La radiographie est un complément essentiel de la médecine dentaire. Elle permet d’accéder à de précieuses informations qui ne peuvent être obtenues par un simple examen clinique. En effet, elle est employée par le chirurgien-dentiste pour l’aider à poser un diagnostic et à confirmer un choix thérapeutique. Au cours des différents examens radiologiques, le patient est exposé de manière artificielle à des rayonnements qui sont les rayons X.
Les examens radiologiques, et en particulier les scanners, sont la source principale d’exposition artificielle de la population. Il convient donc tout naturellement de les limiter au minimum nécessaire à une bonne pratique médicale. Le code de déontologie, les recommandations de bonnes pratiques conduisent tous les médecins, y compris le chirurgien-dentiste, à appliquer au quotidien les principes de radioprotection incontournables que sont la justification – tout acte médical doit être justifié – et l’optimisation, c'est-à-dire, la dose la plus faible possible pour atteindre le but médical que l’on s’est fixé.

indexation index medicus
Publier un article
Mai 2018
L Ma Me J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
Aller au haut