dentistes s’adonnent à compléter leurs formations dans plusieurs disciplines dentaires. Pour avoir le cœur net quant à la compétence du dentiste pour ce genre de procédures, il vaudrait mieux être adressé.

 

Combien coûtent-elles ?

Le coût moyen des inlays et onlays est compris entre 200 et 500 €, en moyenne. Ce coût peut être influencé par une variété de facteurs, notamment :

– Le dentiste qui effectue la procédure. Certains dentistes ont plus d’expérience que d’autres et leurs honoraires peuvent alors refléter leur expérience et leur formation.

– Votre lieu de résidence : le coût des services d’inlay et d’onlay peut varier d’un endroit à l’autre.

– La ou les dents à traiter : les dents postérieures sont plus difficiles à préparer et à traiter que les dents antérieures.

– Le type de matériau utilisé : l’or peut être plus cher que les autres matériaux (selon le marché de l’or) et la porcelaine peut être plus chère si elle est fabriquée par un technicien hautement qualifié.

– La taille de l’inlay ou de l’onlay : les onlays plus grands coûtent plus cher que les inlays plus petits.

Les compagnies d’assurance dentaire classent les inlays et les onlays dans la catégorie des services “de base” ou “majeurs”.

La catégorie de base couvre les plombages, les nettoyages et autres services dentaires de routine. Votre assurance dentaire peut fixer un plafond pour les services de base ou un pourcentage (par exemple 70 %) des frais habituels et coutumiers pour les inlays/onlays dans votre pays.

Si votre compagnie d’assurance dentaire les place dans la catégorie des soins majeurs (comme les couronnes dentaires à couverture complète), cela peut signifier que vous serez remboursé au taux de couverture de 50 %.

En général, un cabinet dentaire qui fournit des services d’inlay et d’onlay connaît les taux de remboursement offerts par votre compagnie d’assurance, car il a eu de nombreuses relations avec les assureurs locaux. Comme toujours, n’oubliez pas que les taux de remboursement varient selon les compagnies et les régions du pays. Vous pouvez demander à votre prestataire de soins dentaires de soumettre un devis préalable au traitement à votre compagnie d’assurance afin d’avoir une meilleure idée de votre indemnité d’assurance.