Myrtille (bleuet)Québec, Canada: La maladie parodontale est une des infections microbiennes les plus communes chez les adultes. Afin de traiter la parodontite dans sa forme sévère, les dentistes utilisent souvent des antibiotiques. Cependant, les chercheurs ont maintenant découvert que l'extrait de bleuet (Vaccinium myrtilloides) a un effet antibactérien et anti-inflammatoires comparables et pourrait ainsi remplacer des médicaments antibiotiques dans la gestion de la maladie parodontale.


Dans une série de tests de laboratoire, les chercheurs de l'Université Laval au Québec ont testé l'efficacité de Vaccinium angustifolium Ait., un extrait du bleuet nain sauvage, contre la Fusobacterium nucleatum, l'une des principales espèces de bactéries associées à la parodontite.

Ils ont découvert que l'extrait riche en polyphénols inhibait avec succès la croissance de Fusobacterium nucleatum, ainsi que son aptitude à former des biofilms. Cette propriété peut résulter de la capacité des bleuets polyphénols à chélate de fer, ont indiqué les chercheurs. En outre, l'extrait a bloqué une voie moléculaire impliquée dans l'inflammation.

"Cette double action antibactérienne et anti-inflammatoire des polyphénols de bleuets nains suggère qu'ils peuvent être des candidats prometteurs pour de nouveaux agents thérapeutiques," ont conclu les chercheurs. Ils ont en outre déclaré qu'ils développent un dispositif orale, qui pourrait libérer lentement l'extrait après détartrage des dents pour aider à traiter la parodontite.

L'étude, intitulée "bleuet sauvage (Vaccinium angustifolium Ait.) Les polyphénols cible Fusobacterium nucleatum et de la réponse de l'hôte inflammatoire: molécules innovantes possibles pour traiter les maladies parodontales," a été publié en ligne le 4 septembre 2015 dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry.

indexation index medicus
Publier un article
Septembre 2019
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Aller au haut