K.A. UMEIZUDIKE, P.O. AYANBADEJO, A.C. OGUNDANA, D.O. OMIDIRAN, E.A. AKAJI, J.T. CARDOSO, A.V. IGBOKOYI - NIGÉRIA

 

RÉSUMÉ
Contexte : La pandémie COVID-19 déclarée par l'Organisation mondiale de la santé a touché 57.145 personnes et fait 1095 morts au Nigeria. Elle se propage par des gouttelettes respiratoires provenant de la toux, des éternuements, de la parole et des aérosols. Les praticiens dentaires pratiquent essentiellement des actes générant des projections et peuvent être plus exposés à la COVID-19. Cette étude visait à évaluer les connaissances, la perception et l'attitude des praticiens dentaires au Nigeria face à la pandémie de COVID-19 et au contrôle de l'infection.

 

 

Méthodes : Il s'agissait d'une étude transversale impliquant des praticiens dentaires des six zones géopolitiques du Nigeria. La collecte des données s'est faite via un questionnaire auto-administré disponible en ligne et comportait des rubriques sur la sociodémographie, la connaissance de la COVID-19, la perception et l'attitude face au contrôle de l'infection. Des statistiques descriptives ont été utilisées pour les variables. Une p-value ≤ 0.05 a été considérée comme statistiquement significative dans l'analyse des données.

 

Résultats : L'âge moyen des participants était de 28,1 ≥ 7,2 ans, dont 75,0% de femmes ; la connaissance de la COVID-19 était satisfaisante dans 51,6% des cas. Les symptômes reconnus étaient la toux (96,9%), la fièvre (90,6%), la fatigue/douleur musculaire (46,4%) et la perte de l'odorat/goût (29,7%). Les voies de transmission étaient connues dans 49% à 51% des cas. La majorité (95,8%) avait une attitude/perception positive à l'égard du contrôle de l'infection par la COVID-19 ; 87,5% étaient prêts à suivre une formation ICP (Infection Control and Prevention). La connaissance de la COVID-19 était associée à l'âge (p < 0,001) et à plus de cinq ans de pratique clinique (p < 0,001), tandis que l'attitude/ perception était associée au sexe (p = 0,032).

 

Conclusions : La connaissance de la COVID-19 était satisfaisante pour à peine la moitié des praticiens dentaires au Nigeria et était influencée par l'âge et l'augmentation des années de pratique clinique. L'attitude/perception à l'égard du contrôle des infections était satisfaisante. Une formation en IPC permettrait d'améliorer la connaissance de la COVID-19 chez les thérapeutes dentaires au Nigeria.

 

Source: http://www.santetropicale.com/ostelec/fr/resume_oa.asp?id_article=2517

Formation continue

Publier un article

index medicus

indexation index medicus
Décembre 2021
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Articles récents

Aller au haut