Dr. Julian Perry, en collaboration avec d'autres autorités en dentisterie du Royaume-Uni, a publié des lignes directrices sur la façon dont les cabinets dentaires peuvent recommencer à ouvrir leurs portes après la fin du confinement dû au COVID-19.


En ces temps difficiles, nous manquons de conseils sur ce que nous devons faire en tant que dentistes pour assurer la sécurité de nos équipes, de nous-mêmes et de nos patients.

J'ai collaboré avec un certain nombre de collègues au Royaume-Uni, en santé publique, en Europe et en Amérique. Nous avons élaboré des «directives consultatives» pour les collègues.

Nous ne sommes pas une autorité dans la gestion de COVID-19, et ne prétendons pas l'être. Il s'agit d'un recueil de suggestions de dentistes diplômés et d'autorités médicales qui ont donné leur avis. Les conseils peuvent changer si nous obtenons une orientation plus claire du NHS (National Health Service).

Nous ne devons pas être complaisants. Cependant, nous devons nous rappeler qu'environ 80% de la population n'a que des symptômes bénins et ne se retrouve pas à l'hôpital avec un ventilateur avec COVID-19. Les médias voudraient nous faire croire le contraire.

Création d'une «nouvelle normalité» après le confinement de COVID-19

Deux choses ont émergé comme importantes, comme en témoignent les pays en avance sur le Royaume-Uni en termes de progression de l'infection:

- Le triage (état de santé médical) du patient avant sa visite à la clinique est très important (téléphone ou appel vidéo),
- La communication avec vos patients est essentielle (webinaire, mailings pour leur faire connaître vos projets etc).

Notre monde sera très différent pendant un certain temps et il pourrait y avoir une «nouvelle normalité» lorsque cela s’installerait. C'est certainement une période de test pour nous tous, nos équipes et nos proches.

Pour obtenir une copie des conseils du Dr. Julian Perry sur la réouverture des cabinets dentaires après COVID-19, téléchargez-la simplement ici.

Différentes étapes des «états d'alerte» pour les cabinets dentaires

Scénarios possibles ayant une incidence sur la communication et l'engagement des patients, les politiques et la gestion des salles d'attente et des cliniques :

 

ÉTAPE 1 Ouverture des cliniques immédiatement après l'assouplissement de la réglementation, soins de stabilisation pour les groupes à haut risque.
ÉTAPE 2 Détente des réglementations strictes, distanciation sociale maintenue avec une augmentation du niveau d'immunité du troupeau et avec une réduction de la pression sur les services médicaux, soins de stabilisation pour les groupes à haut risque.
ÉTAPE 3 Distanciation sociale détendue, réunions sociales autorisées mais les lieux de rencontre de masse sont encore restreints. Progression du programme de vaccination, immunité collective toujours plus importante, soins de routine et avancés pour les groupes à haut risque.
ÉTAPE 4 Des restaurants et des bars ont ouvert. Établissement du vaccin. Immunité collective élevée. Hôpitaux « normaux », soins de routine et soins avancés pour les groupes à risque élevé.

 

L'état d'alerte sera dicté par les directives de santé publique locales et par les régulateurs nationaux

Ce modèle s'appliquera éventuellement au Royaume-Uni et ne prétend nullement sa généralisation aux autres pays.
Néanmoins, ça mérite qu'on s'y arrête un peu...

Source: https://www.dentistry.co.uk

Publier un article

index medicus

indexation index medicus
Novembre 2020
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Aller au haut