KH. EL ASSRAOUI, S. BELLEMKHANNATE
Service de Prothèse Adjointe.
Faculté de Médecine Dentaire de Casablanca

RÉSUMÉ
L’impact des extractions multiples surtout lorsqu’il s’agit des dents antérieures conduit souvent le patient de façon brutale et délicate voire traumatisante, du stade de denté à celui d’édenté complet. Les conséquences ne sont pas uniquement psychologiques, mai aussi esthétiques, fonctionnelles, physiologiques et biologiques.


Le recours à la prothèse adjointe totale immédiate, est une alternative clinique qui permet de résoudre l’ensemble de ces problèmes et de répondre essentiellement à l’urgence esthétique. Nous nous proposons, à travers un cas clinique traité au service de prothèse adjointe au centre de consultations et de traitements dentaires de Casablanca, de présenter les différentes étapes cliniques ainsi que les difficultés à observer au cours de la réhabilitation prothétique.
Mots clés : Prothèse complète immédiate d’usage, Esthétique, Point interincisif.

INTRODUCTION
Nombreuses sont les situations cliniques où les extractions dentaires sont inévitables, aboutissant à l’édentation complète.


Le passage de l’édentement partiel à l’édentement total reste une étape difficile à franchir. Elle signe une atteinte de l’intégrité corporelle et psychologique du patient et impose le recours à la prothèse adjointe totale immédiate qui est conçue avant l’extraction des dents restantes et insérée instantanément après leur avulsion ;afin de préserver, voire améliorer l’esthétique dentaire et faciale du patient, en lui évitant le réel handicap de l’édentation durant la période de l’élaboration prothétique. Par ailleurs, elle permet de conserver les différentes fonctions masticatoires et phonétiques ainsi que le confort psychologique du patient (1,2,3,4,5).

Elle est indiquée chez les patients ayant une profession exigeant le contact avec le publicet dans le cas où les dents restantes ont de mauvaisesvaleurs intrinsèques et/ou extrinsèques, occasionnant des lésions irréversibles (1,6).


Toutefois les difficultés résident dans l’impossibilité de valider l’essayage du montage esthétique et d’estimer la résorption osseuse post extractionelle.
L’élaboration de la prothèse complète immédiate (PACI) d’usage obéit à un protocole clinique rigoureux et bien défini, que nous allons relater à travers un cas clinique.

CAS CLINIQUE
Une patiente âgée de 50 ans s’est présentée en consultation pour refaire son bridge devenu mobile et inesthétique. L’examen endobuccal a révélé au maxillaire :
- Une hygiène défaillante,
- Des récessions gingivales,
- Deux bridges défectueux et mobiles, l‘un porté par la 16 et la 11 et l’autre par la 21 et 23,
- Une obturation coronaire au verre ionomère sur la 24,
- Une obturation mésio-occuso-distale à l’amalgame sur la 25.

A la mandibule, on retrouve un édentement de classe I de Kennedy, avec absence de 36, 37, 46 et 47, des obturations cervicales au niveau de 32,42 et 43 et des caries cervicales au niveau de la 44 et 45 (Fig.1 (a,b)).
La DVO était correcte.

 

Figure 1(a,b) : Vue endobuccale droite (a) et gauche (b)

Fig 1(a,b) : Vue endobuccale droite (a) et gauche (b)


L’examen radiologique a montré la présence de radio clarté au niveau des piliers des bridges en rapport avec une forte résorption osseuse et radiculaire, les bridges paraissaient inadaptés et les ancrages très insuffisants.


A la mandibule on note également une lyse osseuse horizontale marginale avec présence de radio clarté coronaire en rapport avec des caries invasives au niveau de la 35 et 45 (Fig.2).

 

Fig 2 : Radiographie panoramique

Fig 2 : Radiographie panoramique


Décision thérapeutique :
Nous avons opté pour la technique de la prothèse immédiate et avons décidé de déposer les bridges et extraire l’ensemble des racines résiduelles le même jour.
Pour la réhabilitation de l’arcade mandibulaire, et face aux problèmes pécuniaires de la patiente, une simple prothèse partielle acrylique fut envisagée.

Étapes de réalisation :
Les empreintes primaires ont étéprises à l’alginate, puis un porte-empreinte individuel (PEI) classique est ajusté sur le modèle maxillaire, et légèrement espacé et perforé au niveau des dentes antérieures. Le joint périphérique était réalisé à la pâte de Kerr après ajustage du PEI (Fig.3) et l’empreinte centrale a été prise avec unpolysulfurede moyenne viscosité (Permlastic Regular) (Fig.4).

Fig 3 : Joint périphérique à  la pâte de Kerr

Fig 3 : Joint périphérique à la pâte de Kerr

Fig 4 : Empreinte centrale au permlastic regular
Fig 4 :
Empreinte centrale au permlastic regular


Le transfert du modèle maxillaire sur articulateur est fait à l’aide de l’arc facial, celui  de la mandibule a été réalisé après réglage des maquettes d’occlusions, en relation centrée toutes en conservant la DVO de la patiente.

Par ailleurs, nous avons choisiles dents prothétiques en se référant aux bridges et aux dents naturelles de la patiente.
Après le montage des dents postérieures, il est essayé en bouche (Fig.5(a,b)).

Fig 5 (a,b) : Montage des dents postérieures

Fig 5 (a,b) : Montage des dents postérieures



Montage des dents antéro-supérieures :
Une clé de référence vestibulaire, en silicone lourd, et une autre en mordu sont confectionnées sur les modèles de travail (Fig.6,7).

Fig 6 : Clé en mordu

Fig 6 : Clé en mordu

Fig 7 : Clé vestibulaire

Fig 7 : Clé vestibulaire



Nous avons d’abord procédé au repositionnement du point inter-incisif dans le sens vestibulo-lingual avant d’accomplir le montage des dents antérieures et postérieures supérieures (5,7).

Ensuite nous avons procédé à la rectification du modèle maxillaire en se servant des radiographies et des éléments d’examen clinique, une finition s’impose pour donner un profil arrondi et lisse des crêtes résiduelles (8,9,10) (Fig.8).  

Fig 8 : Aspect du modèle maxillaire après correction

Fig 8 : Aspect du modèle maxillaire après correction

 



Sur ce modèle corrigé nous avons réaliséun guide chirurgical en résine transparente, outil indispensable pour guider l’acte chirurgical, quant à la résection de l’os alvéolaire.

La Polymérisation est accomplie aussi bien pour la prothèse totale immédiate que  l’appareil partiel mandibulaire.


Lors de la phase chirurgicale, les bridges ont été déposés et les dents restantes ont été extraites, en veillant au curetage des foyers infectieux, à une régularisation osseuse conformément à l’intrados du guide chirurgical (Fig.9 (a,b)).

Fig 9 (a) : Vue de l’arcade maxillaire après dépose des bridges

Fig 9 (a) : Vue de l’arcade maxillaire après dépose des bridges

Fig 9  (b) : Extraction des dents résiduelles

Fig 9  (b) : Extraction des dents résiduelles



La prothèse adjointe totale maxillaire est immédiatement insérée en bouche en interposant deux rouleaux de cotons salivaires, pendant une dizaine de minute afin de favoriser l’hémostase et réduire l’œdème postopératoire (Fig.10,11).

Fig 10 : Situation initiale

Fig 10 : Situation initiale

Fig 11 : Sourire de la patiente après la mise en bouche de la prothèse

Fig 11 : Sourire de la patiente après la mise en bouche de la prothèse



Une équilibration occlusale immédiate et des conseils sont prodigués à la patiente :
- Ne pas retirer sa prothèse sauf pour la nettoyer,
- Alimentation équilibrée, molle et non collante.

Une ordonnance lui a été prescrite incluant un antalgique et un antibiotique, les anti-inflammatoires sont déconseillés car ils retarderaientla cicatrisation.

Après 48heures, nous avons désinséré la prothèse, examiné les sites d’extractions et effectué une équilibration occluso-prothétique (7).
La maintenance dento-prothétique et le contrôle de l‘hygiène prothétique sont à conduire périodiquement, afin d’assurer la pérennité de ces restaurations prothétiques.

CONCLUSION
La prothèse immédiate optimise le passage difficile à l’édentation totale. Elle évite la rupture traumatisante dans la vie sociale et la vie affective du patient en lui permettant de continuer à mener une vie normale et à conserver voire améliorer son esthétique et toutes ses fonctions orales malgré l’extraction des dents. Elle accélère aussi la cicatrisation qui de plus, va se dérouler dans de bonnes conditions biologiques.

Pour sa réussite, la prothèse immédiate nécessite une technique d’exécution et de réalisation rigoureuse.
Les progrès scientifiques de la conception et fabrication assistée par ordinateur, peuvent améliorer l’exécution en réduisant le temps de réalisation (8).

BIBLIOGRAPHIE
1. BERTERETCHE MV, HÜE O.
Prothèse complète immédiate.
Encycl Med Chir (Elsevier SAS, Paris) Odontologie 2005 ; 23-325-K-10.
2. BISSASU.M
A simple procedure for minimizing adjustment of immediate complete denture: a clinical report
The Journal of Prosthetic dentistry, 2004; 92(2):125-127
3. LEJOYEUX J.
Prothèse complète, Tome III. Traitement.
Paris : Maloine, 1978.
4. LEJOYEUX J.
Traitement de l’édentation totale
Paris : Maloine, 1976.
5. RIGNON-BRET C, RIGNON-BRET JM.
Prothèse immédiate d’usage. In : Prothèse amovible complète, prothèse immédiate, prothèse supraradiculaire et implantaire.
Rueil-Malmaison : CdP, 2002:135-166.
6. HÜE O, BERTERETCHE M.V.
Prothèse Complète, Réalité Clinique, solutions thérapeutiques
Quintessence internationale, 2004
7. POMPIGNOLI. M, POSTAIRE. M, RAUX.D
La prothèse compète immédiate
Quintessence internationale, 2004
8. NEUMEIER.TT, NEUMEIER.H,
Digital immediate dentures treatment: A clinical report of two patients
Journal of prosthetic dentistry, 2016; 116: 314-319
9. JANATI G., BELLEMKHANNATE S.
Intégration esthétique de la prothèse complète : Intérêt de la prothèse
immédiate et des empreintes à visée esthétique
Le Courrier du Dentiste 2012 (https://www.lecourrierdudentiste.com/dossiers-du-mois/integration-esthetique-de-la-prothese-complete-interet-de-la-prothese-immediate-et-des-empreintes-a-visee-esthetique.html)
10. PHOENIX RD, FLEIGEL J D.
Cast modification for immediate complete dentures: Traditional and
contemporary considerations with an introduction of spatial modeling :
Prosthet. Dent. 2008; 100(5): 399-405

indexation index medicus
Publier un article
Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Aller au haut