M. HIMMICHE*, A. MESTARI**
* Doyen honoraire, Rabat.
** Faculté de médecine dentaire de Casablanca

Un patient de 52 ans sans antécédents médicaux, non fumeur, consulte pour une mobilité de 21 suite à un choc.
L’examen clinique révèle une perte d’attache totale autour de la racine avec une mobilité axiale.
L’examen radiologique révèle une lyse périradiculaire avec préservation des septas au niveau mésial et distal.


Une thérapeutique initiale a été réalisée avec contention de 21, éducation à l’hygiène orale, détartrage, surfaçage, section et extraction de la racine de la 21 (fig. 1-2).

A 8 semaines, on procède à la mise en place d’un implant et compte tenu de la perte osseuse en vestibulaire une membrane renforcée titane a été mise en place pour régénérer l’os détruit (fig. 3-4).

 

Fig.1 Fig.2
Fig.3

 Fig.4


A 3 mois il ya une infection avec fistule au niveau de la 22. pour ne pas compromettre l’implant nous avons procédé à une dépose prématurée de la membrane (fig. 5-6).

Après cicatrisation nous avons constaté un déficit tissulaire vertical et horizontal, ce qui va entraîner un déficit esthétique et une dysharmonie entre les 2 incisives (fig. 7-8).

Fig.5 Fig.6
Fig.7 Fig.8


Pour prévenir ce risque, une greffe conjonctive enfouie a été utilisée. cette greffe a permis de récupérer le déficit tissulaire dans le sens horizontal et vertical (fig. 9-10-11-12).

Après cicatrisation : empreinte et mise en place d’une prothèse provisoire.
2 mois après, mise en place d’une prothèse implanto portée définitive (fig. 13-14).

Fig.9 Fig.10
Fig.11 Fig.12
Fig.13: Prothèse implanto portée mise en bouche Fig.14: Prothèse implanto portée mise en bouche
indexation index medicus
Publier un article
Septembre 2019
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Aller au haut