La société Marocaine d’Orthopédie Dento-Faciale (SMODF), association scientifique qui regroupe les médecins dentistes exerçant
l’orthodontie, a organisé son 1er congrès national les 5, 6 et 7 avril 2002 à Casablanca.
L’orthodontie ou orthopédie donto-faciale (ODF) est cette spécialité médicale qui permet de corriger les malpositions dentaires et les malformations des mâchoires. Aujourd’hui, l’orthodontie permet d’obtenir chez l’enfant comme chez l’adulte une denture à la fois
fonctionnelle et esthétique et prolonge la durée de vie de l’organe dentaire.

 

Ce premier congrès a vu la participation de 28 intervenants nationaux et étrangers autour de quatre conférences plénières animées par des praticiens de renommée mondiale. L’audience, massive et assidue, a donné à ce congrès un éclat et une dimension internationale.
Une session de titularisation a été organisée en marge de ce congrès. Lors de cette session, organisée d’une manière régulière, quatre praticiens ont obtenu leur passage du statut de membre adhérent à celui de membre titulaire après présentation de cas cliniques
traités selon les normes de qualités internationales devant un jury indépendant.


Le bureau de la SMODF a communiqué en assemblée générale des textes réglementaires offrant aux praticiens marocains, quand leur pré requis le leur permet, de choisir entre l’exercice généraliste de la chirurgie dentaire ou l’exercice exclusif de l’orthodontie. Ces textes, rédigés après consultation juridique, ont été déposés auprès du Ministère de la Santé, du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et du Secrétariat Général du Gouvernement.


Ce projet de texte revêt un caractère vital pour l’organisation et pour l’épanouissement de notre spécialité, il est à même de clarifier auprès du grand public le terme, aujourd’hui galvaudé, de Spécialiste en Orthodontie et de contribuer, in fine, à tirer vers le haut la qualité des soins prodigués à nos concitoyens.
Ce congrès a été l’occasion de signer une convention de partenariat entre la SMODF et la société française d’orthopédie dento-faciale (SFODF), permettant d’octroyer, aux membres des deux associations, des avantages réciproques et conséquents particulièrement dans les domaines scientifiques et de la formation continue. Cette convention vient enrichir les relations de notre société, membre actif de l’Arab Orthodontic Society (AOS) et de la World Federation of Orthodontists (WFO).


Tout médecin étant légalement tenu à l’obligation de moyens, la SMODF appelle les pouvoirs publics, pour des raisons évidentes de
cohérence, à instaurer le caractère obligatoire de la formation continue applicable à tous les professionnels de la santé. Cette formation continue  obligatoire, en vigueur dans de nombreux pays, renforce le tissu associatif scientifique et constitue un levier de développement de la santé.

 

Au cours de ce congrès, une minute de silence a été observée pour exprimer la solidarité des participants avec le peuple palestinien frère. Une somme symbolique de 25 000 Dh a été déposée au compte de BAYT MAL AL QODS en guise de soutien à la cause palestinienne.
La SMODF donne rendez-vous à ses membres les 3, 4, 5 et 6 avril 2003 pour son deuxième congrès qui se tiendra sous le thème : La prévention et l’interception en orthopédie dento-faciale.

Publier un article
indexation index medicus
Octobre 2019
L Ma Me J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
Aller au haut