×

Avertissement

Impossible de trouver le fichier source

H. Ouertani, H. Mkaouer, H. Jegham, F. Ben Amor, M.B. Khattech - Tunisie


RÉSUMÉ

L’automédication est une pratique assez répandue dans le monde entier. Elle peut avoir des bénéfices ainsi que des risques sur la santé.


But : Dans ce contexte, nous avons mené une enquête pour évaluer l’automédication chez les patients consultant en médecine dentaire ainsi que les facteurs associés à cette pratique.

Matériel et méthodes : Une étude transversale a été conduite à la clinique hospitalo-universitaire d’odontologie de Monastir durant trois mois visant tout patient se présentant pour une consultation médicale. La collecte des données a été réalisée à l’aide d’un questionnaire rempli après une entrevue.

Résultats : Parmi les 312 patients inclus dans notre étude, 221 patients (70.8%) avaient eu recours à l’automédication pour des raisons bucco-dentaires. Les antalgiques étaient les médicaments les plus utilisés (83.7%) et la contrainte de temps était la raison la plus avancée par les enquêtés pour leur automédication. L’âge, le niveau d’étude et l’absence d’assurance maladie représentaient des facteurs significativement associés à cette pratique (p < 0.05).

Discussion : Notre enquête a permis de révéler des chiffres alarmants quant à l’automédication, la sensibilisation sur le faible intérêt de cette pratique demeure nécessaire pour réduire sa fréquence assez élevée et éviter ainsi les risques encourus.


Source: http://www.santetropicale.com/

Publier un article

index medicus

indexation index medicus
Février 2020
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 1
Aller au haut