L’atelier DMD
SARL DMD France
Réparations turbines et instruments dentaires
Pôle d’Excellence Jean-Louis
22, Via Nova Bât. A Ingénérie
83600 Fréjus
France
Tél. : +33 (0)4.94.17.80.30
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
https://www.dmd-reparation-turbines.com/

 

La succès story de l’atelier dmd France et des marques partenaires…

 

Un DG discret, une équipe soudée et qui a toute la place nécessaire pour s’exprimer, des valeurs humaines, une écoute et un respect permanent et sans faille du client, une remise en question de chaque instant et une très grande flexibilité, voilà les ingrédients qui façonnent le caractère singulier de l’atelier dmd France.

 

Animé, il y a maintenant plus de dix ans, par le désire d’apporter des alternatives, là où il existait déjà des solutions techniques dans ce secteur médico-dentaire, mais qui commercialement ne correspondaient pas exactement aux attentes du client, le fondateur de dmd France, souhaitait dès le commencement donner le ton, en apportant de vraies compétences sur le marché, tout en améliorant le climat de confiance entre le client et le prestataire de service.

 

Clairement positionné sur le marché du service l’atelier dmd France réparation, emploi des codes de langages un peu différents de ceux des industriels eux-mêmes. Les industriels sont avant tout des fabricants, ils sont très orientés « produit », produit au service du client certes, mais produit... Quand l’atelier dmd France, est lui, beaucoup plus orienté « clients ». Les codes de langages ne sont pas si éloignés les uns des autres, mais il y a des différences sensibles qui changent tout d’un point de vu clientèle. Nous sommes avant tout tournés vers l’humain, vers la confiance, vers les valeurs du travail rendu et de la fidélisation.

 

Nous ne parions, effectivement pas sur un produit, ou sur un catalogue, ni sur l’appui du renom d’une grande marque. Nous misons tout sur ce que nous sommes individuellement et en équipe, nous donnons tout simplement. Nous misons sur nous-mêmes et sur la sincérité et aussi incroyable que cela puisse paraître, en première approche, ça marche…

 

Ne sommes-nous pas tous les mêmes ?

Ne pas considérer un client avant tout comme un homme ou comme une femme est une faute lourde, d’un point de vu philosophie d’entreprise. Fort heureusement, l’expérience des années et les belles rencontres professionnelles, ont apporté aux personnes clés et par répercussion aux collaborateurs de la société DMD France Atelier, un regard idéal pour travailler au service des autres.

 

D’autres sociétés, bien plus connues du grand public ont eu, elles aussi, à prouver leurs compétences par y arriver face aux fabricants. La marque « Feu Vert » dans son domaine, a été précurseur de la maintenance automobile « multimarques », aujourd’hui l’atelier dmd France réparation turbine apporte, non pas aux particuliers, mais aux Docteurs en Chirurgie Dentaire et aux Laboratoires de Prothésistes Dentaire, une solution technique et commerciale aux problèmes de pannes d’instruments rotatifs et dynamiques dentaires multimarques. Nous collectons et réparons toutes les marques d’instruments rotatifs et dynamiques dentaires. Kavo, Sirona, Bien Air, Wh, Nsk, Dentex, Lares, Midwest, BA International, Mk-Dent, Saeshin, Strong, Morita, Schick, Mectron, Marathon, Faro. Nous travaillons à la maintenance des matériels de marques stables connues. En aucun cas, nous encourageons la prolifération de matériels de marques exotiques, non stables et dont le niveau technique et la qualité ne correspondent pas aux standards Européens.

 

Au-delà de ce premier positionnement, nous avons volontairement commencé par purgés toutes les contraintes commerciales, afin de créer de la clarté. Là où il y a confusion et mensonge, le client ne s’y trompe pas. La première règle est de ne jamais prendre le client pour ce qu’il n’est pas. Nous traitons le client avec les égards et la considération dû à une personne élevée au rang de Docteur et au-delà, nous le traitons avec le respect et la loyauté dûs à chaque individu.

 

Nous ne sommes que les « mécano » du cabinet… un petit maillon de l’énorme chaine que représentent les besoins en fonctionnement d’un cabinet dentaire. C’est donc bien armés et conscients de nôtre modeste place, que nous nous sommes avancés vers nos premiers prospects, puis vers nos premiers clients.

 

L’Atelier dmd fêtera dans quelques jours son 7.000ième client libéral, ce n’est pas rien à nos yeux car parti avec peu de moyens. La seule vraie raison qui ait permis que ça fonctionne, au-delà des capacités techniques et commerciales, c’est vraiment les valeurs humaines. Ne pas facturer à tout prix, ne pas être à 100€ près, préférer perdre une facture plutôt qu’un client. Alors nous n’en démordrons jamais, cette recette est la plus pérenne qui soit. Nous nous mettons à la place du client…

 

Comment aimerions-nous être traités ? Et comment n’aimerions-nous pas être traité ?

Les valeurs affichées par l’atelier dmd France sont la « confiance et la sympathie » et cette symbolique se concrétise sur le terrain par « une écoute » et une connaissance du milieu et du client. Ainsi plus proche du client pour mieux le connaitre, nous savons les qualités requises et le tempérament que demande la pratique de cet art, de cette médecine et nous savons aussi le stress et les efforts à surmonter par de nombreux(es) praticiens(nes).

 

Alors si notre travail, notre servitude et notre efficacité, enlèvent un peu en stress aux praticiens et aux assistantes, alors « oui » notre satisfaction n’en est que plus importante. Nous touchons là, à la notion de plaisir, à l’émotionnel.

 

Nous le savons tous, la où il n’y a pas de plaisir, il n’y a pas de motivation. Nous tentons de vous apporter le plus de plaisir possible à travers la bonne gestion de la maintenance de votre « parc complet » d’instruments rotatifs et dynamiques dentaires multimarques et la satisfaction qui est la vôtre, nous impacte positivement. La remise en état et le bon fonctionnement de vos instruments dynamiques et rotatifs dentaires sont pour chaque praticien(nes) la garantie de la maitrise d’une partie des impondérables. En effet, les problèmes additionnels qu’engendrent le cas échéant, une panne en pleine intervention, sont générateurs d’un stress très élevé pour le binôme praticien(nes)-assitant(es) et pour le patient.

 

 

Certains actes comme la pose d’implants ne tolèrent pas de souffrir d’une panne. Le conseil et la solution la plus efficace pour cet exemple, reste encore de s’organiser en amont, pour mieux gérer le problème. C’est-à-dire « avoir deux CA d’implantologie »… Nous sommes bien placés pour le savoir,… ça n’arrive pas qu’aux autres…

 

Cette aide, cet accompagnement à la bonne marche de l’intervention, nous procure un réel plaisir, un réel sentiment de réussite. La motivation reste donc celle des premiers jours et si une situation d’incompréhension se présente, nous traitons le litige de manière très efficace. Nous avons pour devise « Le client est Roi et même quand le client a tort il a raison ». C’est une grande entreprise Américaine, à la réussite internationale, qui affiche cette devise en très grand, dans son hall d’entrée… (Nous avons donc emprunté cette devise), mais ne doit-on pas avoir des modèles pour faire bien ?

 

Certains appellent cette motivation « Le feu Sacré ». Cette expression est belle et nous faisons en sorte, chaque jour, d’apprécier vos retours d’informations positifs ou négatifs, à leur juste valeur. Vos remarques et critiques fondées nous ont beaucoup aidées et nous ont permis de nous démarquer dès les débuts. Nous regardons et surveillons ce fameux feu sacré du coin de l’œil, nous l’entretenons et veillons à ce qu’il ne s’éteigne pas. Ce sont des milliers de petits détails qui font la différence et qui font de nous ce que nous sommes devenus et la façon dont nous sommes perçus par nos clients. Alors de détail en détail, de cailloux ou cailloux et de pierre en pierre, nous avons bâtis les fondations, le sous-sol, la dalle et le premier étage de la société, et la tête une fois levée, il est devenu évident que la direction était la bonne.

 

Sur la bonne route...

Qui est, ce nouvel acteur du dentaire, qui commence à être connu de toute part et qui commence aussi à être reconnu … ?

Oui il ne suffit pas d’être connu pour être reconnu.

Le premier travail de notre chargé de communication en interne, en collaboration avec le DG, fût d’organiser les choses de manière à être connu par l’ensemble des praticiens.

 

Il va de soit que nous connaitre, ne veut pas dire travailler avec nous, mais la meilleure façon de favoriser l’enregistrement de nouveaux clients, est avant tout d’être visible. Nous n’attendons pas de répondre à une demande, nous créons de la vitrine active, en d’autres termes nous créons du besoin.

 

A la réception d’une plaquette, d’une charte qualité réparation, d’un flyer, d’un e-mailing, d’une enveloppe, d’un appel par une téléprospectrice interne, nous existons !!!

 

 C’est aussi simple que ça. Certain devant les offres de services que nous proposons, passeront à l’acte immédiatement parce qu’ils ont des matériels défectueux en standby dans leur tiroir. D’autres attendront bien entendu d’avoir une panne, mais sont fortement intéressés pour avoir déjà subit quelques déboires de manière historique avec un prestataire ou leur sous-traitant habituel.

 

Nous sommes dans cette situation, une vraie alternative. Une alternative qui ne doit pas décevoir, mais dès lors que nous nous présentons, une alternative existe… Donc les profils et raisons de venir travailler avec nous sont divers, les prix, le service global, la disponibilité, les mauvaises expériences avec des concurrents, la simplicité de fonctionnement de L’Atelier dmd ou encore l’opportunisme, c’est-à-dire être là au bon moment. Il est clair que certains clients même contents ne sont pas fidèles et qu’il ne faut pas oublier de se rappeler à leur mémoire régulièrement. Bien heureusement cette catégorie de clients n’est pas la plus importante, mais elle existe. Néanmoins, cette catégorie, permet un turn over du fichier clients chez tous les fournisseurs et cela assure à un instant « T » d’obtenir des nouveaux clients. Cette clientèle opportuniste et infidèle compte aussi et souvent de très bons clients, capables d’apporter un bon jugement grâce à l’expérience multi-prestataires qui est la leur. Le marqueur qualité de cette catégorie est très important pour nous.

 

Comme indiqué plus haut nous avons les oreilles ouvertes en permanence, et la remise en question est de rigueur. Les clients les plus volatiles sont aussi les plus exigeants et réussir à en fidéliser une partie indique qu’ils ont été comblés. « Le terme revient souvent d’un les manuels marketing… Réussir à combler le client ». Il y a effectivement un moment ou il est possible de combler le client, notamment lorsqu’on lui en donne plus que prévu…

 

A savoir que quelque soit l’activité de commerce ou de service que l’on exerce, certains chiffres réels et sérieux sont et seront toujours les mêmes. 95% des clients qui quittent un fournisseur le font pour des raisons de communication et non pour des raisons de problèmes de produits ou de services qui eux peuvent être pardonnés beaucoup plus facilement. Seulement 5% des clients mécontent prêt à quitter un fournisseur lui font savoir… Donc soyons bon techniquement mais pas seulement, nos clients en attendent plus et finalement pas temps que ça, simplement d’être considérés et que le prestataire ait du bon sens dans sa façon de faire.

Il faut faire ce que l’on dit, mais si vous avez bien suivi mon raisonnement… Il faut surtout « Dire » ce que l’on fait et ce que l’on va faire.

 

Ainsi, nous avons constaté il y a quelques années déjà, que nous avions une capacité vraiment très élevée à obtenir de nouveaux clients. Néanmoins, au regard du panier moyen, réalisé, par client et par an, notre chiffre d’affaire aurait dû être bien plus élevé. C’est pourquoi nous avons planché sur nos process et il en est ressortit un constat simple, il fallait augmenter la communication externe, la com avec nos clients et ainsi créer plus de fidélisation. En tant que réparateur nous dépannons, nous soignons la panne, mais nous ne sommes pas considérés comme fournisseur, nous pouvons donc être oubliés (par une partie des clients), même par des clients satisfaits, car le nombre d’interventions annuelles par cabinet, dans certains cas n’est que de trois. Dans ce cas-là, entre chaque panne « la fraîcheur de contact » n’est plus là. (Nous nous en sommes rendu compte après coup).

 

Ainsi l’évaporation du fichier clients étant totalement maitrisé et notre pouvoir de pénétration du marché étant toujours très stable, nous optimisons plus que jamais nos investissements. Car là encore il faut retenir un chiffre important d’un point de vu gestion d’entreprise, c’est que faire un nouveau client coûte environ 7 fois plus cher que de travailler avec un ancien… ça donne à réfléchir aux choix d’actions à mener.

 

Nous ne cherchons pas le monopole loin de là, d’autres s’en chargent, tant bien que mal, mais bon… « Leader en distribution ne rime par forcément avec leader en réparations » et à nouveau, les clients ne s’y trompent pas.

 

C’est un paradoxe qui perdure depuis plusieurs années dans ce secteur médico-dentaire, il semble que les généralistes soient pris pour des spécialistes, étrange en médecine.

 

Comment, en effet expliquer que certains réparateurs multimarques, outre frontières, soient considérés à juste titre, comme des « spécialistes » et bénéficient de partenariats commerciaux et d’ouvertures de comptes chez la quasi-totalité des fabricants tels que WH, KAVO, SIRONA, BIEN AIR, BA. INTERNATIONAL et NSK, pendant que les réparateurs multimarques de France sont encore blacks listés par certains fabricants ?

 

Fort heureusement, cette façon de penser un peu poussiéreuse, ne fait pas l’unanimité chez les fabricants Européens ou Japonais, implantés en France. De fait L’Atelier Dmd Réparation bénéficie depuis près de dix ans, d’importants partenariats en France et de nombreux appuis, en Europe, notamment au travers des sociétés partenaires du Groupe Eurotech Médical. La société EuroTech Médical ne compte pas moins de trois Ateliers nationaux, de très grande envergure parmi les partenaires qui lui font confiances. RMD, WNP et DMD, respectivement implantées au Portugal, en Allemagne et en France.

 

Le Group EuroTech « Compagnons De L’innovation » comme indiqué sur son site internet, vous propose déjà plusieurs alternatives à travers ses partenaires, mais vous propose également des alternatives « dans l’alternative »… La Réparation DMD, La Location EasyLoc Dental, L’Achat La Boutique DMD, et d’autres projets sont en création toujours autour du matériel périphérique et rotatif. Que faire ? Réparer, acheter, louez … Le Group à une réponse à chacune de ces questions.

 

L’Atelier DMD Réparation, vous apporte une solution pour le dépannage et la maintenance de votre PARC COMPLET d’Instruments Rotatifs et Dynamiques Dentaires Toutes Marques et tous modèles.

 

L’Atelier DMD n’est pas concurrent des services SAV fabricants comme certains le pensent. Nous ne faisons pas le même métier et eux-mêmes (pas tous encore, mais bientôt…), nous voient comme une bouffée d’oxygène. Nous leur permettons de désengorger leur service après-vente et ainsi les temps d’intervention sont réduits, pour un meilleur service aux clients. Cela permet aussi en parti de limiter la masse salariale technique et d’avoir une meilleure maîtrise des périodes de croissance pendant lesquelles il faudrait éventuellement embaucher. L’Atelier dmd est organisé pour absorber de très grandes quantités d’instruments rotatifs en pannes quel que soit la marque et le modèle.

 

Quel que soit le fabricant, il ne répare que sa propre marque, alors que nous prenons soin de l’ensemble des marques dans pour un même cabinet dentaire, la différence de métier est là précisément.

 

Les praticiens sont globalement tous multimarques, utilisant Ems ou Satelec en majorité pour la prophylaxie, utilisant des contre-angles Bien Air des turbines bien air, des contre-angles Sirona des turbines sirona, des contre-angles w&h des turbines w&h, des contre-angles NSK des turbines NSK, des contre-angles kavo des turbines kavo, pour les utilisations spéciales ou d’Omnipratique dentaire. Alors à quel saint se vouer ? Au revendeur du matériel, qui prend sa marge sur les réparations simplement parce qu’il est intermédiaire ? Au fabricant, dont les délais sont souvent très longs et dont les marges sont souvent plus importantes ? …

 

Il va de soit que chaque acteur tient un rôle important pour l’aide au fonctionnement d’un cabinet dentaire, mais à nouveau chacun son métier. Réparer de l’ancien, ça ne s’improvise pas. Réparer tous les modèles ça ne s’improvise pas non plus.

 

La solution consiste à travailler en Direct Atelier. En adoptant Le Réflex DMD France pour tous vos instruments rotatifs et dynamiques défectueux, turbine, contre-angle, micromoteur, aéropolisseur, détartreur pneumatique, détartreur piezzo, raccord rapide, cordon, lampe à photopolymériser, moteur de retouches et de finition, moteur de laboratoire, pièce à main droite, pièce à main de laboratoire, contre-angle d’implantologie, contre-angle d’endodontie, localisateur d’apex, kavo, sirona, wh, bien air, nsk, lares, dentex, midwest, ba international, saeshin, mdk…, vous rendrez le plus grand service à votre cabinet.

 

A L’Aube des 7.000 praticiens(nes) dans notre fichier clients, nous voulons vous dire merci pour votre Confiance… Nous Travaillons Pour Vous.

Formation continue

Publier un article

index medicus

indexation index medicus
Juin 2024
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Articles récents

Aller au haut