QUESTION : J'ai un patient qui a besoin d'un implant placé dans le site la première molaire maxillaire après que la dent ait été extraite. Je voudrais placer l'implant au moment de l'extraction. J'ai l'intention de faire une extraction traumatique et la préservation de la plaque corticale vestibulaire. Puis-je placer l'implant dentaire dans l'espace occupé par la racine palatine? Serait-ce protocole soit considéré comme inférieur à la norme de soins ou non pour la pratique chirurgicale ordinaire? Pouvez vous me référer à des cas réussis pour prouver que cela fonctionne dans beaucoup de cas, sinon la plupart des cas?
(Dr. E. R. Paris)


RÉPONSE : Pour traiter ce cas , il faut s’assurer que la dent à extraire ne présente pas d’inflammation parodontale et d’alvéolyse profonde ou terminale.
Si la dent doit être extraite pour cause de carie ou de fracture, il faut préserver la table externe et pour cela procéder à l’extraction de chaque racine individuellement par séparation des racines mais sans alveolectomie, suturer les berges de l’alvéole, veiller à maintenir le caillot sanguin par compression et en évitant l’utilisation de bain de bouche .

Après avulsion je vous conseille de noter la profondeur des alvéoles , cela vous donnera la longueur approximative de l’implant à utiliser après confirmation par l’étude radiologique après cicatrisation. Celle-ci est obtenue au bout de 2 mois ,ce qui permet d’avoir des tissus mucogingivaux pour fermer le site implantaire.
L’implant doit être placé au milieu du site dans le sens VP et MD (au niveau du septum de la trifurcation) en évitant l’alvéole de la racine palatine (risque biomécanique).
Dr Mohamed HIMMICHE

(Pour vos avis, dirigez-vous vers le forum Parodontie/Implantologie)

indexation index medicus
Publier un article
Septembre 2019
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Aller au haut