10 choses que le patient doit éviter chez le dentiste

Soyons réalistes : il y a des choses que le patient doit éviter chez le dentiste afin de se voir prodiguer les meilleurs soins. Qu’il s’agisse de mentir sur leurs soins à domicile ou d’utiliser leur téléphone, cet article les explique en détail.

Nous avons tous des choses qui nous rendent fous. Pour les professionnels du dentaire, les patients en font parfois partie. Ne vous méprenez pas. Les dentistes vous aiment. D’ailleurs ils se sont lancés dans les soins de santé parce qu’ils ont la passion de prendre soin des gens et de faire la différence. Mais cela ne veut pas dire que rien ne les dérange. Voici quelques-unes de leurs plus grosses bêtes noires (et prière de penser à ne pas les faire la prochaine fois que vous serez chez le dentiste).

 

1. Vous ne vous présentez pas à un rendez-vous ou vous annulez à la dernière minute

Vous ne vous présentez pas à un rendez-vous ou vous annulez à la dernière minuteCertaines choses sont inévitables, mais lorsque c’est parce que votre coiffeur a eu une annulation de dernière minute et que vous avez dû prendre ce rendez-vous à la place, c’est tout simplement impoli. Non seulement votre dentiste ne peux pas remplir le créneau horaire (une heure ou deux) de son emploi du temps qu’il a réservés spécialement pour vous, mais quelqu’un d’autre qui voulait entrer a dû attendre deux semaines pour son rendez-vous. Et sur cette note, lorsque vous avez le premier rendez-vous de la journée et que vous arrivez en retard à votre rendez-vous, votre dentiste sera en retard pour tous les autres patients le reste de la journée. Imaginez ce que vont penser les autres patients …

 

2. Dire “Je déteste le dentiste”

Dire "Je déteste le dentiste"Vous n’imaginez pas le nombre de patients qui disent à leurs dentistes à quel point ils les détestent lors des rendez-vous. Bien que ça ne soit pas dirigé vers tous les dentistes, il est difficile de s’entendre dire qu’un dentiste soit détesté. C’est l’une des choses que le patient peut facilement éviter vis à vis de son dentiste. Si aller chez le dentiste n’est pas ce que vous préférez, n’hésitez pas à faire savoir à votre prestataire que vous êtes nerveux ou craintif, mais essayez de ne pas en faire une affaire personnelle. Croyez-nous, presque tous les dentistes l’ont déjà entendu !

 

3. Ne pas divulguer vos antécédents médicaux

Comme votre dentiste fait partie de votre équipe soignante, il doit donc comprendre ce qui se passe dans tout votre corps, car cela est lié à votre santé bucco-dentaire. Le fait que des patients refusent de remplir des formulaires d’antécédents médicaux ou disent simplement “pas de changement” pour découvrir ensuite qu’ils ont eu un accident vasculaire cérébral il y a deux semaines lorsque le dentiste vient les examiner ne les rend pas seulement fous ; cela peut aussi compromettre vos soins. Veuillez-vous présenter à votre rendez-vous avec une liste de médicaments et leur faire savoir ce qu’il en est de votre santé.

 

4. Ne pas dire la vérité

Les dentistes savent que vous n’avez pas utilisé le fil dentaire ou que vous ne vous êtes pas brossé les dents pendant deux minutes ou toute autre histoire que vous racontez. Sérieusement, vous ne trompez personne. Si vous n’avez pas l’intention de suivre l’une de leurs recommandations de soins à domicile, dites-le leur. Ils pourront peut-être vous recommander quelque chose que vous pouvez vous engager à faire et qui pourrait avoir un impact positif sur votre santé bucco-dentaire.

 

5. Ne pas s’allonger, ouvrir grand la bouche ou tourner la tête

Ne pas s'allonger, ouvrir grand la bouche ou tourner la têteNous comprenons : vous avez l’impression d’être sur la tête quand on vous allonge. Et si vous avez déjà peur du dentiste, c’est une position de vulnérabilité. Mais nous avons besoin que vous pensiez à votre dentiste pendant une minute. Si vous refusez de vous allonger, votre dentiste sera obligé de tourner son corps dans des positions atroces. Et au fil du temps, cela pourrait mettre en péril sa santé et même sa carrière. Plus vous serez conciliant pour vous allonger, tourner réellement toute votre tête (et pas seulement vos yeux) et rester ouvert, mieux votre dentiste pourrait vous traiter et exercer ses compétences. Si vous n’êtes vraiment pas à l’aise ou si vous avez des problèmes médicaux qui vous empêchent de vous allonger, dites-le et soyez prêt à essayer d’utiliser des oreillers pour vous aider ou un bloc à mordre pour garder votre bouche ouverte.

 

6. Refuser d’avaler sa propre salive

Je vous promets que votre salive ne devient pas toxique une fois que nous avons mis nos mains dans votre bouche. À moins que nous ne te disions de ne pas le faire, tu peux l’avaler sans danger. Le fait de s’asseoir pour cracher ou d’avoir besoin d’une aspiration toutes les quelques minutes allonge la durée du rendez-vous et est vraiment frustrant. À ce propos, ne vous approchez pas trop près de l’éjecteur de salive. Certains patients adorent fermer leurs lèvres autour de l’aspiration et la faire bouger dans leur bouche. Vous vous exposez à un reflux de la salive des patients précédents. Oui, c’est dégoûtant !

 

7. Vous attendez d’être rappelé pour aller aux toilettes

Vous attendez d'être rappelé pour aller aux toilettesSérieusement, vous êtes assis dans la salle de réception depuis 10 minutes ou peut-être plus, et maintenant vous devez y aller, juste au moment où on vous rappelle ? Bon sang, on a déjà du mal à être à l’heure. Aidez votre dentiste un peu. Faites de votre mieux pour être à l’heure et soyez prêt à vous installer dans le fauteuil lorsque vous êtes rappelé. Franchement, en tant que patient vous ne pouvez pas éviter ça à votre dentiste ?

 

8. Utilisation du téléphone pendant le rendez-vous

Utilisation du téléphone ple patient pendant le rendez-vousEn parlant d’être à l’heure, veuillez ranger votre téléphone portable. Il s’agit d’un rendez-vous médical. Le fait de tenir votre téléphone devant votre visage pendant que votre dentiste essaie de regarder dans votre bouche est très gênant. Et arrêter votre procédure pour répondre à des appels téléphoniques et ensuite prendre cet appel est carrément irrespectueux et offensant. À moins qu’il ne s’agisse d’une véritable urgence, faites taire votre téléphone et laissez votre dentiste s’occuper de votre santé.

 

9. Ne faire que le traitement que votre assurance couvre

Ne faire que le traitement que votre assurance couvreCe n’est pas votre compagnie d’assurance qui veille à vos intérêts, mais plutôt votre équipe dentaire. Il peut y avoir un traitement que l’industrie de l’assurance, parfois archaïque et axée sur le profit, n’a pas jugé digne d’intérêt, même si les décideurs n’ont pas fait d’études dentaires. Si le plan de traitement que votre dentiste recommande est trop lourd, demandez-lui comment il peut le décomposer en quelque chose pour lequel vous avez le temps, l’énergie et l’argent.

 

10. En prime, vous voudrez alors que vos dents soient blanchies !

Quoi qu’il en soit, ne refusez pas un plan de traitement lorsqu’une maladie est présente dans votre bouche et demandez ensuite à vous faire blanchir les dents ! Les caries, les abcès et les maladies des gencives sont des infections. Votre dentiste doit s’en occuper avant de se préoccuper des cosmétiques. Il sera plus qu’heureux d’incorporer cela dans votre plan de traitement, mais s’il vous plaît, laissez-le faire d’abord le nécessaire.

Ainsi nous espérons que nous avons pu mettre le doigt sur la plus part des choses que le patient doit éviter chez le dentiste pour bien réussir son rendez-vous et avoir les meilleurs soins.