Brosse à dents La brosse à dents électrique a fait 10 % d’adeptes dans la population française, révèle un sondage BVA Healthcare réalisé en février 2010 pour Oral B.
Le fabricant de brosse à dents électrique s’étonne et s’interroge sur la faiblesse de ce taux. L’étude « Les Français, hygiène bucco-dentaire et habitudes de brossage : quoi de neuf ? » apporte des éléments de réponse. Près de la moitié des Français (de 25 à 65 ans) ne voient pas l’intérêt de passer au brossage électrique.

 

D’ailleurs, 8 % des adeptes du brossage manuel pensent que le brossage électrique est agressif pour les dents comme pour les gencives. En revanche, les utilisateurs de la méthode électrique reconnaissent les bénéfices de ce type de brossage : 85 % d’entre eux trouvent que leurs dents sont mieux nettoyées, 79 % constatent qu’ils sont moins sujets au tartre et aux problèmes de gencive et de caries, et 43 % estiment que leurs dents sont plus blanches et leur haleine plus fraîche.
Il est à noter que les utilisateurs du brossage électrique sont fidèles à leur méthode. Parmi ceux-là, plus de 1 sur 2 s’est converti au brossage électrique depuis plus de 3 ans.


Pour franchir le pas du brossage manuel au brossage électrique, le conseil du chirurgien-dentiste est déterminant. C’est le cas pour le quart des utilisateurs d’une brosse électrique. Les recommandations de l’entourage ont un impact dans 16 % des cas.
L’étude montre enfin que l’utilisateur d’une brosse électrique a un temps de brossage de 30 secondes de plus en moyenne que celui qui a recours au brossage manuel. Son temps de brossage atteint 1,30 minute contre 1 minute pour le brossage manuel.

Publier un article
indexation index medicus
Octobre 2019
L Ma Me J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
Aller au haut