BLOG

La névralgie dentaire

Il est possible que vous ayez souffert, à un moment ou à un autre de votre vie, de névralgie dentaire. Les causes de cette douleur intense et parfois insupportable sont multiples. Heureusement, il est possible d’atténuer cette douleur, voire de guérir complètement, en consultant le bon spécialiste.

 

Qu’est-ce qu’une névralgie dentaire ?

La névralgie désigne une douleur que vous pouvez ressentir quelque part dans votre corps. Dans ce cas, lorsque nous parlons de sa localisation dentaire, nous devons nous concentrer sur la sensation du patient. En général, la névralgie dentaire s’accompagne d’un processus inflammatoire. Aussitôt que le dentiste a observé son origine, il met en œuvre le meilleur traitement pour la soulager.

Vous pouvez rencontrer différentes intensités d’inconfort. De la douleur continue (sans nécessité d’effectuer une action) à la douleur qui apparaît après avoir mangé ou bu. Nous vous recommandons de consulter un professionnel dès les premiers signes de gêne, car la douleur peut s’intensifier progressivement.

 

Types de névralgies dentaires

Il existe de nombreux types de douleurs dentaires. Vous ne devez en tenir compte que si elle s’extériorise sous l’une des formes suivantes :

– Elle se présente comme une gêne qui apparaît avec les changements de temps,
– Vous ressentez une sorte d’engourdissement ou de picotement assez gênant,
– Vous avez la sensation de recevoir une décharge électrique sur vos dents.

En fonction des éléments mentionnés ci-dessus, les spécialistes recherchent le type de névralgie dentaire dont souffre le patient. Afin de vous aider à reconnaître ce problème, voici les différents types de névralgies dentaires.

 

Hypersensibilité due à une maladie bucco-dentaire

L’hypersensibilité survient pour différentes raisons. L’une des plus courantes est la carie, qui est parfois causée par de mauvaises habitudes d’hygiène bucco-dentaire. Bien entendu, il ne faut pas oublier les affections d’origine génétique.

La récession gingivale causée par diverses maladies, comme la maladie parodontale, augmente l’hypersensibilité et donc la douleur.

annonce Quick ADN horizontal

Dans ces cas, la douleur peut être intermittente. Elle est provoquée par le contact direct avec la zone affectée, soit par des liquides, soit par des changements de température.

L’usure de l’émail des dents et le blanchiment récent des dents peuvent être d’autres causes de cette gêne.

 

Névralgie du trijumeau

L’inflammation du nerf trijumeau peut affecter le visage et même aller jusqu’au cerveau. La douleur qu’elle provoque peut devenir insupportable. Ce trouble, qui tend à être chronique, apparaît surtout chez les femmes.

En raison de gestes tels que le brossage, cette névralgie du trijumeau peut également être ressentie au niveau des dents.

 

Douleurs dentaires dues à la grossesse

Ne vous étonnez pas si vous ressentez des douleurs dans les gencives pendant la grossesse. Ce phénomène, tout à fait normal, est dû à une modification de la composition de votre salive. Parmi les symptômes, vous pouvez déceler :

– Inflammation,
– Rougissement des gencives,
– Légers saignements.

Bien que cette névralgie ne nécessite pas d’attention particulière, il est toujours conseillé de consulter un spécialiste. Dans tous les cas, une bonne hygiène et un régime alimentaire correct peuvent contribuer à réduire les symptômes.

 

Comment soulager la douleur ?

annonce Quick ADN horizontal

Pour traiter la douleur causée par la névralgie dentaire, les experts étudient chaque cas individuellement. Ainsi, si l’on perçoit l’origine dans une carie ou une maladie buccale, une intervention visant à éliminer l’infection peut suffire.

Un problème plus important se pose en cas d’atteinte du trijumeau. Dans ce cas, un traitement indiqué pour les douleurs neuropathiques sera plus efficace. Les antiépileptiques, les anti-inflammatoires et même les anesthésiques locaux sont parfois utiles et peuvent apporter également un soulagement temporaire.