Bridges dentaires : Avantages et inconvénients

Les bridges dentaires sont une procédure de dentisterie restauratrice appropriée pour de nombreux patients, mais ce n’est pas la seule option disponible. Pour déterminer l’utilisation appropriée des bridges dentaires pour chaque situation unique, il est prudent d’examiner les avantages et les inconvénients de la procédure.

Un bridge dentaire se compose généralement de deux couronnes placées sur des piliers ou des implants de part et d’autre d’un espace dans la bouche, en plus d’un pontique qui relie les deux couronnes et comble l’espace. Le bridge peut être construit en différents matériaux tels que l’or, l’argent, la porcelaine et les métaux fondus.

 

 

Avantages des bridges dentaires

Les bridges dentaires ont plusieurs effets positifs, qui expliquent leur fréquence d’utilisation dans les travaux de restauration dentaire.

Tout d’abord, ils sont une solution efficace pour le remplacement des dents manquantes dans la bouche, offrant une correction à la fois fonctionnelle et esthétique.

Fonctionnels :

En termes de fonction, le bridge permet au patient de mastiquer et de manger normalement car il n’y a plus d’espace dans la mâchoire et le bridge peut aider à la mastication des aliments. Il peut également aider les individus à parler sans inhibition, en comblant l’espace entre les dents, ce qui peut modifier le placement de la langue et la façon dont les sons sont émis dans la bouche.

Esthétiques :

Sur le plan esthétique, un bridge dentaire peut compenser la perte des dents d’origine, en particulier si la couleur du bridge correspond étroitement à celle des dents environnantes. Cela peut contribuer à améliorer l’estime de soi et la confiance des patients qui sont mal à l’aise par rapport à leur apparence en raison de l’absence de dents.

Les bridges dentaires peuvent également présenter des avantages pour la structure à long terme de la bouche. Dans des circonstances normales, un espace dans la mâchoire fait que les dents changent progressivement de position et s’écartent. En plus, cela peut causer des problèmes dans l’occlusion.

En revanche, lorsque le bridge est utilisé pour remplacer les dents manquantes, les dents de chaque côté sont maintenues fermement en place pour réduire le risque de mouvement et les problèmes de morsure qui en découlent. Il peut également contribuer à réduire le risque de perte osseuse de la mâchoire et, par conséquent, à maintenir la structure faciale.

De nombreux patients préfèrent également les bridges dentaires en raison de leur sensation en bouche et de leur facilité d’entretien. Il faut généralement peu de temps pour qu’un patient s’habitue à la sensation du bridge dentaire, après quoi il est à peine perceptible car il fait partie de la structure de la bouche. Contrairement aux prothèses dentaires, les bridges n’ont pas besoin d’être retirés régulièrement pour être nettoyés et peuvent être nettoyés comme les dents naturelles par brossage.

 

Inconvénients des bridges dentaires

Toutefois, l’utilisation de bridges en dentisterie restauratrice présente également plusieurs inconvénients.

Tout d’abord, les dents piliers saines de chaque côté de l’espace qui maintiennent le pontique en place peuvent être endommagées dans certains cas, après la pose du bridges. Par exemple, il y a un risque de carie si le bridge et les couronnes ne sont pas bien ajustés et laissent la plaque et les bactéries s’infiltrer en dessous. En outre, la structure des dents peut changer après la pose des couronnes et du bridge.

Pour certains patients, les dents du pilier de soutien n’ont pas la force suffisante pour maintenir le bridge dentaire et s’effondrent. Cela pose des problèmes supplémentaires qui devront être résolus et peuvent même aggraver la situation initiale. Dans les cas graves, les dents piliers peuvent éventuellement être remplacées par des implants dentaires.

 

Peser les avantages et les inconvénients

Le meilleur type de traitement dentaire restaurateur dépendra du cas spécifique, et les avantages et inconvénients doivent être pris en compte dans le processus de décision. Le dentiste est tenu de présenter les différentes options aux patients, ainsi que les risques et les avantages de chacune d’elles, afin qu’ils puissent prendre ensemble la décision optimale.