Edmara T.P.Bergamoa, Satoshi Yamaguchib, Paulo G.Coelhoc, Adolfo C.O.Lopesa, Chunwoo Leeb, Gerson Bonfantea, Ernesto B.Benalcázar Jalkha, Everardo N.S.de Araujo-Júniora, Estevam A.Bonfantea
a. Department of Prosthodontics and Periodontology, University of São Paulo, Bauru School of Dentistry. 9-75, Otávio Pinheiro Brisola, 17012-901, Bauru, SP, Brazil
b. Department of Biomaterials Science, Osaka University Graduate School of Dentistry, 1-8 Yamadaoka, 565-0871, Suita, Osaka, Japan
c. Department of Biomaterials and Biomimetics, Hansjorg Wyss Department of Plastic Surgery, Mechanical and Aerospace Engineering, New York University, 345 24th Street, 10010, New York City, NY, USA

 

 

RÉSUMÉ
Objectif
Évaluer la survie à la fatigue (usure), le mode de défaillance et la contrainte principale maximale (MP Stress) et la déformation (MP Strain) des systèmes céramiques à matrice de résine utilisés pour les couronnes sur implants.

Méthodes


Des couronnes molaires identiques ont été fraisées à l'aide de quatre céramiques à matrice de résine (n = 21/matériau) : (i) Shofu Hard, (ii) Cerasmart (iii) Enamic, et (iv) Shofu HC. Les couronnes ont été cimentées sur les piliers, et l'assemblage a été soumis à des tests de résistance aux contraintes par étapes. Des courbes de Weibull de probabilité de niveau d'utilisation à 300 N ont été tracées et la fiabilité à 300, 500 et 800 N a été calculée pour une mission de 50 000 cycles. Une analyse fractographique a été effectuée à l'aide d'un stéréomicroscope et d'un microscope électronique à balayage. La contrainte MP et la déformation MP ont été déterminées par l'analyse par éléments finis.

 

Résultats
Alors que la fatigue a dicté les défaillances pour Cerasmart (β > 1), la résistance des matériaux a contrôlé les défaillances du Shofu Hard, de l'Enamic et du Shofu HC (β < 1). Le Shofu HC présentait une fiabilité plus faible à 300 N (79%) et 500 N (59%) que les autres systèmes (>90%), statistiquement différente à 500 N. L'Enamic (57%) présentait une réduction significative de la probabilité de survie à 800 N, significativement plus faible que le Shofu Hard et Cerasmart ; cependant, plus élevée que le Shofu HC (12%). Le Shofu Hard et le Cerasmart (>93%) n'ont montré aucune différence significative pour une mission calculée (300-800 N). Le mode de défaillance a principalement impliqué une fracture de la céramique à matrice de résine provenant de fissures occlusales, corroborant avec l'emplacement de la contrainte et de la déformation de la MP, se propageant par les marges proximales et cervicales.

 

Importance
Toutes les couronnes en céramique à matrice de résine ont démontré une forte probabilité de survie dans une charge molaire physiologique, alors que le Shofu Hard et le Cerasmart ont surpassé l'Enamic et le Shofu HC à des charges plus élevées. La fracture du matériau constituait le principal mode de défaillance.

 

Mots-clés: Céramique, Implants dentaires, Fatigue, Reliabilité, Weibull

 

Traduit de l'anglais

Source: https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S010956412100004X 

Formation continue

Publier un article

index medicus

indexation index medicus
Septembre 2021
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

Articles récents

Aller au haut