Chers lecteurs,

Les soins médicaux doivent conduire à la guérison partielle ou totale du patient, mais on assiste à une multitude d’attitudes qui font que les soins diffèrent d’un praticien à un autre, d’une ville à une autre et bien évidemment d’un pays à un autre. Question : Pour la même maladie, deux individus peuvent avoir deux sorts complètement différents ? Réponse : Bien évidemment, la vie à un prix hélas, pour vivre, il faut avoir les moyens.
Pourquoi cela ? N’est-ce pas que la santé de nos concitoyens mérite une grande attention ? Un peuple qui a une grande histoire se prépare à affronter le troisième millénaire avec force et énergie, un corps et un esprit sains leur sont nécessaires pour prétendre à une vie normale et sans embûches. Doit-on juger les individus pour ce qu’ils sont ou pour ce qu’ils doivent être? Donne-t-on assez de chance aux nécessiteux pour s’en sortir ? Peut-on prétendre qu’on s’occupe de notre pays comme il se doit ? Et là on parle de nous tous, citoyens de cette patrie si chère.
Chacun de nous a une part de responsabilité dans l’épanouissement de notre société, et cela concerne l’individu, les petits métiers et les grandes industries qui sont d’ailleurs les composantes du tissu sociétal et économique de chaque pays.
La mise en œuvre d’une réflexion sage et juste demande certainement du temps et des moyens dont la société civile dispose absolument.  Je pense fermement que tout marocain est capable de faire des efforts pour un aboutissement tellement attendu.
Nous laisserons le débat ouvert et ne baisserons guère les bras afin que le niveau de vie que l’on mérite prenne le dessus.
Pour ce mois-ci, nous annonçons le gagnant du grand concours de la meilleure publication de l’année 2001. Bien entendu, tous les auteurs méritent les encouragements pour leurs sujets forts intéressants qui ont suscité l’intérêt de consultants Français que nous avons rencontré lors du congrès de l’ADF 2001.
Nous restons alors convaincus que la qualité y est, et que votre revue scrute un avenir ambitieux, c’est de devenir Maghrébine et pourquoi pas Francophone ?
L’équipe du Courrier du Dentiste salue toutes les initiatives individuelles, des syndicats, des associations, des sociétés scientifiques et des facultés pour le développement de la médecine dentaire au Maroc.
Bonne et heureuse année 2002.
                          
Redouane MOUDEN
Directeur de la publication

indexation index medicus
Publier un article
Septembre 2019
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Aller au haut