ordre national des médecins dentistes du MarocDans le cadre de la lutte contre le charlatanisme et l'exercice illégal de la médecine dentaire au Maroc, l'Ordre National des Médecins Dentistes a tenu une réunion de travail le 31 décembre 2015 à Rabat afin de discuter deux points dont le contenu est annoncé dans le communiqué ci-après :

 

Communiqué sur la réunion inter-professionnelle du 31 janvier 2015

Dans le cadre de sa politique de concertation avec les instances de notre profession et dans un esprit de confraternité, d'union et de solidarité, le Conseil National de l’Ordre National des Médecins Dentistes (C.N.O.N.M.D.) a tenu le 31 janvier 2015 à son siège à Rabat une réunion d’information et d’échange avec les représentants de la Fédération Nationale des Syndicats des Médecins Dentistes du secteur libéral, du Syndicat des Médecins Dentistes du Grand Casablanca et de l’Amicale des Médecins Dentistes de Marrakech sur les sujets suivants:
1- les produits pharmaceutiques à usage dentaire, notamment la vente des anesthésiques.
2- la participation au Médical Expo 2015.

photo ordre national des médecins dentistes du Maroc

Après une présentation du Président du C.N.O.N.M.D. de l'historique et l'état d'avancement des négociations sur les 2 dossiers précités, les présents à cette réunion ont exprimé :

1- leur accord de principe sur les démarches du Conseil National de l'Ordre pour la mise en application du circuit légal de vente des produits pharmaceutiques à usage dentaire et notamment les anesthésiques, processus en cours de finalisation, dans le respect de la loi 17/04 portant Code du médicament et de la pharmacie (22 novembre 2006) et de la circulaire du Ministère de la Santé n°111 DMP/00 concernant le circuit de vente des médicaments (4 juillet 2011).
Les membres présents exigent que les procédures de contrôle et de traçabilité convenues entre le Ministère de la Santé et l'Ordre soient scrupuleusement respectées et appliquées dans les meilleurs délais,  tout en s'opposant à n'importe quelle augmentation du prix de vente de ces produits.
Cette démarche restant la seule voie légale devant l’anarchie que connait à ce jour le circuit de vente de ces produits, en attendant la révision de la loi 17/04 portant Code du médicament et de la pharmacie.

2- leur disposition à reconduire la non participation au Médical Expo tant que les conditions exigées par les instances de la profession et défendues par le C.N.O.N.M.D., dans leur lutte contre l'exercice illégal, relatives à l’organisation, au contrôle d’accès et de vente sur place ne sont pas satisfaites par les organisateurs de ce salon.
Les exigences relatives au contrôle d'accès, portent notamment sur le cloisonnement de la partie réservée au secteur dentaire du salon avec la mise en place de plusieurs points de contrôle de l'accès des exposants et de recensement des visiteurs, sur présentation de la carte professionnelle à l'entrée et l'envoi de badges individuels à tous les médecins dentistes plusieurs semaines avant le salon.
En l'absence d'un engagement écrit de la part du Directeur Général de l'OFEC portant entre autres sur les points sus-cités, avant le 15 février 2015, les instances professionnelles se verront contraintes de décliner l'invitation des organisateurs.


Dr Mohammed JERRAR
Président du Conseil National
de l'Ordre National des Médecins Dentistes

Publier un article
indexation index medicus
Octobre 2019
L Ma Me J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
Aller au haut