prothésiste dentaireL'exercice de la profession de prothésiste dentaire sans base juridique et les dérives qui en ont découlé ont interpelé les députés au parlement à se poser beaucoup de questions sur la santé publique afin de trouver une solution à l'exercice illégale (charlatanisme) de la médecine dentaire.
Pour la première fois, le ministère de l'intérieur a révélé d'après un sondage effectué il y a deux mois, que le nombre total des prothésistes dentaires au Maroc était de 3.300, dont la moitié 1790 ne dispose d'aucune autorisation, et le ministre a ajouté que devant le vide juridique,
pour fabriquer des prothèses dentaires, ces derniers ne demandaient pas d'autorisation pour exercer. Il existe une autre partie de ces prothésistes qui dispose d’autorisations légales délivrées par les autorités administratives, ces dernières ont été priées de ne plus délivrer de licence d'exercice de prothésiste dentaire.
 
Devant cette réalité, il est sans conteste que les chiffres qui ont été avancés par les prothésistes eux même décuple le nombre prononcé par le ministre de l'intérieur, ou celui des médecins dentistes qui l'ont dernièrement estimé à environ 10.000 prothésistes dentaires (d’après la Fédération nationale des syndicats des médecins-dentistes du secteur libéral).
Cette spéculation a très probablement pour but de donner une grande dimension sociale aux préjudices causés aux dentistes et en même temps à celui occasionné aux prothésistes dentaires lors de la dernière campagne de lutte contre le charlatanisme, et qui a mis en exergue les dangers qu'encourent les citoyens en se faisant soigner chez des prothésistes dentaires (émission 45 minutes).

Et comme on dit "la loi c'est loi". En effet, la circulaire du ministère de l'intérieur promulguée en 1994 interdit formellement l'exercice de la médecine dentaire par les prothésistes dentaires, cette circulaire a tout simplement manqué d'application depuis voilà 20 ans. Aujourd'hui et plus que jamais, le conseil de l'ordre des médecins dentistes du Maroc, les députés, les ministères, les autorités… semblent déterminés à mettre fin à cette hémorragie qui a longtemps duré, et qui a porté un grand préjudice à la santé publique et aux médecins dentistes de surcroît.

{youtube width="535" height="305"}g7pCu8Ma_F0{/youtube}{jcomments on}

 

Publier un article
indexation index medicus
Octobre 2019
L Ma Me J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
Aller au haut