Avril : mois de sensibilisation au dépistages du cancer de la bouche

Saviez-vous qu’Avril est le mois de la sensibilisation au dépistage du cancer de la bouche, de la tête et du cou ?

Selon une récente étude, on nous apprend que près de 10 000 Français (contre 54 000 Américains) se verront diagnostiquer un cancer de la bouche ou de l’oropharynx chaque année. Environ 1500 décès sont recensé chaque année à cause du cancer de la bouche. Parmi les personnes nouvellement diagnostiquées avec ce type de cancer, seules environ 50 % vivront plus de cinq ans. Souvent, ce type de cancer passe inaperçu pour le patient jusqu’à ce qu’il ait atteint des stades plus avancés. Si le tabagisme et la consommation d’alcool sont connus depuis longtemps comme des facteurs de risque, l’incidence du cancer de l’oropharynx chez les jeunes non-fumeurs a régulièrement augmenté en raison du VPH16, le même virus qui cause plus de 90 % de tous les cancers du col de l’utérus.

 

Signes et symptômes du cancer de la bouche

Les premiers signes du cancer de la cavité buccale et de l’oropharynx peuvent être confondus avec d’autres problèmes, comme une rage de dents ou un rhume. Si les symptômes persistent pendant plusieurs jours ou semaines, il est important de consulter votre dentiste ou votre médecin . Nombre de ces symptômes peuvent être dus à d’autres problèmes moins graves ou à d’autres cancers.

Les signes et symptômes à surveiller sont les suivants :

Des grosseurs ou des bosses inhabituelles dans la bouche qui persistent. Aussi, des masses ressemblant à des verrues et des plaies buccales qui ne guérissent pas,

Douleur ou difficulté à avaler ou à mâcher,

 Saignements de nez inhabituels ou autres saignements de la cavité buccale,

 Distorsion de l’un des sens ou engourdissement des zones buccales ou faciales.

 Maux de gorge, enrouement ou douleurs dans les oreilles,

 Gonflement progressif, hypertrophie des ganglions lymphatiques ou déplacement des dents.

 

Renseignez-vous sur les dépistages du cancer de la bouche !

Heureusement, des dépistages réguliers du cancer de la bouche sont le meilleur moyen de le détecter à un stade précoce, lorsque les résultats du traitement sont bien meilleurs. Plusieurs sites internet gouvernementaux proposent des conseils sur l’auto-examen entre les visites chez le dentiste. Toutefois, il est essentiel qu’un professionnel qualifié examine votre bouche pour détecter les signes de problèmes. N’hésitez pas de demander à votre dentiste des informations sur le dépistage lors de votre prochain contrôle !