Après le récent décès d’un petit enfant de 12 chez un praticien illégal, les médecins dentistes du Maroc se sont mobilisés pour combattre l’exercice illégal de ces cabinets de charlatans sous les yeux des autorités qui semblent  ne pas prendre ce fléau au sérieux.

 

Le conseil national des médecins dentistes du Maroc est outré de constater le silence des autorités concernées envers cette pratique illégale qui au quotidien met en péril la santé de la population.

Cette anarchie dans ce secteur qui dure depuis des décennies a été corrigée par l’interdiction de vente des produits anesthésiques, et de dispositifs médicaux  aux prothésistes, …  Ce qui a limité relativement la pratique de la médecine dentaire de ces derniers. Mais cela ne semble pas les stopper totalement de recevoir des patients dans leur cabinets.

 

Ce malheureux événement vient encore une fois souligner le manque de responsabilité des autorités et les praticiens illégaux envers nos concitoyens quant à leur santé générale.

 

indexation index medicus
Publier un article
Décembre 2018
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
Aller au haut