IENA, Allemagne : Étant donné la fragilité du verre, l´utiliser comme substitut osseux semble paradoxal. Cependant, ce que l'on appelle bioglass est un matériau très spécial. Il soutient et accélère la régénération naturelle des os humains, par exemple après une chirurgie dentaire ou une fracture. Le comité "International Commission on Glass" (ICG) a nouvellement diffusé un ouvrage qui offre une introduction compréhensible du sujet.

Développé il y a plus de 40 ans, le bioglass a été utilisé cliniquement depuis les années 1980, en particulier pour les plus petits défauts osseux. Pourtant, il a fallu attendre cette année pour voir le premier manuel sur le verre bioactif publié. Les auteurs de livre intitulé Organic Glasses : An Introduction sont exclusivement membres du comité ICG qui est l´initiative de la publication. L´adhésion à cette organisation comprenant une vingtaine de membres est uniquement possible sur invitation.
Dr Delia Brauer est l´un des auteurs du nouveau manuel sur le bioglass (Photo : Anne Günther/FSU)
La publication en anglais s´adresse aux divers spécialistes scientifiques, chimistes biologistes médecins, dentistes et étudiants. Les différents chapitres sont consacrés aux notions de base telles que les propriétés et la préparation du bioglass et de ses différentes possibilités d´utilisations. En raison de son mécanisme particulier, le matériau bioactif peut être utilisé dans de nombreuses applications telles que la thérapie dentaire, l’orthopédie ou le cancer. "Les implants Bioglass se dissolvent progressivement dans l'organisme et forment ainsi l'apatite minérale osseuse. Ceci permet aux cellules formant des os de croître avec l'implant et le remplacer au fil du temps avec un os sain" explique le Dr Delia Brauer, professeur à l'Institut Otto-Schott pour la chimie du verre à Iéna (Allemagne) et l'un des auteurs du livre.

Cette publication fait état des différents types de bioglass mais le Dr Brauer s´attarde plus longuement à la description des spécificités structurelles et comportementales du verre de phosphate. En effet, cette catégorie de verre est particulièrement intéressante du fait de la proximité entre sa composition chimique et celle minérale des os humains. Dr D. Brauer met également l'accent sur la nécessité de plus de recherches: "contrairement à d'autres variétés de bioglass, le verre de phosphate n'est pas encore utilisé en pratique clinique. Il y a encore beaucoup de questions sans réponse. Le but est de comprendre exactement ces matériaux bioactifs afin de mieux contrôler les réactions dans le corps."

Source : Dental Tribune International

Publier un article

index medicus

indexation index medicus
Juillet 2020
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
Aller au haut