G N BELIBASAKIS, D MANOIL
J Dent Res. 2021 Jan;100(1):21-28.

Division of Oral Diseases, Department of Dental Medicine,
Karolinska Institute, Huddinge,
Sweden.

 

RÉSUMÉ
Les implants dentaires ostéo-intégrés constituent un outil révolutionnaire dans l'arsenal de la dentisterie reconstructive, utilisé pour remplacer les dents manquantes et restaurer les fonctions masticatoires, occlusales et esthétiques. Comme les dents naturelles, la partie exposée oralement des implants dentaires offre une surface immaculée sans perte pour l'adhésion microbienne à médiation par les pellicules salivaires et la formation de biofilm. Aux premiers stades de la colonisation, ces communautés bactériennes ressemblent beaucoup à celles des sites parodontaux sains, avec une diversité moindre.

 

Les tissus péri-implantaires étant plus sensibles aux infections buccales endogènes, la compréhension des déclencheurs écologiques qui sous-tendent la pathogenèse microbienne de la péri-implantite est essentielle pour développer de meilleures stratégies de prévention, de diagnostic et de traitement. L'avènement des technologies de séquençage de nouvelle génération (NGS), notamment appliquées aux amplicons du gène de l'ARN ribosomal 16S, a permis la caractérisation taxonomique complète des communautés bactériennes péri-implantaires en santé et en maladie, révélant un microbiote différentiellement abondant entre ces 2 états, ou avec la parodontite. La niche péri-implantaire est ainsi mise en évidence comme un écosystème distinct qui façonne sa propre communauté microbienne résidente.

 

Les changements entre la santé et la maladie comprennent une augmentation de la diversité et un appauvrissement progressif des commensaux, ainsi qu'un enrichissement en pathogènes parodontaux classiques et émergents. Le profilage métatranscriptomique a révélé des similitudes dans les caractéristiques de virulence des communautés microbiennes de la péri-implantite et de la parodontite, avec néanmoins quelques voies et réseaux interbactériens distincts. Une évaluation fonctionnelle plus approfondie de la physiologie et de la virulence des communautés microbiennes bien caractérisées de la niche péri-implantaire permettra d'élucider davantage les mécanismes étiopathogéniques et les moteurs de la maladie.

 

Mots clés : dentisterie implantaire/implantologie ; inflammation ; écologie microbienne ; microbiologie ; infection(s) péri-implantaire(s) ; maladie(s) parodontale(s)/périodontite.

 

Traduit de l'anglais
Source : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32783779/

Formation continue

Publier un article

index medicus

indexation index medicus
Septembre 2021
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

Articles récents

Aller au haut