Plus de 60% de la population souffre de problèmes bucco-dentaires en Côte d'Ivoire

D'après l'OMS, les maladies bucco-dentaires représentent un problème de santé publique, hormis son ampleur et sa gravité, ce fléau occupe la 4ème place après le paludisme, le sida, et les maladies cardiovasculaires.

Selon le président de l'Association des odontostomatologistes de côte d'Ivoire (AOSCI), plus 60% de personnes souffrent de problèmes bucco-dentaires.


Le ministère de la Santé et de l’hygiène publique de côte d'ivoire et l’Association des dentistes de Côte d’Ivoire organisent conjointement une foire dentaire annuelle. Depuis 2018, elle coïncide avec la journée de la santé bucco-dentaire chaque 20 mars et s'est ouverte au grand public afin de sensibiliser la population à l'hygiène bucco-dentaire et rappeler aux visiteurs que les maladies de la cavité buccale est susceptible de conduire à plusieurs maladies graves et chroniques telles  que les maladies cardiaques, rénales, oculaires et même articulaires (rhumatisme articulaire aigu).


C'est aussi une occasion pour les dentistes, estimés à 700 dans le pays (1 dentiste pour 35.500 habitants), d’accompagner des patients après des séances de dépistage.

Publier un article
indexation index medicus
Novembre 2019
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Aller au haut