W.A.D. Kaboré, S. Boisramé, A. Konaté, B Touré, N. Barro - Burkina Faso

RÉSUMÉ
Introduction : Les infections endodontiques sont polymicrobiennes. Les bactéries du genre Gemella, sont rarement reconnues comme cause d’infection. Cependant, des cas d’infections sévères à Gemella ont été rapportés. L’objectif de ce travail était de rechercher l’implication de Gemella dans les infections endodontiques au Burkina Faso et de déterminer la susceptibilité aux antibiotiques des isolats.


Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude prospective conduite au Centre Municipal de Santé Bucco-Dentaire de Ouagadougou de juin à octobre 2014. Les patients présentant une cellulite d'origine endodontique ou une parodontite apicale ont été inclus dans l’étude. Les données ont été recueillies à l’aide d’une fiche de collecte. Un prélèvement a été réalisé par aspiration pour les cellulites et par voie endocanalaire pour les parodontites apicales. Les bactéries ont été isolées par la méthode des stries sur milieu sélectif et l’identification a été faite par la galerie API 20 Strep. La sensibilité aux antibiotiques et la détection de β-lactamases à spectre étendu ont été réalisées par la méthode de diffusion sur milieu gélosé.

Résultats : L’étude a concerné 125 patients et la tranche d’âge 19-40 ans (55,2%) prédominait. Les parodontites apicales représentaient 50,4% des cas et les cellulites d’origine endodontique 49,6%. L’espèce Gemella haemolysans a été identifiée chez deux patients.
Conclusion : Le traitement efficace de ces infections nécessite une désinfection complète des canaux radiculaires, d’où l’intérêt de connaitre les bactéries pouvant être impliquées dans l'infection endodontique persistante, dont Gemella.

Septembre 2019

http://www.santetropicale.com/ostelec/fr/resume_oa.asp?id_article=2486#haut

Publier un article

index medicus

indexation index medicus
Mai 2020
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Aller au haut