QUESTION :
J'ai vu en consultation une patiente âgée entre 20 et 30 ans, qui se plaint d'une chéilite supérieure (oedème de la lèvre supérieure). D'après l'anamnèse, la lèvre est très gonflée (gênante) le matin au réveil, puis le gonflement régresse dans la journée, sans toutefois une disparition complète.


Je lui ai prescrit :
- Un antibiotique (Macrolide)
- Un anti œdémateux (type maxilase)
- Un gel buccal (Nifluryl)
mais en vain.
Etiologie ?
Traitement ?

Merci
Dr. OB. M (Kelaa desgraghna)


RÉPONSE :
Une chéilite est par définition une réaction inflammatoire de la lèvre.
Les hypothèses diagnostiques sont nombreuses telles que :

- Chéilite d'origine systémique (médicaments, anomalies de kératinisation etc ... )
- Chéilite secondaire à une cause locale (infection, mécanismes physiques, allergie etc ... )
- Macro chéilite aigue (streptococcique ou staphylococcique)
- Macro chéilite chronique granulomateuse.

Ces dernières s'observent souvent au cours de certaines maladies telles que le syndrome de Melkersson Rosenthal, la maladie de Crohn, la chéilite granulomateuse de Miescher.

Les signes cliniques que vous avez rapporté sont en faveur d'une chéilite granulomateuse de Miescher. Toutefois des examens complémentaires anatomopathologiques par biopsie des glandes salivaires accessoires sont nécessaires pour poser le diagnostic et instaurer un traitement, qui malheureusement n'est pas toujours efficace.
Par ailleurs, un traitement symptomatique à base de corticoïdes peut donner un bon résultat.
Pr. M. KHAZANA

indexation index medicus
Publier un article
Septembre 2019
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Aller au haut