QUESTION :
Chères consœurs, Ches confrères…
Tout d’abord un grand bravo à toute l’équipe du "Courrier du dentiste" pour la réalisation de cette revue dont nous avons grand besoin.
Je suis docteur en médecine bucco-dentaire diplômée de l’institut de stomatologie de volgognade. – Russie- depuis 1990.

 

 

J’exerce dans le secteur privé depuis 1994 après avoir passé deux années de service civil auprès du ministère de la santé publique à Marrakech.
Pour ne pas sombrer dans la routine et désirant fort évoluer dans la profession, j’ai très envie de faire une spécialisation.
Ma question est :
- Ya-t-il des possibilités pour des médecins dentistes de mon profil de continuer leurs études auprès des facultés de médecine dentaire au Maroc, sans être obligé de le faire à l’étranger car la situation familiale ne le permet pas ?
Merci et bonne continuation.
Dr. A. N (Marrakech)


REPONSE :
Chère consœur,
Pour commencer, nous vous félicitons pour l’intérêt et le désir que vous portez à la formation et au perfectionnement dans notre profession. comme disaient nos ancêtres "savoir plus, c’est exister davantage".
La formation continue ou plus précisément la spécialité peut être entretenue en empreintant une, deux ou trois voies possibles qui se résument comme suit :
- 1ère voie : Une formation académique dans l’une des 2 facultés de médecine dentaire marocaines, dans le cadre du résidanat. Pour y accéder, il faut avoir exercé pendant au moins une année après l’obtention du diplôme de doctorat en médecine dentaire. A cet effet un concours de résidanat est ouvert dans l’une des spécialités choisies.


Cependant, la contrainte que revêt cette voie, c’est que le candidat doit exercer durant 4 ans de résidanat à plein temps au sein de la faculté et ne peut avoir d’activité privée que ce soit dans son cabinet ou dans un autre cabinet.
- 2ème voie : C’est celle que je pense vous conviendrait, et consiste à suivre des cycles de formation, en assistant à des ateliers et des séminaires organisés par l’une des facultés ou par des sociétés scientifiques dans la discipline préférée.


- 3ème voie : Une inscription dans des D.U. (certificats) organisés par les facultés et ne sont hélas ouverts pour l’instant que dans très peu de spécialités. Cette voie est accessible à tous les praticiens exerçant à titre privé.
J’espère vous avoir donné la réponse, et vous souhaite plein succès dans votre démarche pour découvrir plus. Pour plus de renseignements et de questions, nous serons là à essayer de vous orienter.
Pr. J. Kissa

Publier un article
indexation index medicus
Novembre 2019
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Aller au haut