M. KHAZANA, H. KARIM, I. BENYAHYA
Service d'Odontologie Chirurgicale
Faculté de Médecine Dentaire de Casablanca


L'adénome pléomorphe est une tumeur du tissu glandulaire salivaire. elle est appelée communément tumeur mixte par BROCA en 1866 pour souligner l'aspect polymorphe ou pléomorphe pris par les éléments épithéliaux  noyés dans une matrice mucoide, myxoide ou chondroide.

 

Fig. 1 : Aspect clinique de la tumeur (1) Fig. 2 : Aspect clinique de la tumeur (2)
Fig. 3 : Aspect radiologique ne montrant aucune atteinte osseuse Fig. 4 :  Incision au sommet de la tumeur

CAS CLINIQUE
La patiente E A, femme au foyer, âgée de 60 ans a été adressée par son chirurgien dentiste au service d'Odontologie Chirurgicale pour une tuméfaction palatine qui serait apparue il y a 2 ans.
L'interrogatoire n'a révélé aucun antécédent particulier.

L'histoire de la maladie remonte à 2 ans. Une tuméfaction est apparue après extraction des dernières dents (molaires supérieures gauches), évoluant lentement, indolente provoquant une gêne fonctionnelle, et empêchant la réalisation d'une prothèse totale.

L'examen clinique montre une tuméfaction palatine recouverte par une muqueuse saine (Fig. 1 et 2).
L'examen radiographique ne montre aucune participation sinusale,ni aucune atteinte osseuse (Fig. 3 ).

Une exérèse chirurgicale a été décidée selon le protocole opératoire suivant  complétée par un examen anatomopathologique :

- Anesthésie locale par infiltration,
- Incision superficielle  au sommet de la tumeur d'avant en arrière (Fig. 4),
- Clivage de la tumeur à l'aide d'un décolleur mousse (Fig. 5),
- Exérèse de la tumeur dans sa totalité (Fig. 6),
- Excision de l'excès de gencive (Fig. 7),
- Sutures  (Fig. 8).
Apres fixation de la pièce opératoire dans du liquide de Bouin et examen anatomopathologique le diagnostic de tumeur mixte a été confirmé.

Fig. 5 : clivage de la tumeur Fig. 6 : Exérèse totale de la tumeur avec pièce opératoire orientée pour l’exemen anatomopathologique
Fig. 7 : Excision de l'excès de muqueuse Fig. 8 : sutures
 
Fig. 9 : contrôle après 15 joursDISCUSSION
- C’est la tumeur la plus fréquente des glandes salivaires (53%). Elle est souvent plus fréquente chez la femme (sex ratio 3/1) avec un maximum de fréquence à 50 ans.
Elle est 2 fois plus fréquente dans les glandes salivaires principales, à raison de 65% à localisation parotidienne. l'atteinte des glandes salivaires accessoires se fait dans 36% notamment palatine (1).

DIAGNOSTIC POSITIF
Il repose sur :
- Les données de la clinique,
- La sialographie : qui montre une lacune avec refoulement des canaux pour les glandes salivaires principales,
- La T.D.M : qui montre un nodule arrondi et limité,
- L'échographie : qui révèle une formation hypoéchogène, hétérogène,
- L'examen anatomopathologique : qui reste indispensable pour confirmer le diagnostic.

DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL

Il doit se faire avec :
- Adénopathie,
- Kyste salivaire,
- Adénome monomorphe,
- Adénolymphome,
- Tumeur mixte maligne,
- Cylindrome.

TRAITEMENT

Il est essentiellement chirurgical
- Au niveau des glandes salivaires accessoires : l'exérèse doit se faire en totalité,
- Au niveau parotidien : l'exérèse simple doit être évitée et une lobectomie superficielle doit être pratiquée. Si la tumeur est profonde, une parotidectomie profonde avec conservation du facial doit être pratiquée.

COMPLICATIONS

- Les récidives sont de moins en moins fréquentes grâce à l'amélioration de l'indication chirurgicale. Après exérèse large d'emblée, l'adénome pléomorphe est en principe dépourvu de risque de récidive,
- Les effractions capsulaires sont actuellement considérées comme étant le mode  normal de croissance de ces tumeurs,
- Enfin la survenue d'adénocarcinome sur un adénome pléomorphe est exceptionnelle.

BIBLIOGRAPHIE
1- ETIENNE PIETTE. Pathologie des glandes salivaires. Traité de pathologie buccale Piette et Reychler page 128.
2 - P LAUDENBACH. Tumeurs des glandes salivaires. E M C  22-057  c10  1987
3 - MM AURIOL-Y LE CHARPENTIER. Anatomie pathologique des lésions tumorales de la cavité buccale. E M C 22011 s10 1990
4 - Pathologie des glandes salivaires. Compte rendu de la société Française de stomatologie et chirurgie  maxillo-faciale. Information dentaire 1994 n°13 page 1123
indexation index medicus
Publier un article
Septembre 2019
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Aller au haut