×

Avertissement

JFile::read : impossible d'ouvrir le fichier [ROOT]/cache/jsn_time_pro/a3bdc55f5f3b45d2ece923f4b7c6c3f8.css

RÉSUMÉ
Il a été démontré que les infections de la femme enceinte durant la grossesse entraînent souvent une rupture précoce des membranes et un accouchement prématuré spontané, souvent associé à un faible poids à la naissance. Les recherches effectuées par l’équipe d’Offenbacher ont pour objectif de déterminer si les infections parodontales peuvent affecter la grossesse.

 

 

Des études (cas-contrôles) ont pu démontrer la relation entre état parodontal défectueux et accouchement prématuré. Les résultats d’une étude portant sur 124 femmes enceintes montre que parmi les primipares (premières grossesses), le risque de faire un accouchement prématuré et 7 fois plus élevé en présence d’une maladie parodontale sévère.

Des recherches supplémentaires sont nécessaire pour confirmer et clarifier la relation entre infection parodontale et accouchement prématuré.

 

Toutefois, les résultats actuels suggèrent déjà que la maladie parodontale semble jouer un rôle délétère pour la femme enceinte et le fœtus au même titre que l’abus de tabac ou d’alcool. Cependant, aucune étude portant sur l’effet du traitement quant à la réduction du risque d’accouchement prématuré n’est actuellement disponible. Periodontitis: A potential risk factor for Spontaneous Preterm Birth.

Offenbacher S. and Beck JD. in Compendium special issue, CE4 1998.

Traduit par Dr. N. KHLIL

Formation continue

Publier un article

index medicus

indexation index medicus
Juin 2024
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Articles récents

Aller au haut